Charles-Édouard Legros a réussi à percer l’alignement du club U18 du Black &Gold à sa première saison avec l’organisation. CRÉDIT : COURTOISIE

Le hockeyeur lévisien âgé de 16 ans, Charles-Édouard Legros, a été sélectionné par le Black & Gold du Shawnigan Lake School, une équipe basée sur l’île de Vancouver en Colombie-Britannique. Celui qui occupe le poste de gardien de but a alors quitté la TRC Academy, située en Ontario, pour rejoindre l’école préparatoire (prep school) où il évoluera pour les deux prochaines années.

C’est lors de la dernière campagne que Charles-Édouard Legros a quitté le nid familial et le Québec pour étudier et jouer avec le Wolf Pack de la TRC Academy, une expérience dont il a pu tirer profit malgré la pandémie qui faisait rage dans cette province canadienne.

«La COVID a fait en sorte qu’on a moins joué de matchs. À cause de la COVID, il y a plusieurs joueurs de l’extérieur du pays qui n’ont pas pu venir, donc comme il manquait de joueurs dans la catégorie U16, nous sommes montés U17-U18. J’ai eu la chance de jouer quatre matchs hors-concours, mais toutes les activités se sont arrêtées. Cependant, je me suis entraîné sur la glace toute l’année avec des entraîneurs de grande renommée», a-t-il expliqué en entrevue avec le Journal.

À la fin de la dernière saison, la TRC Academy a alors annoncé qu’elle mettait fin à ses activités, mais quelques jours avant, le Shawnigan Lake School avait lâché un coup de fil au Lévisien l’invitant à rejoindre ses rangs.

«Ça a commencé juste avant de rentrer à la TRC Academy. J’avais reçu une offre du Shawnigan Lake School, mais elle est rentrée en retard et j’avais déjà accepté celle de la TRC Academy. Tout au long de l’année, j’ai gardé Shawnigan en tête parce que c’était un prep school et il offrait un excellent programme hockey, j’étais juste content quand mon téléphone a sonné», a exposé le gardien de but.

Une année de développement

Déjà, Legros s’est taillé une place dès sa première année avec le très convoité alignement du Black & Gold U18, une réalisation notable. «J’ai vécu des émotions fortes quand mon entraîneur m’a annoncé qu’à ma première année, j’avais percé l’alignement dans le U18. C’est plus souvent des 12e années qui obtiennent ce poste, donc c’était un bel exploit pour moi», a-t-il partagé.

Pour Charles-Édouard qui souhaite poursuivre ses études dans le domaine de la finance lorsqu’il atteindra le niveau universitaire, les résultats académiques sont tout aussi importants que ceux sur la glace.

«L’école, ça a toujours été important pour moi, je travaille vraiment fort pour avoir de bonnes notes. Cette année, mes objectifs sont simplement de performer à l’école tandis que sur la glace, je veux gagner des matchs. C’est toujours intéressant d’avoir de bonnes statistiques, mais à mes yeux, il faut gagner des matchs et je veux aider mon équipe à gagner», souligne l’athlète de 16 ans.

Celui qui a étudié au Collège de Lévis avant de quitter le Québec a un rêve en tête depuis l’âge de neuf ans et c’est ce qui l’a motivé à suivre le parcours des prep schools.

«À neuf ans, j’ai participé à un tournoi de hockey à Philadelphie, compétition que nous avions remportée. Une dame avait parlé à mes parents pour voir si j’étais intéressé à faire un camp d’entraînement aux États-Unis. J’y suis allé et du moment où j’ai vu le campus, j’ai trouvé ça incroyable. L’atmosphère des universités américaines est vraiment magique pour moi et j’ai eu la piqûre», s’est-il rappelé.

Après ses deux années avec le Shawnigan Lake School, Legros souhaite prendre une année pour jouer au niveau junior dans une ligue canadienne pour ensuite tenter de percer l’alignement d’une équipe de la National Collegiate Athletic Association (NCAA). Comme plusieurs, il rêve également un jour obtenir une place dans l’une des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Club de golf Beaurivage s’animera pour la saison hivernale

Les nouveaux propriétaires du Club de golf Beaurivage lanceront cet hiver la première programmation hivernale du club de golf situé à Saint-Étienne-de-Lauzon. Au menu, sentiers de patin, de raquette ainsi que pistes de ski de fond.

Noyade à Breakeyville : un homme retrouvé dans sa piscine

Un homme de 54 ans à mobilité réduite a été retrouvé inanimé au fond de sa piscine samedi en fin d’après-midi, à Breakeyville.

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...