CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se réunissaient le 23 mars pour une séance ordinaire du conseil municipal. Notons qu’en raison de la situation de la COVID-19, la réunion s’est faite à distance et à huis clos où citoyens et journalistes n’étaient pas conviés. Voici un résumé des points importants qui ont été abordés.

Un huis clos

Plus tôt avant le conseil municipal, la Ville de Lévis a fait savoir par voie de communiqué que la séance du conseil n’aurait pas lieu à l’hôtel de ville, mais bien à distance et à huis clos afin de protéger les membres du conseil.

Ainsi, la Ville n’a pas été en mesure de webdiffuser cette séance, elle qui avait spécifié qu’elle souhaitait recevoir les questions des citoyens via son site Internet au courant de la semaine dernière. En raison de la situation évolutive de la COVID-19, la municipalité a dû prendre ces mesures exceptionnelles.

Le comité de toponymie formé

À la suite de la demande de la famille et des amis de feu Jean Garon, politicien influant de l’histoire lévisienne, la Ville s’était engagée à mettre sur pied un comité de toponymie afin de rendre hommage à ce personnage du monde politique.

Ce comité est maintenant formé et composé de deux membres du conseil municipal et trois citoyens de Lévis. Les individus sélectionnés sur ce comité sont Karine Lavertu, Serge Côté, Gisèle Gagnon, Myriam Hallé ainsi que Michel Patry. M. Côté occupera le poste de président tandis que Mme Lavertu le poste de vice-présidente.

La Ville prolonge le Parcours des Anses

Depuis septembre 2000, la Ville a signé trois baux avec le ministère des Transports du Québec afin d’utiliser l’emprise ferroviaire abandonnée qui a été réaménagée pour accueillir la piste cyclable du parcours des Anses.

Le ministère des Transports a acquis dernièrement une portion supplémentaire de cette emprise ferroviaire abandonnée dans le secteur Saint-Romuald. La Ville et le ministère ont donc conclu une entente afin que la municipalité loue cette portion. Ainsi, le Parcours des Anses pourra être prolongé d’environ deux kilomètres.

Plutôt que de convenir un quatrième bail, les deux parties annuleront les trois baux précédents et concluront une entente d’un seul bail couvrant la totalité de cette emprise ferroviaire abandonnée.

Le parcours des Anses débutera près de la rue des Riveurs et se termina près de l’intersection de la 1ere avenue et du boulevard Guillaume-Couture.

Agrandissement et désignation officielle pour l’Innoparc Lévis

La Ville souhaite que l’Innoparc Lévis, qui comprend notamment les parcs industriels de Saint-Romuald, de Pintendre et de Lauzon, ainsi que l’UQAR et le Cégep de Lévis-Lauzon, incluant son complexe technologique et les organismes qui y sont établis, soit reconnu comme zone d’innovation auprès du ministère de l’Économie et de l’Innovation. Cette reconnaissance permettra à la Ville d’avoir accès à différentes mesures financières particulières afin de développer des projets d’envergure dans cette zone.

Ainsi, la municipalité souhaite agrandir l’Innoparc Lévis sur trois millions de mètres carrés et deux projets sont dans sa mire, la mise sur pied du Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat de Lévis et une usine-laboratoire pour l’élevage et la transformation d’insectes destinés à l’alimentation animale et humaine. Ce projet représente un investissement d’un peu plus de 9,2 M$, la Ville croit pouvoir obtenir une subvention de 8 M$. Notons que ces projets étaient déjà inscrits au dernier Programme triennal d’immobilisation (PTI).

Les plus lus

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...

Blaney veut des correctifs à la PCUE

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé, le 7 mai, au gouvernement libéral d'apporter des correctifs à la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). Selon l'élu conservateur, la mesure aura des «impacts dévastateurs» sur l'économie et la vitalité des collectivités du comté.

Lévis prépare un plan d’achat local

Un comité consultatif composé de gens d’affaires lévisiens vient d’être créé par la Ville afin d’élaborer un plan d’achat local. Ce comité mettra en place des initiatives «qui inciteront la population à consommer localement et à encourager les entreprises d’ici».

La réouverture de certaines régions dès le 4 mai

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé aujourd’hui un calendrier de réouverture des régions du Québec. Tout en insistant sur le caractère graduel du processus, elle a confirmé qu’à partir du 4 mai, les barrages policiers seront levés dans les régions qui avaient été fermées aux déplacements.

Le conseil municipal du 11 mai en bref

De nouveau grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 11 mai, lors d’une séance ordinaire du conseil municipal tenue à huis clos. Voici un résumé des décisions importantes prises par les conseillers lors de cette réunion.

Redémarrage progressif de l’économie

Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté aujourd’hui le plan entourant la réouverture progressive de certains pans de l’économie.

Petits rassemblements extérieurs et certains soins de nouveau permis

Lors de la conférence de presse quotidienne portant sur l'évolution de la pandémie dans la province, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé, mercredi, que les Québécois pourront de nouveau réaliser certaines activités. Petits rassemblements extérieurs, soins chez le dentiste ou coupe de cheveux seront bientôt permis.

François Legault revient sur certaines critiques

Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.

Assouplissement des règles pour les aînés

Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

COVID-19 : les autorités provinciales font le point sur la situation

Faisant face aux journalistes pour une première fois depuis vendredi, les dirigeants provinciaux ont effectué une mise à jour sur plusieurs dossiers en lien avec la crise de la COVID-19.