Le joueur de squash, David Baillargeon (à gauche), a remporté son premier PSA Challenger Tour 10 à Bogota contre l’Américain Chris Gordon (à droite), le 21 août dernier. CRÉDIT : COURTOISIE

Le joueur de squash lévisien, David Baillargeon, a renoué avec la saison de compétition le 12 août dernier. Il a participé au Tournoi professionnel mexicain de squash, au Colombia Open ainsi qu’au Squash Québec Open. Le Lévisien s’est incliné en finale à Mexico City et a ensuite enchaîné les victoires ainsi que remporté les deux autres tournois qui se déroulaient à Bogota et à Montréal.

«Je me sens très bien, je ne m’attendais pas à autant de succès. Je savais que je jouais bien, mais je n’avais pas pris part à la saison depuis février 2020, c’était dur à évaluer», partage le joueur de squash au lendemain de sa victoire à Montréal.

Cette année, le Lévisien avait pour objectif de confirmer qu’il était le meilleur joueur de son sport au Canada. Aujourd’hui, c’est chose faite. «Je ne m’attendais pas à ce que ça arrive aussi rapidement et le faire tout aussi clairement, comme je n’ai pas perdu un jeu du tournoi», expose-t-il.

Baillargeon a remporté la finale du Squash Québec Open trois jeux à zéro face à l’Ontarien Nick Sachvie. Tout au long de la compétition, la 78e raquette mondiale a été dominante.

Un premier PSA Challenger Tour 10

Malgré sa défaite en finale à Mexico City, le Lévisien s’est présenté au Colombia Open avec l’envie de remporter. Chose dite, chose faite pour Baillargeon qui vaincu la 70e raquette mondiale lors de la finale à Bogota, le 21 août.

«Mexico City et Bogota, c’était des bonnes épreuves puisque ce sont deux pays plus haut en altitude. Physiquement, c’est du squash qui est totalement différent, il faut vraiment bien conserver ses énergies», spécifie le joueur de squash.

Cette victoire est l’une des plus importantes de la carrière de David Baillargeon puisque c’était la première fois qu’il remportait un tournoi PSA Challenger Tour 10 de l’Association professionnelle de squash (PSA).

«Remporter un tournoi PSA 10 000 était un de mes objectifs cette année, comme de prouver que j’étais le meilleur joueur canadien et c’est déjà réalisé», s’étonne le Lévisien.

Un entraînement qui porte fruit

Après une année confiné chez lui, David Baillargeon en avait assez d’être limité dans la pratique de son sport. Il a alors choisi d’aller s’entraîner au pays du squash, l’Égypte.

«Je suis dans le peak de ma carrière, je ne pouvais pas perdre trois mois à ne rien faire et m’entraîner dans mon appartement. J’ai décidé d’aller en Égypte, qui est de loin le meilleur pays au monde pour le squash. J’ai pu m’entraîner avec des joueurs du top 10», explique-t-il.

Ainsi, de février à mai dernier, le joueur de squash s’est préparé pour le retour de la saison de compétition et ses récents succès prouvent qu’il a fait le bon choix.

«Habituellement, je vais m’entraîner en Angleterre, mais je devais faire une quarantaine d’une dizaine de jours si j’y allais. Donc, j’ai choisi d’aller en Égypte pour ne pas avoir à perdre des journées d’entraînement en quarantaine», souligne Baillargeon.

Une saison importante

Cette année, le Lévisien veut se propulser vers l’avant et plusieurs objectifs sont dans sa mire. Il désire notamment se qualifier au sein de l’équipe nationale afin de participer aux championnats du monde qui se dérouleront au mois de décembre prochain.

Il souhaite également remporter les championnats canadiens qui se tiendront à Toronto à la fin octobre. Un objectif qu’il souhaitait réaliser en 2020, mais l’événement n’avait pas eu lieu en raison de la pandémie.

«J’ai confirmé que j’étais le meilleur joueur canadien la semaine dernière. De pouvoir le reconfirmer aux championnats canadiens, c’est vraiment mon objectif», martèle le joueur de squash.

Finalement, il croit pouvoir atteindre un des grands objectifs de sa carrière qui est d’accéder aux tournois des World Series de la PSA.

