CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Réunis à l’hôtel de ville de Lévis, des élus et des représentants des gens d’affaires de Lévis, Bellechasse et de la Côte-de-Beaupré ont demandé, le 15 octobre, aux partis politiques fédéraux de s’engager fermement à participer financièrement à la réalisation du tunnel Québec-Lévis au lendemain des élections du 21 octobre prochain. Sinon, ils promettent une «mobilisation sans précédent des forces vives politiques, entrepreneuriales et citoyennes», dont la forme n’est pas encore déterminée, pour que les priorités québécoises en infrastructures soient respectées.

«Le gouvernement du Québec a pris l’engagement ferme de réaliser le tunnel Québec-Lévis. En s’engageant à financer le projet, les partis politiques fédéraux saisiront une chance unique de démontrer leur respect des priorités québécoises en matière d’infrastructures. Le projet fait également l’objet d’un large consensus en sa faveur au sein de la population. Tout parti politique qui rejette cette priorité s’inscrirait dès lors en porte à faux avec le pouvoir légitime du Québec de prendre ses propres décisions au niveau des grands investissements pour ses infrastructures», a d’emblée lancé Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Par sa sortie, le groupe de représentants des régions de Lévis, de Bellechasse et de la Côte-de-Beaupré semble s’en prendre plus particulièrement à la position du Parti libéral du Canada dans ce dossier. Rappelons que les libéraux préfèrent attendre que Québec présente un projet ficelé avant de dire s’ils financeront ou pas le projet.

D’ailleurs, Gilles Lehouillier a profité de l’occasion pour saluer les engagements «fermes» du Parti conservateur du Canada, qui promet de participer financièrement au projet, et du Bloc québécois, qui demande qu’Ottawa verse toutes les sommes dues à Québec pour les projets d’infrastructure, dont le troisième lien.

«Le NPD et le Parti vert du Canada sont contre le projet, mais leur position a le mérite d’être claire. […] On se rend compte du côté des libéraux fédéraux qu’il y a un flou artistique. On leur dit qu’on va veiller au grain et on va s’assurer que les priorités du gouvernement du Québec soient respectées», a déclaré M. Lehouillier.

Un «bon projet pour l’économie et l’environnement»

Les intervenants présents ont également livré un plaidoyer en faveur du projet. Selon eux, le projet doit être réalisé puisqu’il favorise «à la fois l’environnement, le développement économique et la qualité de vie des gens».

«Un nouveau lien à l’est favoriserait l’accès à ce marché pour nos entreprises amenant ainsi une activité économique régionale accrue. La création d’un vrai circuit périphérique est aussi une raison vitale pour construire cet ouvrage public», a mentionné Clément Fillion, préfet de la MRC de Bellechasse, maire de Saint-Nazaire et représentant de la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TRÉMCA).

«Les entreprises de Lévis souhaitent un environnement prospère et dynamique où un troisième lien leur permettront d’avoir accès à un réseau de transport efficace qui tient compte des objectifs de développement durable, mais qui leur permettra aussi d’atteindre un développement économique à la hauteur de leurs ambitions», a quant à elle renchéri Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis.

Notons finalement qu’aucun représentant de Québec n’était présent dans le groupe d’intervenants réunis lors de la sortie. Le maire de Lévis a toutefois réitéré que «beaucoup de gens d’affaires de Québec» sont en faveur du troisième lien et que la porte est toujours ouverte aux organisations de Québec pour qu’elles se joignent au mouvement qui porte le projet.

Sur la photo : Jacques Savard, d’Alliance Affaires Côte-de-Beaupré, Pierre Lefrançois, préfet de la MRC de La Côte-de-Beaupré et maire de L’Ange-Gardien, Clément Fillion, Gilles Lehouillier et Marie-Josée Morency demandent aux partis politiques fédéraux un engagement ferme pour la réalisation du tunnel Québec-Lévis.

Les plus lus

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Conseil en bref : La Ville confirme une nouvelle glace à l’Aréna de Lévis

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier et les conseillers municipaux se sont rassemblés lors d’une séance ordinaire du conseil, le 9 décembre dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Les RI demandent «des conditions de travail décentes»

Par voie de communiqué, l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ) a demandé au gouvernement du Québec, le 22 novembre, d’offrir des conditions de travail «décentes et équitables» aux préposés aux bénéficiaires œuvrant dans les 33 ressources intermédiaires (RI) de Chaudières-Appalaches, au moment où doit s’amorcer sous peu la renégociation de l’Enten...

Le conseil municipal du 25 novembre en bref

Les échevins lévisiens se sont réunis, le 25 novembre, lors d'une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions importantes qu'ont prises les conseillers lors de la soirée.

Les élus municipaux ajustent leur salaire

À la suite de la mise en place d’une imposition fédérale sur l’allocation de dépenses des élus municipaux, le conseil municipal a demandé la modification de la rémunération des élus municipaux afin de compenser cette perte.

Opérations déneigement : des améliorations pour faciliter le stationnement de nuit

En marge du conseil municipal du 25 novembre, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé des changements en ce qui a trait au stationnement de nuit lors des opérations déneigement à Lévis. Afin de permettre à un plus grand nombre de citoyens de stationner dans les rues cet hiver pendant la nuit, des améliorations ont été mises en place par la municipalité en vue de la prochaine saison hivern...

Remise lévisienne de médailles de l’Assemblée nationale

Dans le cadre de la remise des médailles de l’Assemblée nationale à des Lévisiens d’exception, le député et président de l’Assemblée nationale, François Paradis, a souligné les succès d’organismes, d’entreprises et de Lévisiens marquants au Patro de Lévis, le 7 novembre dernier.

Davie : la CSN veut qu'Ottawa passe de la parole aux actes

Par voie de communiqué, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a fait savoir, le 20 novembre, qu'il s'attend à ce que le nouveau conseil des ministres du gouvernement fédéral, assermenté depuis peu, se mette rapidement au travail pour la Davie.

La future centrale de police de Lévis coûtera 53 M$

Le montant total de l’investissement représente le double de ce qui avait été énoncé par la Ville en février 2016. Et ce n’est finalement pas sur le terrain présenté alors que sera construit le bâtiment.

Grève au CN : les conservateurs demandent que le parlement soit convoqué

La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN), déclenchée le 19 novembre, pourrait, si elle perdure, avoir des répercussions importantes dans l’économie locale. C’est pour cette raison que les députés conservateurs à la Chambre des communes, Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière), Richard Lehoux (Beauce) et Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles) ainsi que des représentants d...