Quatre représentants du Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis ont pris part aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers 2019. CRÉDIT : COURTOISIE

Les pompiers Jean-Sébastien Sauvé, Kévin Bureau, Milaine Bouchard et Éric Paquet du Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) ont participé aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers 2019, qui se sont déroulés à Chengdu en Chine du 8 au 18 août derniers.

Au cours de cet événement sportif d’envergure mondiale, 70 disciplines étaient au menu et les athlètes qui y ont participé pratiquent les métiers de pompier et policier. Le duo Sauvé-Bureau a performé au volleyball de plage, il est monté sur la troisième marche du podium. Bouchard s’est quant à elle illustrée au CrossFit et à la course d’escaliers où elle a respectivement remporté l’or et l’argent tandis que Paquet participait à la course d’escaliers, lui aussi.

Milaine Bouchard en était à sa troisième participation aux Jeux. Elle avait participé à ceux de Washington (2015) et de Los Angeles (2017), mais c’était la première fois qu’elle montait sur le podium. 

En sol chinois, tout a été fait en grand, selon les pompiers lévisiens. «La cérémonie d’ouverture était digne des olympiques, c’était impressionnant. Il y avait des chorégraphies, de la musique, des feux d’artifice et Jackie Chan était l’invité d’honneur, il a même chanté!», ont partagé Bouchard, Sauvé et Bureau en entrevue avec le Journal.

Une adaptation pour performer

Les athlètes sont arrivés quelques jours avant le début de la compétition afin de s’acclimater à ce nouvel environnement et au décalage horaire. «Quand je suis arrivé là-bas, pendant trois jours j’ai été fatigué le jour et je me réveillais à 3 ou 4 heures du matin. C’était une adaptation à faire pour arriver préparé», a expliqué Bureau.

De plus, les partenaires de volleyball de plage lévisiens ont développé des liens pendant la compétition, eux qui jouaient ensemble depuis quelques mois seulement. «Ça a été une adaptation du premier au dernier match qu’on a joué en Chine. On a appris à se connaître et on a développé une chimie d’équipe assez rapidement, ça nous a beaucoup aidés», a souligné Bureau.

Les pompiers lévisiens ont aussi constaté un faible taux de participation des pompiers et policiers provenant des États-Unis et du Canada. «Compte tenu du contexte géopolitique, probablement qu’ailleurs, il y aurait eu plus de participants nord-américains à ces jeux-là, mais jamais on n’a senti qu’on pouvait être en danger ou quoi que ce soit. Tout le monde était super accueillant», a avancé Sauvé.

Des rencontres enrichissantes

Bien que les Jeux mondiaux des policiers et pompiers sont une compétition athlétique, c’est aussi une opportunité pour les policiers et pompiers d’échanger à propos de leur métier.

«Tout le monde est incité à discuter avec les autres pompiers et policiers d’ailleurs dans le monde. Il y a beaucoup de partage. […] C’est super intéressant de représenter notre ville et notre pays», a exprimé Bouchard.

«On a tous les mêmes objectifs là-bas. On s’entraîne, on aime le sport, on aime être en santé, on aime nos métiers, ça fait beaucoup de points en communs pour plein de personnes qui ne se connaissent pas. Par défaut, on a l’impression de connaître tout le monde», a ajouté Bureau.

C’est aussi une occasion d’apprendre des coutumes et des méthodes de travail des autres pays. «Jaser d’incendie avec des Belges ou des Australiens, ça nous permet d’être conscients qu’il se fait autre chose ailleurs. On revient ici et on parle de ça à nos collègues et peut-être qu’éventuellement on pourrait développer certaines techniques utilisées ailleurs, ici», a relaté Sauvé.

La prochaine édition des Jeux mondiaux des policiers et pompiers se déroulera à Rotterdam en 2021 et à Winnipeg en 2023. Les pompiers de Lévis ont bien l’intention de représenter leur pays une fois de plus lors de ces prochaines compétitions. «C’était la première fois (que je participais aux Jeux) et, maintenant, je n’en manquerai plus un, c’est certain!», a conclu Sauvé.

Les plus lus

Dylan Djeté accepté dans une école américaine

Le receveur lévisien de l’équipe de football des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté, traversera la frontière cet été pour poursuivre sa carrière aux États-Unis, puisque ce dernier a été recruté par la Clearwater Academy International (CAI), située en Floride, où il portera les couleurs des Knights, dès l’automne prochain.

Louis-Philippe Hamel continue de briller

Malgré le confinement, certains athlètes lévisiens peuvent toujours se distinguer dans leur discipline respective. C’est notamment le cas de Louis-Philippe Hamel, un jeune Lévisien de 12 ans. Ce dernier a remporté, dans sa catégorie, le Tournoi maison RX1 Nation, le 8 mai dernier.

Repêchage LHJMQ : un bassin lévisien populaire

14 hockeyeurs lévisiens ou évoluant pour des équipes de la ville ont été repêchés par des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lors du repêchage 2020 du circuit Courteau les 5 et 6 juin.

Matte et Ferland reçoivent chacun une bourse de la FAEQ

Les patineurs artistiques lévisiens Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, qui forment un duo, se sont chacun mérités une bourse du programme de bourses La Capitale au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Une cycliste lévisienne récompensée par la FAEQ

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 27 bourses aux cyclistes étudiants-athlètes lors du lancement virtuel de la quatrième édition du Défi 808 Bonneville, le 16 juin dernier. Parmi ces boursiers, une Lévisienne a mis la main sur une bourse pour son excellence académique.

Des joueurs de la région au repêchage de la LHJAAAQ

La Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) tenait son repêchage annuel de façon virtuelle, le 13 juin. Au total, ce sont 14 joueurs de la région qui ont été repêchés dans les rangs des différentes équipes de la LHJAAAQ, voici un tour d’horizon de ces joueurs.

Laurence Lavoie-Tremblay remporte un trophée Aramis

La cavalière lévisienne Laurence Lavoie-Tremblay a mis la main sur un trophée Aramis, le 30 mai dernier. Cheval Québec, qui tient annuellement la Soirée des Aramis, a dû modifier sa façon de faire et remet ses prix tous les samedis depuis le 16 mai sur sa page Facebook pour reconnaître les succès québécois de l’industrie équine.

Deux athlètes de la région récompensés par la FAEQ

Dans le cadre de son Programme parrainage, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 43 bourses à des étudiants-athlètes de la province. Parmi ces boursiers, le cycliste sur route de Saint-Henri-de-Lévis, Pier-André Côté, et le fondeur lévisien Philippe Boucher (sur la photo) ont été récompensés.