Isabelle D Boutin. CRÉDIT : COURTOISIE

Ayant fait elle-même la publication de sa trilogie Fort Victoire en 2020, Isabelle D Boutin s’est lancée dans un nouveau projet, celui de créer sa propre maison d’édition.

Elle souhaite offrir aux auteurs québécois une maison d’édition qui «diffuse des livres qui sortent de l’ordinaire». À la recherche d’auteurs «innovants» et de livre aux thèmes «audacieux». Mme Boutin souhaite mettre l’écrivain à l’avant-plan. Les Éditions Inusitées proposent un «mode de distribution alternatif qui réduit les intermédiaires et assure une plus grande part de bénéfices.

«J’écris depuis plusieurs années et j’ai publié une trilogie de façon autonome l’année dernière et j’avais envie de partager cette expérience-là. J’avais envie d’offrir à des gens la possibilité de se faire éditer. On sait que c’est de plus en plus difficile de se faire éditer par des éditeurs parce qu’il y a énormément de gens qui écrivent et peu de livres qui voient le jour», explique l’auteure.

Solstice

Le premier projet de la maison d’édition a été publié le 21 juin dernier. Un collectif d’auteurs s’est réuni pour composer le roman Solstice d’été de 21 histoires, sous le thème du même nom.

«Il n’y a pas d’histoire trop réaliste, je voulais faire rêver et stimuler l’imaginaire. Les 21 textes n’ont qu’un seul fil conducteur et c’est le solstice d’été. On a vraiment des histoires très différentes et de styles différents. Il y a en a vraiment pour tous les goûts», explique-t-elle.

Par Facebook, les auteurs ont été invités à envoyer un récit sur le sujet quel que soit le genre de leur manuscrit, tels que la science-fiction, la fantastique, la fantaisie ou le paranormal. L’appel a tellement connu un grand succès qu’une deuxième publication est actuellement en route. Celle-ci sera publié lors du solstice d’hiver.

Inusitée

 Actuellement, la maison d’édition est un projet à temps partiel pour Isabelle D Boutin qui travaille en communication à temps plein. Elle a donc créé un comité de lecture pour l’aider dans la sélection des histoires.

«J’ai du support pour faire le tri, lire les manuscrits que l’on reçoit et déterminer lesquels on publie. Je me suis entourée de deux personnes qui ont des goûts différents parce que je ne crois pas être la juge parfaite de tous les livres. Parfois, il y a des choses que j’aime moins, mais qui peuvent plaire à d’autres lecteurs», confie l’entrepreneure.

Dans un autre ordre d’idées, Mme D Boutin envisage faire grandir son organisation et éventuellement avoir des associés avec qui travailler. Pour réussir cette croissance, elle entend se tourner vers le modèle coopératif afin de favoriser le travail d’équipe.

«Éventuellement, j’aimerais peut-être aller me chercher des associés dans ce projet-là. Étant donné que j’ai un mode de distribution alternatif, je me suis dit pourquoi ne pas avoir un mode de gestion alternatif. Peut-être créer une entreprise collective que ce soit une coopérative ou une association. J’y réfléchis encore, mais ça fait partie des projets dans ma tête. Des fois, aller se chercher des compétences autres ça peut donner un coup de main», conclut-elle.

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Un premier parc canin dans l’est de la ville

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré le 24 août, accompagné de Stephen Boutin président du Groupe CSB et des élus municipaux, le second parc canin lévisien. Celui-ci est situé à l’est de la ville dans le nouveau quartier UMANO, à l’arrière du campus de l’UQAR à Lévis.