«Avec mon classement qui continue de s’améliorer, j’aimerais pouvoir accéder aux gros tournois des World Series. Habituellement, ce sont les 70 meilleures raquettes qui peuvent s’y qualifier. Si je réussis à augmenter mon classement encore un peu, je pourrai y participer. C’est un de mes buts, je veux jouer contre les meilleurs au monde», conclut la 78e raquette mondiale.

Les plus lus

Enfin le retour du hockey au Cégep de Lévis

Après un an sur le banc, les membres du programme de hockey du Cégep de Lévis se préparent à disputer leur première saison. «Depuis quelques semaines, on joue nos premiers matchs hors-concours et on voit déjà du potentiel chez nos jeunes», dit l’entraîneur-chef des Faucons hockey, Jonathan Ferland, qui semble très heureux du début de saison.

En route vers le Lévis Bowl

C’est le 9 octobre prochain, sur le terrain de football du Cégep de Lévis, que le traditionnel Lévis Bowl se tiendra entre les deux formations juvéniles division 2 de la région, soit les Commandeurs du Collège de Lévis et les Corsaires de l’École secondaire Pointe-Lévy. Malgré leurs fiches aux antipodes, les deux formations s’y préparent et ne prendront pas à la légère cet affrontement.

Les Commandeurs remportent le Lévis Bowl

Les Commandeurs du Collège de Lévis ont remporté samedi, au Stade du Cégep de Lévis, le Lévis Bowl face aux Corsaires de l'École Pointe-Lévy, par la marque de 34 à 13.

Une Coupe du Québec de cyclo-cross réussie à Lévis

Environ 130 participants répartis entre 14 catégories, d’enfants à athlètes élite, ont pris part à la deuxième course du circuit de la Coupe du Québec de cyclo-cross au Centre de plein air de Lévis, le 3 octobre dernier. La Coupe du Québec de Lévis en était à sa deuxième édition après une année de pause occasionnée par la pandémie.

Faucons hockey : une première réussie malgré la défaite

Près de deux ans après la création du programme, les Faucons hockey du Cégep de Lévis ont finalement pu disputer leur premier match officiel, le 25 septembre dernier au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald. Si les hommes de l’entraîneur-chef Jonathan Ferland se sont inclinés face aux Filons du Cégep de Thetford par la marque de 5 à 2, la joie de pouvoir enfin voir le programme s’envoler a comp...

Chaudière-Ouest aura son équipe féminine dans la PLSQ

L’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO) a appris une bonne nouvelle à la mi-septembre. L’organisation lévisienne a obtenu la confirmation que sa formation élite senior féminine pourra faire son entrée l’an prochain dans la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ). Il s’agit du circuit semi-professionnel le plus relevé dans la province.

Un gardien de but lévisien au Upper Canada College

Le hockeyeur lévisien Samuel Clusiau a été sélectionné par l’équipe du Varsity du Upper Canada College (UCC) situé à Toronto. Celui qui évolue au poste de gardien de but a entamé sa première année à la prep school (école préparatoire à l’université) ontarienne la semaine dernière.

Les Chevaliers poursuivent sur leur lancée

En visite à Trois-Rivières et Saint-Eustache pour y affronter les Estacades et les Vikings, les Chevaliers de Lévis de la Ligue de développement du hockey M18AAA du Québec ont trouvé le moyen d’ajouter deux victoires à leur fiche, les 2 et 3 octobre derniers. Les Lévisiens ont remporté leur affrontement face aux Estacades par la marque de 2 à 1 en prolongation et celui face aux Vikings par la marq...

Premières victoires pour les Faucons hockey

Les Faucons hockey du Cégep de Lévis ont signé deux victoires en autant d’occasions sur la route, les deux premiers gains de la nouvelle équipe, la fin de semaine dernière.

Des joueuses d’organisations lévisiennes championnes

Les Championnats provinciaux de baseball féminin se déroulaient du 10 au 12 septembre derniers à Repentigny. Les formations 11U, 13U et 15U/16UF de la grande région de Québec ont chacune remporté les honneurs. Parmi ces équipes, des joueuses d’organisations lévisiennes faisaient partie des alignements.