CRÉDIT : BIGSTOCK

Dans le cadre des nouveaux plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour l’année 2022, le ministère de la Santé et des Services sociaux a dévoilé que 26 postes de médecins de famille seront disponibles pour la prochaine année en Chaudière-Appalaches. Ainsi, 17 médecins nouveaux facturants et 9 médecins déjà en pratique s’ajouteront à l’effectif de la région.

Si cet ajout est en dessous du nombre de médecins qui permettrait de combler les besoins pour desservir toute la population du territoire, le CISSS-CA accueille toutefois avec joie ces nouvelles ressources.

Sur le territoire des Chutes-de-la-Chaudière et Desjardins, ce sont cinq médecins nouveaux facturants et trois déjà en pratique qui s’ajouteront tandis que sur le territoire de Bellechasse, deux médecins nouveaux facturants et un déjà en pratique viendra prêter main-forte.

Comparativement à l’an dernier, la Chaudière-Appalaches avait obtenu 21 nouveaux postes, dont trois nouveaux facturants et trois déjà en pratique dans le regroupement des territoires des Chutes-de-la-Chaudière et Desjardins ainsi qu’un nouveau facturant et un déjà en pratique dans Bellechasse.

Si en Chaudière-Appalaches l’écart au besoin indique qu’un manque de 60 médecins de famille est ressenti, ce chiffre n’est pas exceptionnel puisque cette problématique est présente dans l’ensemble de la province.

«Dans les dernières années, le besoin est grandissant comparativement au nombre de médecins qui contribuent à des activités médicales sur le territoire. Ce n’est pas seulement notre région qui est dans cette situation, toutes les régions du Québec sont actuellement en grande situation de besoins», met en lumière France Tanguay, adjointe à la direction des services professionnels, volet effectifs médicaux au CISSS-CA.

Une implication diverse

En plus de devoir prendre au minimum 500 patients à leur charge lors de leur première année de pratique sur le territoire, les nouveaux médecins s’engageront également à travailler dans d’autres établissements de santé du territoire, comme à l’urgence, à l’obstétrique, à l’hospitalisation ou dans les CHSLD.

«La prise en charge de patients par ces nouveaux médecins est d’une grande importance, mais on a également une foule de besoins à combler dans les autres établissements de santé», soutient la représentante du CISSS-CA.

Comme ailleurs au Québec, la situation du Guichet d’accès à un médecin de famille reste préoccupante malgré cet ajout de nouveaux médecins sur le territoire. Sur le territoire Alphonse-Desjardins, qui comprend la Ville de Lévis et les MRC de Bellechasse, Lotbinière ainsi que La Nouvelle-Beauce, on compte plus de 39 000 patients sans médecin de famille. «La situation est quand même inquiétante par rapport aux gains faits et les gens en attente», souligne Mme Tanguay.

De son côté, le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a indiqué que la pénurie de médecins de famille reste un enjeu important pour sa circonscription.

«L’accès à un médecin de famille est un réel défi pour les citoyens du comté. C’est une situation qui me préoccupe et pour laquelle je travaille en collaboration avec le CISSS-CA et le ministère de la Santé et des Services sociaux», soulève-t-il.

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Club de golf Beaurivage s’animera pour la saison hivernale

Les nouveaux propriétaires du Club de golf Beaurivage lanceront cet hiver la première programmation hivernale du club de golf situé à Saint-Étienne-de-Lauzon. Au menu, sentiers de patin, de raquette ainsi que pistes de ski de fond.

Noyade à Breakeyville : un homme retrouvé dans sa piscine

Un homme de 54 ans à mobilité réduite a été retrouvé inanimé au fond de sa piscine samedi en fin d’après-midi, à Breakeyville.

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...