CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Les syndicats de trois traverses de la Société des traversiers du Québec (STQ), dont celle de Québec-Lévis, affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) prévoient exercer deux jours de grève durant la fin de semaine du 12 au 15 août.

Rappelons d'emblée qu'une grève devait notamment avoir lieu au début juillet à la traverse Québec-Lévis. Toutefois, cette dernière avait été annulée.

Les trois syndicats sont en négociation depuis un an et demi avec la STQ pour le renouvellement de leur convention collective. D'ailleurs, le regroupement a souligné que des pourparlers importants se sont poursuivis dans les dernières semaines.

La prochaine rencontre de négociation est prévue le vendredi 30 juillet. Le regroupement des syndicats appelle donc l'employeur à saisir cette «occasion d'éviter cette grève s'il fait le nécessaire pour répondre aux dernières revendications de négociation».

Sinon, les quelque 200 membres des trois syndicats, qui occupent principalement les emplois de préposé passerelle et quais, caissier, matelot, gardien-matelot et soudeur, débrayeront du 12 au 15 août. Dans la région, le service à la traverse Québec-Lévis serait ainsi suspendu du vendredi 13 août à 5h30 au dimanche 15 août à 5h29.

Points en litige

Les points considérés comme primordiaux par les syndiqués n'ayant pas été l'objet d'un accord entre les deux parties concernent des primes, le maintien du salaire lors de la prolongation de moins de 15 minutes d'un quart de travail, le reclassement des préposés aux passerelles et quais ainsi que la régularisation d'un poste pour la traverse de Matane-Baie-Comeau-Godbout.

«Pour nous, la négociation arrive à sa phase finale, a expliqué Émilie Bourgie-Côté, co-porte-parole du Regroupement des traversiers de la CSN et membre du Syndicat des employé (es) de la Société des traversiers Sorel/St-Ignace-de-Loyola. Nous pensons qu'une entente pourrait intervenir assez rapidement avec la partie patronale, mais celle-ci demeure complètement fermée sur des demandes syndicales simples qui visent surtout à compenser certains inconvénients dus au travail.»

« La grève n'est pas un moyen que nous souhaitons utiliser, mais nous voulons conclure cette négociation rapidement. Les travailleuses et les travailleurs de la STQ sont déterminés, notamment parce qu'ils sont fiers de leur travail. Nous demandons qu'un dernier geste soit posé par l'employeur pour reconnaître ce travail important qui est fait par chacun d'eux et pour assurer une meilleure attraction de la main-d'œuvre qui n'est pas facile à recruter », a renchéri Nicolas Bouchard, l'autre co-porte-parole du Regroupement et membre du Syndicat des employés de la Société des traversiers Québec-Lévis.

 

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

Un premier parc canin dans l’est de la ville

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré le 24 août, accompagné de Stephen Boutin président du Groupe CSB et des élus municipaux, le second parc canin lévisien. Celui-ci est situé à l’est de la ville dans le nouveau quartier UMANO, à l’arrière du campus de l’UQAR à Lévis.

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

Les policiers et pompiers rendent hommage à un citoyen

Bien connu pour son apport et son soutien aux policiers et pompiers lévisiens depuis au moins 35 ans, Robert Cameron combat depuis peu une maladie grave. Pour l’aider à passer au travers de cette épreuve, les policiers et pompiers l’ont invité à prendre une photo avec eux, le 25 août dernier.