Audrey Boulet (à gauche) et Sébastien Grondin accompagné de son grand-père (à droite). - CRÉDIT : COURTOISIE

Deux entrepreneurs de Lévis ont été choisis parmi les dix finalistes du concours Tournez-vous vers l’excellence!, organisé par la Financière agricole du Québec. Le concours qui en est à sa 16e édition cette année, et qui vise à bonifier le profil entrepreneurial des candidats, remettra cinq bourses totalisant 13 000 $ aux gagnants.

Par Manuel Cardenas

Ce sont dix participants dispersés dans les quatre coins du Québec qui ont été nommés pour la grande finale du concours de la Financière agricole du Québec.

La propriétaire de la bergerie Les Brebis du Beaurivage (production ovine), Audrey Boulet, ainsi que le détenteur de la Ferme Valsé (production laitière en transition biologique), Sébastien Grondin, ont vu leur candidature être primée et représenteront la région de la Chaudière-Appalaches en finale.

Pour se démarquer, les deux Lévisiens ont rempli un rigoureux formulaire, où ils ont dû partager leur vision sur le développement de leur entreprise et le développement durable au jury de la Financière agricole du Québec.

Deux commerces uniques

Audrey Boulet a démarré son entreprise en 2016 en s’inspirant de la ferme laitière familiale de son conjoint. En plus d’avoir une chaîne de production 100 % locale, la bergerie de Mme Boulet se caractérise par son souci de valoriser chaque partie de l’animal.

«Notre modèle de production est vraiment unique. Il n’y a pas beaucoup de fermes au Québec qui vont faire le lait, l’agneau et en plus, la laine. Souvent,
90 % des fermes font seulement de l’agneau. Nos brebis sont une race laitière qui fait de la bonne laine. Je pense que c’est une façon un peu plus écologique de voir la production, car chaque brebis qui va manger la même chose, va rapporter beaucoup plus. La plupart de la laine et la peau de mouton va être jetée au Québec. Tandis que nous, on récupère la laine et la peau, et on la fait peindre et tanner à la main. Cela permet aussi de faire travailler plusieurs artisans locaux», a lancé Mme Boulet.

De son côté, Sébastien Grondin possède un troupeau de vaches Jersey au pâturage, et est en transition pour accréditer son entreprise comme bio dans la prochaine année. Comme Mme Boulet, il a démarré son projet en 2016 et a construit son entreprise sur les terres qui avaient jadis appartenues à son grand-père.

«Je pense que remettre des animaux au pâturage ce n’est pas très commun et en plus, des entreprises qui redémarrent des sites qui sont à l’abandon il n’y en a pas beaucoup. Depuis des années, je voyais les anciens rangs de mon grand-père et je trouvais que ce site méritait encore d’avoir une entreprise laitière avec des beaux animaux et j’ai donc décidé de racheter ses terres», a expliqué M. Grondin.

Une année productive

Contrairement à beaucoup de commerces dans la région, la bergerie Les Brebis du Beaurivage a connu une bonne année au niveau économique grâce à ses valeurs locales.

«Les gens ont privilégié l’achat local cette année. Les produits qu’on offrait, il n’y en avait pas vraiment sur le marché, et encore moins fait au Québec. Heureusement, on était là pour répondre à la demande», a fait valoir l’entrepreneuse.

Sébastien Grondin a également été occupé cette année à planifier de nouveaux concepts pour développer son entreprise dans un futur proche.

«Cette année, on est en train de se conformer aux normes bio, et la prochaine année sera décisive pour se faire accréditer. Notre lait est fait avec des fourrages, ce qui nous donne la chance d’avoir un produit intéressant qui donne un goût particulier et qui est donc propice à faire du fromage. Donc collaborer avec une fromagerie ou vendre des produits dans les épiceries, ça serait une belle réussite pour nous à moyen ou long terme», a conclu M. Grondin.

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Un premier parc canin dans l’est de la ville

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré le 24 août, accompagné de Stephen Boutin président du Groupe CSB et des élus municipaux, le second parc canin lévisien. Celui-ci est situé à l’est de la ville dans le nouveau quartier UMANO, à l’arrière du campus de l’UQAR à Lévis.