CRÉDIT : ÉRIC GOURDE - LA VOIX DU SUD

Une cinquantaine de personnes ont pris part à une consultation publique, le 16 novembre dernier à Beaumont, afin de recueillir les points de vue de la population sur un projet de règlement, déposé en août dernier, visant uniquement la citation de l’abri à munition du Fort de Beaumont et l’abrogation de deux autres règlements municipaux qui, eux, incluent deux bases de canon.

Par Éric Gourde - Collaboration spéciale La Voix du Sud

Selon les commentaires émis à la rencontre, certains aimeraient voir la municipalité être davantage sensibilisée aux valeurs patrimoniales et historiques des lieux, tandis que d’autres craignent, dans la préservation des vestiges, des dépenses superflues et des obstacles à la sécurité des jeunes familles qui fréquenteront éventuellement le secteur.

La rencontre faisait suite à un conseil municipal mouvementé la veille, où le sujet avait été régulièrement soulevé. Au cœur des tensions se trouvent un projet de développement résidentiel, le Domaine Saint-Laurent, dans le secteur du Cap-Saint-Claude et la préservation des restes du Fort de Beaumont, des ruines de deux bases de canon et une chambre à munitions datant de la Première Guerre mondiale qui avaient été cités comme bien patrimonial par la Municipalité en 2014 et qui, bien que protégées, ont été plus ou moins bien entretenus jusqu’à maintenant.

Autre élément qui attise les tensions au sein de la communauté, la démission récente du directeur général de la municipalité et de tous les membres du comité consultatif d’urbanisme (CCU) de la municipalité.

Le maire de Beaumont, David Christopher, a assisté à la rencontre qu’il a trouvé constructive. «Tout s’est bien déroulé. Les pour et les contre ont eu l’occasion de s’exprimer et chacun a apporté de bons points de vue.»

Le comité du patrimoine doit maintenant analyser les propos émis par les participants à la séance pour éventuellement proposer des pistes de solution au conseil municipal qui aura à statuer sur la suite des choses.

«On doit adopter notre règlement le 30 novembre prochain. Est-ce qu’on garde les trois items déjà cités ou seulement deux ou un? On attend les recommandations en ce sens. On sait que notre décision ne plairait pas à tous, mais on souhaite prendre la meilleure position possible pour le bien-être de notre population. Des compromis sont inévitables des deux côtés», a conclu le premier citoyen de Beaumont.

Les plus lus

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

Carambolage sur l'autoroute 20

L'autoroute 20 Ouest a été fermée pendant une bonne partie de la journée du 19 janvier, à partir de la route Lallemand (Lauzon) jusqu'au chemin du Sault à Saint-Romuald, à la suite d'une série de collisions survenues vers 11h impliquant plusieurs véhicules entre le chemin des Îles et un peu après l'avenue Taniata.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.

Les hôpitaux de la région débordés par la COVID-19

Depuis le début de la vague de COVID-19 occasionnée par le variant Omicron, la Chaudière-Appalaches est durement touchée et ses hôpitaux régionaux également. En date du 6 janvier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recensait 107 patients hospitalisés répartis entre l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Montmagny et l’Hôpit...