Avec Tiki Québec, Dany Rodrigue veut devenir la référence en offre tiki au Québec. CRÉDIT : COURTOISIE

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

out juste avant que la pandémie de COVID-19 frappe le Québec de plein fouet, Dany Rodrigue avait fait un voyage à Miami où il avait pris un verre à bord d’une embarcation nautique aux couleurs d’un bar tiki. Intéressé par le concept de cette embarcation, le Lévisien était déçu de constater qu’il ne pouvait pas retrouver un bar tiki flottant au Canada.

C’est alors que le 1er mars dernier, M. Rodrigue a perdu son emploi dans le domaine de la construction pour une durée indéterminée. Il s’est assis à sa table à dessin et a imagé son concept puis il a lancé une étude de marché via Facebook. «Ça a fait boule de neige et plusieurs personnes avaient des questions», souligne-t-il.

Il a alors décidé de s’installer dans son atelier et réaliser les plans qu’il avait effectués, c’est ainsi qu’est né Tiki Québec. Le Lévisien a adapté son modèle au climat canadien en réalisant la structure en aluminium plutôt qu’en bois, il a ainsi allégé de beaucoup l’embarcation qui était faite de bois à Miami.

Grâce à son expertise et ses expériences de travail, le Lévisien a pu construire lui-même son premier prototype. Ainsi, ces embarcations peuvent accueillir jusqu’à 12 personnes et il est même possible d’y installer un moteur pour y faire une balade.

«Je sens qu’il y a un grand intérêt des gens, on m’a demandé même de développer un modèle jardin. On sent que les gens sont vraiment fébriles», expose l’entrepreneur. Son modèle jardin est un bar à thématique tiki qui s’installe sur une terrasse plutôt que sur l’eau.

Un projet en développement

Depuis peu, le Lévisien fait affaire avec un atelier de soudure de Saint-Nicolas qui s’occupe du montage de l’embarcation. Ensuite, à son «Tiki shop», M. Rodrigue s’occupe de recouvrir la structure et le toit. À terme, l’entrepreneur souhaite offrir différentes options de matériaux pour ses embarcations qui permettront d’adapter son offre au budget de sa clientèle.

«Je voudrais développer trois versions de toits également, une que j’appelle d’entrée de gamme, une autre naturelle et la dernière complètement synthétique», propose-t-il.

Pour le moment, le Lévisien offre ses produits sur sa boutique en ligne, on y retrouve les fameuses embarcations, les bars tiki modèles jardin ainsi qu’une foule d’éléments de décors tiki. Dany Rodrigue souhaite devenir une référence en offre Tiki au Québec.

En affaires depuis peu, Tiki Québec attire déjà le regard de plusieurs intéressés, si bien que l’entrepreneur a reçu des demandes provenant des Caraïbes. Des campings et des sites de plein air l’ont également contacté à savoir s’il proposait la location de ses embarcations lors d’événements, un volet de son entreprise que le Lévisien souhaiterait développer.

Dany Rodrigue croit que plus l’été approchera, plus la demande sera grande. Il s’y prépare déjà puisqu’il a une liste de candidatures potentielles s’il devait grossir son équipe afin de répondre à une grande demande.

Pour le moment, le Lévisien s’affaire à la construction de ses premières embarcations pour les exposer à différents endroits et mettre l’eau à la bouche de clients potentiels. On peut d’ailleurs voir sa première construction compléter devant chez lui à Saint-Étienne-de-Lauzon.

Les plus lus

Incendie mortel dans une résidence de Lévis

Les pompiers du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) ainsi que les policiers du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) sont intervenus le 16 juillet au soir alors qu’une maison s’est enflammée sur la rue Sainte-Thérèse à Lévis. Le SPVL a confirmé que deux personnes qui étaient dans la résidence ont perdu la vie en raison du violent incendie.

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

Un magasin Princess Auto à Lévis

La chaîne canadienne Princess Auto, spécialisée dans les articles agricoles, industriels, de garage, hydrauliques et excédentaires, ouvrira un magasin à Lévis, au début de l’année prochaine.

Une solution lévisienne pour accessoiriser sa piscine

La designer industriel lévisienne, Pénélope Rouillard Bazinet, a lancé son entreprise d’accessoires de piscine, Polo – Accessoires pour piscine, au début du mois de juin dernier. Ainsi, les propriétaires de piscines peuvent se procurer ses produits qui empêchent les débris naturels qui tombent dans la piscine de boucher l’écumoire.

Pont Pierre-Laporte : la première phase des travaux majeurs se termine plus tôt que prévu

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a annoncé mardi matin la fin du premier blitz de travaux sur le pont Pierre-Laporte, qui devait se terminer demain.

Le Regroupement des traversiers annule la journée de grève prévue à la traverse Québec-Lévis

Les syndicats membres du Regroupement des traversiers affiliés à la FEESP-CSN ont annoncé, le 1er juillet, l’annulation des journées de grève prévues les 2 et 3 juillet prochains aux traverses de Québec-Lévis, Matane-Baie-Comeau-Godbout et Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

De Lévis à Paris

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

Plus d’1 M$ pour le Défi têtes rasées de Québec et Lévis

La campagne régionale du Défi têtes rasées Leucan de Québec et Lévis s’est conclue le 29 juin dernier au Centre Vidéotron alors que les hommes d’affaires qui prenaient part au Défi des leaders inspirants se sont fait raser les cheveux pour la cause. Au total, le défi de Québec et Lévis s’est terminé avec un montant record de 1 127 345 $.

COVID-19 : deux nouveaux cas découverts dans la région

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement deux citoyens de la région ont appris au cours des 48 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.