(Crédit photo: Capture d'écran)

Le premier point de presse de la semaine du premier ministre du Québec, François Legault, sur la situation de la COVID-19 n’a pas donné lieu à des annonces majeures. L’élu a amené des précisions sur le plan de match pour la période des Fêtes. Il a renouvelé son appel aux Québécois à avoir le moins de contact possible en prévision des Fêtes, mais aussi pour donner un coup de pouce au personnel du réseau de la santé.

Par Mélanie Labrecque – Collaboration spéciale

François Legault a senti le besoin d’apporter des précisions sur le contrat moral qu’il a passé avec les Québécois pour la période des Fêtes. Jeudi dernier, il confirmait que les rassemblements seraient permis pendant une période de quatre jours, du 24 au 27 décembre. Toutefois, il demande à la population de se limiter à deux rassemblements de 10 personnes maximum.

Il a réitéré l’importance de maintenir un isolement de sept jours avant et après ces célébrations et de rester à la maison si des symptômes se manifestent.

De plus, puisque les gens ont toujours le choix de demeurer à la maison et de ne pas se rassembler, François Legault ne voit pas la pertinence d’imposer des mesures plus sévères pendant cette période.

Du même souffle, il a déconseillé aux Québécois de faire un voyage à l’étranger. «Rappelons-nous ce qui est arrivé au retour du congé scolaire de mars.»

Soutenir le personnel soignant

«Si les Québécois veulent aider les infirmières, la bonne façon d’y arriver, c’est de réduire les risques d’attraper la COVID-19 et de se retrouver à l’hôpital. Il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour enlever la pression sur les infirmières et le réseau de la santé», a-t-il expliqué.

Le premier ministre a mentionné qu’il est actuellement à la recherche de solutions qui permettront d’alléger la tâche du personnel infirmier fortement sollicité depuis le mois de mars.

Vaccination

François Legault a fait part de son optimisme sur la mise en marché prochaine d’un ou de plusieurs vaccins contre la COVID-19. Il espère que le gouvernement fédéral confirme prochainement quand et comment le vaccin sera distribué. «C’est le fédéral qui négocie avec six compagnies. Nous avons très hâte de savoir la date où l'on va pouvoir commencer à vacciner.»

Par ailleurs, contrairement à l’Ontario, qui a confirmé hier que le général à la retraite, Rick Hillier, allait mener le groupe de travail chargé d’élaborer son plan de vaccination, la stratégie québécoise semble encore plutôt vague.

Lorsqu’interrogé sur la question, le ministre de la Santé, Christian Dubé est resté vague sur la question, faisant valoir, entre autres, l’expérience acquise lors de l’épidémie de grippe H1N1 et le succès de la campagne actuelle de vaccination contre la grippe saisonnière. «Nous sommes en préparation depuis un bon bout de temps. On sera prêt pour la vaccination de la COVID», a-t-il résumé.

 

 

Les plus lus

Gilles Lehouillier réagit à la candidature de Stephan Dupont

En marge du conseil municipal du 25 janvier, le maire de Lévis a réagi à l’annonce d’un candidat indépendant dans le district de Pintendre. Gilles Lehouillier a également commenté la situation pandémique actuelle sur le territoire lévisien.

La Ville s’entend avec la SPA Beauce-Etchemin

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a officialisé l’entente entre la municipalité et la Société protectrice des animaux (SPA) Beauce-Etchemin concernant la gestion animalière lors d’une conférence de presse, le 11 février dernier. Cette entente qui s’estime à 3,4 M$ s’étirera du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2026.

Fermeture d'une partie du chemin du Fleuve : la Ville fait marche arrière

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 10 février, que des modifications au concept d'aménagement du nouveau parc de la Pointe-Benson, à Saint-Romuald, seront apportés. Ces dernières permettront de laisser le chemin du Fleuve ouvert à la circulation automobile.

Boulevard Jean-Garon : les entrepreneurs pas chauds à l'idée

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a dévoilé, le 23 février, les résultats d'un sondage mené plus tôt ce mois-ci auprès des dirigeants d'entreprises situées sur la route du Président-Kennedy afin de connaître leur opinion sur la possibilité d'un changement de nom de l'artère. 78 % des répondants ont alors manifesté leur opposition à tout changement de nom.

Stephan Dupont veut devenir le conseiller municipal de Pintendre

L'animateur de radio au FM93, Stephan Dupont, a annoncé. le 24 janvier, qu'il sera candidat aux prochaines élections municipales à Lévis. Le 7 novembre prochain, il désire obtenir la confiance des résidents de Pintendre afin de devenir le conseiller municipal de ce quartier.

Conseil en bref : Lévis devrait faire affaire avec la SPA Beauce-Etchemins

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux se sont rassemblés de façon virtuelle lors d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 8 février dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Vers un relâchement des mesures sanitaires?

En compagnie du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, et le ministre de la Santé, Christian Dubé, le premier ministre du Québec, François Legault, a fait le point sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, le 26 janvier. À cette occasion, M. Legault a profité de l'occasion pour indiquer qu'il devrait annoncer la semaine prochaine un relâchement des mesures s...

Chaudière-Appalaches restera en zone rouge

Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Stephan Dupont se lance en politique pour Pintendre

Stephan Dupont, animateur de radio au FM93, a annoncé sur sa page Facebook qu’il se présentera aux prochaines élections municipales à Lévis dans le district Pintendre, le 24 janvier. Il souhaite rajeunir son quartier et le revitaliser, lui qui croit que Pintendre est laissé à l’abandon depuis plusieurs années.

RL critique la Ville pour l’entretien de ses infrastructures récréatives

À la suite de la situation rapportée par le Journal concernant l’équipe de bénévoles qui déneigeait le parc des Chutes-de-la-Chaudière, Repensons Lévis (RL) en a profité pour critiquer l’administration municipale quant à l’entretien de ses infrastructures récréatives durant les quatre saisons.