CRÉDIT : COURTOISIE

Par voie de communiqué, la candidate du Parti libéral du Canada (PLC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Laurence Harvey, a rappelé, le 7 octobre, les mesures qu'un nouveau gouvernement libéral mettra en place afin d'aider les familles du pays.

Mme Harvey a indiqué que si son parti obtient de nouveau le pouvoir, les «Canadiens de la classe moyenne» ne paieront pas d’impôt fédéral sur la première tranche de 15 000 $ de revenu. Selon le PLC, cette baisse d’impôt se traduira par une économie de 585 $ par année pour une famille type. Pour y arriver, un gouvernement libéral réélu augmentera le montant personnel de base de près de 2 000 $ pour les personnes gagnant 147 000 $ ou moins par année.

Également, la candidate libérale dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a également promis qu'un gouvernement libéral réduira le coût des services sans fil d’environ 25 % d’ici les quatre prochaines années. Cela permettrait à une famille d'avoir une économie d'environ 1 000 $ en moyenne chaque année, selon les libéraux.

Pour ce faire, le PLC veut travailler avec les entreprises de télécommunications pour proposer des offres à des prix comparables à ceux des autres pays, encourager la concurrence sur le marché et permettre au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’intervenir si cette concurrence n’amène pas une baisse des prix ainsi qu'investire dans les infrastructures pour offrir un accès à Internet haute vitesse à l’ensemble des résidences et des entreprises canadiennes.

«La hausse du coût de la vie est un sujet qui revient souvent lorsque je fais du porte-à-porte. Les familles de la classe moyenne ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Les taxes, les frais et les factures augmentent alors que les salaires stagnent. Les frais de téléphonie cellulaire ont particulièrement augmenté. Les Canadiens paient jusqu’à deux fois plus cher pour leurs services sans fil par rapport aux citoyens des autres grandes puissances mondiales. Il est temps que les travailleurs de chez nous obtiennent une plus grande part du gâteau», a argué Laurence Harvey.

Pointes contre les conservateurs

Du même souffle, la candidate libérale dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a critiqué le plan de mesures du Parti conservateur du Canada (PCC) pour les familles. Rappelons que les conservateurs misent plutôt sur des réductions d'impôt et des crédits d'impôt pour donner un coup de pouce financer à cette catégorie de la population.

«Les conservateurs ont passé une décennie à réduire les impôts des sociétés et des millionnaires. Notre plan économique a permis de donner plus d’argent à la classe moyenne en réduisant leur impôt, tout en augmentant celui des plus riches. La croissance de l’économie canadienne est l’une des plus rapides au sein des pays industrialisés, et le ratio de la dette par rapport au produit intérieur brut (PIB) est en pente descendante. En tant que députée de notre région, je vais lutter pour une économie forte et une meilleure santé financière pour les gens de chez nous», a conclu Mme Harvey.

Les plus lus