Photo : Gilles Boutin - Archives

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluation des effectifs ambulanciers» à Lévis.

C’est en raison d’un arrêt cardiorespiratoire que la Lévisienne est décédée le soir du 24 mai 2020 après que son mari ait déposé un premier appel au 911 à 19h25. Étant un code de priorité 7, les ambulanciers se sont rendus sur place à 19h45, mais ont dû rebrousser chemin sans voir Mme Labrecque en raison d’un nouvel appel de priorité 1 logé quelques minutes après leur arrivée.

À 20h10, le mari de la défunte a fait un deuxième appel et les paramédics sont arrivés sur place à 20h23. Lors du transfert de son lit à la civière chaise, la Lévisienne a subi un arrêt cardiorespiratoire et malgré les manœuvres de réanimation, son décès a été constaté à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Dans son rapport, Me Thériault souligne que si Monique Labrecque avait été prise en charge dès l’arrivée de la première ambulance, son décès aurait peut-être pu être évité.

«Si Mme Labrecque avait été transportée à l’Hôpital Hôtel-Dieu de Lévis à ce moment, elle n’aurait peut-être pas fait d’arrêt cardiorespiratoire ou elle se serait trouvée à l’hôpital lors de l’arrêt cardiorespiratoire», peut-on lire dans le rapport de la coroner.

Soulignons toutefois qu’aucun examen externe, autopsie et analyse toxicologique n’ont pu être effectués puisque le Bureau du coroner a été mandaté tardivement pour cet avis.

Un deuxième rapport qui souligne le manque d’ambulances

Dans son rapport, Geneviève Thériault soutient que l’étude de la problématique des effectifs ambulanciers sur le territoire lévisien doit être faite comme elle a été recommandée en 2020 par la coroner Julie Langlois lors du dépôt du rapport portant sur le décès d’Hugo St-Onge. Rappelons que M. St-Onge est cet ambulancier lévisien décédé en 2017 à la suite d’un arrêt cardiorespiratoire alors que les secours avaient mis 17 minutes avant d’arriver sur les lieux.

«Je recommande au MSSS en collaboration avec le CISSS-CA, de compléter promptement l’évaluation des effectifs ambulanciers dans la zone ambulancière de Lévis recommandée en 2020 et d’implanter rapidement toute mesure jugée nécessaire découlant de cette évaluation», a expliqué Me Thériault.

De son côté, la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), qui joint sa voix à la cause de la bonification de la desserte ambulancière à Lévis, a insisté sur l’importance de la recommandation faite par la coroner.

«Le rapport de maintenant deux coroners est accablant pour la couverture ambulancière de Lévis, qui ne répond tout simplement plus aux besoins de la population qui a grandement évolué et vieilli dans les dernières années. 200 heures de service supplémentaires, c’est également ce que nous demandons : une ambulance de plus sur les routes pour desservir la population du Grand Lévis», a mentionné Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCIGL.

184 heures supplémentaires

À la suite du dépôt du rapport de la coroner Geneviève Thériault, le CISSS-CA a tenu à indiquer que plusieurs heures de desserte ambulancière ont été ajoutées depuis 2018.

«En avril 2018, soit trois mois après le triste décès de M. St-Onge, une ambulance a été ajoutée, ce qui correspond à 168 heures additionnelles. Cette bonification a été réalisée avant même le dépôt du rapport de la coroner en mai 2020. L'ajout s'est donc fait avant de recevoir cette recommandation, a exposé le CISSS-CA. À l'automne 2021, face aux besoins grandissants, l'offre a de nouveau été bonifiée avec 16 heures additionnelles.»

Cet ajout de 184 heures de service démontre que le délai pour répondre à une demande d’ambulance sur le territoire est de neuf minutes, «ce qui est comparable à ceux des municipalités de même envergure», a ajouté le CISSS-CA.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Grande Plée Bleue : la tourbière, un milieu à découvrir et à protéger

Milieu humide abritant une faune et une flore caractéristiques des tourbières, la Grande Plée Bleue a été aménagée il y a cinq ans pour la visite du public. La Société de conservation et de mise en valeur de ce territoire naturel exceptionnel voudrait qu’il soit protégé et devienne une réserve écologique.

Une petite équipe lévisienne rêve en grand

L’équipe de soccer senior masculine AA D1 de Lévis-Est s’est imposée par la marque de 2-1 contre Lanaudière-Nord le 7 juillet dernier, ce qui lui a permis d’obtenir son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Québec. En plus d’être la première participation de cette équipe dans la compétition, contrairement à la plupart de ses adversaires, Lévis-Est se caractérise par son jeune effectif co...

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Une nouvelle tête dirigeante pour le Grenier

Par voie de communiqué, le Comptoir alimentaire Le Grenier a annoncé, le 1er juin, la nomination de Stéphane Clavet à titre de directeur général de la banque alimentaire lévisienne. Déjà bien connu au sein de l’organisation, ce dernier désire faire rayonner davantage le Grenier afin notamment de l’aider à faire face à la demande accrue pour ses services.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 juillet 2022

Le 19 juillet, c’était la fête de l’ assistante périnatale de chez Ressources-Naissances. Quelle belle journée bien spéciale à la hauteur de la femme merveilleuse que tu es! Encore une fois bonne fête chère Danika (1re photo) de la part de ton équipe.

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.