Lauriane Genest, cycliste sur piste, a remporté deux médailles d’or aux Championnats panaméricains de cyclisme sur piste, notamment au Keirin et en vitesse par équipe. CRÉDIT:CANADIANCYCLIST-ARCHIVES

La cycliste sur piste lévisienne Lauriane Genest participait aux Championnats panaméricains de cyclisme sur piste, qui se déroulaient en Bolivie du 4 au 9 septembre derniers. La Lévisienne s’est démarquée et a remporté deux médailles d’or et battu deux records de vitesse canadiens.

Celle qui avait terminé deuxième au Keirin et troisième en vitesse par équipe l’année dernière s’est surpassée et a remporté les grands honneurs lors de ces deux épreuves. «Je savais que je pouvais bien faire. Le sprint par équipe a été une surprise puisque ma coéquipière et moi ne croyions pas que nous pouvions faire mieux que les Mexicaines, c’était une très belle surprise!», s’est-elle exprimée.

Pour elle, ces résultats étaient dans sa mire depuis un certain temps déjà. «C’est sûr que l’année dernière, c’était mes premiers jeux panaméricains et ma première année élite. Après un an à s’entraîner avec l’équipe nationale, les objectifs étaient plus élevés et pour la majorité, ils ont été réalisés. C’est encourageant pour la saison qui s’en vient!», a relaté l’athlète. 

Ces deux médailles sont importantes pour Genest puisqu’elles lui permettent de bien se positionner pour mériter un laissez-passer pour les Jeux olympiques d’été de Tokyo en 2020. En effet, la qualification pour les Jeux olympiques a débuté au cours de la saison dernière et les points se cumulent au terme de dix courses. Lauriane Genest vient donc de compléter la sixième course du parcours vers les olympiques.

Comparée à l’année précédente, l’entraînement de la Lévisienne a été complètement différent et c’est ce qui lui a permis de s’élever. «J’ai eu une meilleure préparation. L’an dernier, j’avais eu moins de temps pour me préparer, car j’ai dû courser l’été d’avant pour aller chercher des points supplémentaires tandis que cette année, je pouvais me concentrer sur l’entraînement puisque j’avais déjà assez de points d’accumulés», a expliqué Genest.

Deux records canadiens

En plus de ses deux médailles d’or, Lauriane Genest s’est inscrit au livre des records canadiens en enregistrant les temps les plus rapides en vitesse par équipe et au 500 mètres contre-la-montre.

«C’était une piste pour battre des records, ça va extrêmement vite puisqu’il n’y a quasiment aucune résistance dans l’air. On peut réaliser des temps incroyables, même que des records du monde ont été battus. En équipe, on ne s’attendait pas du tout à ça. C’était la première fois qu’on faisait un sprint par équipe ensemble, c’était vraiment excitant!», a relaté celle qui formait un duo avec Kelsey Mitchell.

Au niveau collectif, le Canada a récolté huit médailles d’or, deux médailles d’argent et cinq médailles de bronze, pour un total de quinze médailles. L’équipe canadienne a ainsi obtenu le premier rang du classement général de la compétition, suivi par les États-Unis avec un total de douze médailles. L’année dernière, le Canada n’avait récolté que sept médailles et avait terminé au quatrième rang.

Ce qui a causé ce changement, selon Lauriane Genest, c’est qu’Équipe Canada a envoyé, cette année, ses meilleurs éléments plutôt que ses équipes de développement en raison de l’approche des Jeux olympiques. «L’équipe a vraiment fait un travail incroyable, tout le monde était au sommet de sa forme. On a dominé et c’était beau à voir», s’est réjouie la cycliste.

Lauriane Genest reprendra la compétition en décembre à Hong Kong alors qu’elle prendra part à une série de trois coupes du monde. Cette dernière a «des objectifs assez élevés» pour cette série de compétitions d’envergure.

Les plus lus

Dylan Djeté accepté dans une école américaine

Le receveur lévisien de l’équipe de football des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté, traversera la frontière cet été pour poursuivre sa carrière aux États-Unis, puisque ce dernier a été recruté par la Clearwater Academy International (CAI), située en Floride, où il portera les couleurs des Knights, dès l’automne prochain.

Louis-Philippe Hamel continue de briller

Malgré le confinement, certains athlètes lévisiens peuvent toujours se distinguer dans leur discipline respective. C’est notamment le cas de Louis-Philippe Hamel, un jeune Lévisien de 12 ans. Ce dernier a remporté, dans sa catégorie, le Tournoi maison RX1 Nation, le 8 mai dernier.

Repêchage LHJMQ : un bassin lévisien populaire

14 hockeyeurs lévisiens ou évoluant pour des équipes de la ville ont été repêchés par des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lors du repêchage 2020 du circuit Courteau les 5 et 6 juin.

Matte et Ferland reçoivent chacun une bourse de la FAEQ

Les patineurs artistiques lévisiens Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, qui forment un duo, se sont chacun mérités une bourse du programme de bourses La Capitale au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Une cycliste lévisienne récompensée par la FAEQ

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 27 bourses aux cyclistes étudiants-athlètes lors du lancement virtuel de la quatrième édition du Défi 808 Bonneville, le 16 juin dernier. Parmi ces boursiers, une Lévisienne a mis la main sur une bourse pour son excellence académique.

Des joueurs de la région au repêchage de la LHJAAAQ

La Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) tenait son repêchage annuel de façon virtuelle, le 13 juin. Au total, ce sont 14 joueurs de la région qui ont été repêchés dans les rangs des différentes équipes de la LHJAAAQ, voici un tour d’horizon de ces joueurs.

Laurence Lavoie-Tremblay remporte un trophée Aramis

La cavalière lévisienne Laurence Lavoie-Tremblay a mis la main sur un trophée Aramis, le 30 mai dernier. Cheval Québec, qui tient annuellement la Soirée des Aramis, a dû modifier sa façon de faire et remet ses prix tous les samedis depuis le 16 mai sur sa page Facebook pour reconnaître les succès québécois de l’industrie équine.

Deux athlètes de la région récompensés par la FAEQ

Dans le cadre de son Programme parrainage, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 43 bourses à des étudiants-athlètes de la province. Parmi ces boursiers, le cycliste sur route de Saint-Henri-de-Lévis, Pier-André Côté, et le fondeur lévisien Philippe Boucher (sur la photo) ont été récompensés.