Bien qu’il ne puisse pas renouer avec la compétition en raison de la pandémie, David Baillargeon tente de tirer profit de cette pause qui s‘étire depuis huit mois. CRÉDIT : COURTOISIE

Comme plusieurs athlètes sportifs, le joueur de squash lévisien David Baillargeon n’a pas pris part à une compétition depuis février dernier. La 91e raquette mondiale était en pleine ascension lorsque la pandémie a frappé le monde entier de plein fouet. Le Lévisien est toujours dans l’attente de pouvoir renouer avec sa passion, qui est par le fait même son métier.

Jusqu’au début du mois de juin dernier, Baillargeon et son entraîneur, Yvon Provençal, ont dû trouver différentes façons de s’entraîner puisque les clubs de squash étaient fermés. Puis lorsqu’ils ont rouvert, le Lévisien s’est réjoui de la nouvelle. Malgré tout, son programme d’entraînement reste encore modifié. 

«Les quatre premiers mois, je n’ai pas joué au squash du tout. Je me suis entraîné physiquement, j’ai tenté de le faire deux fois par jour comme je le fais normalement. Je voyais mon entraîneur dans les parcs à l’extérieur, je pratiquais les mouvements de squash, mais ça ne reste pas très réaliste sans balle. On a recommencé tranquillement en suivant les règles avec la distanciation des deux mètres quand les clubs ont ouvert, mais quand on joue au squash ce n’est pas vraiment l’idéal», explique-t-il en entrevue téléphonique avec le Journal.

Une fin et un début de saison à l’eau

La 91e raquette mondiale attendait avec impatience les championnats canadiens qui devaient se dérouler en mai puisqu’il avait pour objectif de les remporter pour une première fois en carrière, mais ces derniers n’ont jamais eu lieu.

La nouvelle saison a repris en septembre, mais aucun tournoi en sol canadien n’est prévu d’ici la fin de l’année et pour l’année prochaine. Seulement la Coupe Nash, que la ville de London en Ontario devait accueillir, était prévue à la mi-novembre, mais l’organisation a dû l’annuler le 28 octobre puisque la Santé publique n’a pas été en mesure de donner son feu vert.

Quelques tournois européens sont à l’horaire également, mais ces derniers sont réservés aux joueurs habitant dans des pays limitrophes du pays qui l’organise et la Professional Squash Association organise encore ses tournois internationaux, mais ces derniers sont réservés aux 48 meilleurs joueurs au monde.

«Je suis dans une zone où c’est impossible pour moi de participer à des tournois comme tous les autres athlètes de mon niveau. La zone entre le 60e et le 120e au monde, on réussit à gagner notre vie avec le squash, mais ces temps-ci, c’est vraiment difficile, partage le Lévisien. Je n’ai pas grand espoir que la saison revienne, je m’imagine pouvoir participer à peut-être deux tournois. Habituellement, j’en joue une vingtaine. Je me concentre sur les championnats canadiens qui sont au mois de mai et qui finissent la saison. C’est un de mes objectifs et j’espère qu’ils auront lieu.»

Garder la motivation

Malgré toute cette adversité qui frappe le monde sportif, Baillargeon s’accroche à l’espoir de retrouver la compétition et voit cette pause comme une opportunité de donner son 100 % à l’entraînement afin de revenir dans une forme physique impeccable. «C’est sûr que pour retrouver mon niveau de jeu, ça va prendre quelques semaines de compétition, si ce n’est pas plus. Les coups vont rester, mais le temps de réaction, les petits mouvements spécifiques à un match de squash et la façon que tu réagis quand l’autre joueur frappe la balle, ce sont des choses qui sont très difficiles à simuler», expose-t-il.

Au cours de la dernière saison, le joueur de squash lévisien cumulait les finales et les demi-finales sur le circuit avant de voir le reste de sa saison annulée. Il tentera de retrouver cet élan important qui lui aurait permis de «passer au prochain niveau» de sa carrière dès qu’il renouera avec la compétition.

Les plus lus

Les Canonniers se préparent à la saison régulière

La formation lévisienne de la Ligue de baseball midget AAA du Québec (LBMAAAQ), les Canonniers, enfilera ses crampons, remontera sur le monticule ainsi qu’à chacun de ses buts pour amorcer la saison 2021 qui devrait débuter le 13 juin prochain. Tout comme la saison dernière, les Canonniers ont dû et devront jongler avec les mesures sanitaires en vigueur.

Quatre équipes de l’ASCO dans la PLSQ juvénile

Depuis quelques semaines, les joueurs de l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO) s’activent sur les terrains de la région puisqu’ils devraient renouer avec la compétition dès la fin juin. Cette année, deux équipes masculines et deux équipes féminines d’âges U13 et U14 prendront part aux activités de la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ) dans la catégorie juvénile.

Les Québécois pourront renouer avec plusieurs loisirs en juin

La ministre responsable des sports et des loisirs organisés au Québec, Isabelle Charest, a rencontré les journalistes jeudi après-midi afin de préciser les directives de la Santé publique en ce qui a trait à la pratique de plusieurs activités sportives et récréatives pendant la période estivale.

Offrir du loisir inclusif pour les personnes handicapées

Dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées qui se tient du 1er au 7 juin, l’Association régionale de loisir pour personnes handicapées de la Chaudière-Appalaches (ARLPH-CA) invite les organisations de loisir à offrir une formule inclusive pour les personnes vivant avec un handicap.

Une première saison dans la grande ligue pour Mathieu Olivier

La saison 2021 des Predators de Nashville de la Ligue nationale de hockey (LNH) a pris fin le 27 mai dernier alors qu’ils ont été éliminés en six matchs lors de la première ronde des séries éliminatoires contre les Hurricanes de la Caroline. Le robuste attaquant lévisien, Mathieu Olivier, a pris part à deux de ces six rencontres ainsi qu’à une trentaine de matchs lors de la saison régulière avec l...

Passage en zone orange : la Ville s'adapte aux assouplissements

Avec le passage du Grand Lévis en zone orange ce lundi, la Ville de Lévis a mis en place dès aujourd'hui les nouvelles mesures d’assouplissement dans le cadre des activités qu'elle offre.

Le Patro s’associe à FlipToP

Dans le cadre de sa nouvelle planification stratégique, le Patro de Lévis s’est associé à l’entreprise de cirque et d’animation FlipToP afin de soutenir l’aspect ludo-éducatif de plusieurs activités que le Patro offre aux citoyens.

À la découverte de la pêche

La Fête de la pêche se tiendra les 4, 5 et 6 juin aux quatre coins du Québec.

Bélanger obtient un poste dans l’ECHL et quitte les Chevaliers

L’entraîneur-chef des Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ), Éric Bélanger, a obtenu un poste d’entraîneur-chef au sein de la nouvelle équipe de l’ECHL des Lions de Trois-Rivières. Il quitte ainsi son poste au sein de la formation lévisienne.

Une nageuse du Cégep de Lévis récompensée

Laurence Arsenault, nageuse et étudiante au Cégep de Lévis, a obtenu une bourse de 500 $ offerte par la Fondation Desjardins.