L’OMH de Lévis sera responsable du réaménagement de ces propriétés acquises par la Ville de Lévis afin de revitaliser le Vieux-Lauzon. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry (Bienville) et Fleur Paradis (Lauzon) ainsi que du directeur général de l’Office municipal d’habitation de Lévis, François Roberge, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que la ville allait investir 4 M$ pour revitaliser le secteur de la rue Saint-Joseph, à Lauzon. Comme précédemment annoncé, cet effort municipal sera axé sur l’implantation de logements sociaux et la rénovation.

«Aujourd’hui, nous dévoilons des gestes concrets donnant le feu vert pour l’amélioration d’une artère qui a eu jadis ses lettres de noblesse. Les mesures favoriseront le développement du logement abordable, diversifié et de qualité qui va répondre aux besoins des résidents du secteur ainsi que de donner le coup d’envoi à l’amélioration du secteur», s’est notamment réjouie Fleur Paradis, lors d’une conférence de presse le 9 juillet.

À cette occasion, Gilles Lehouillier a indiqué que la municipalité a fait l’acquisition de six propriétés situées sur la portion ouest de la rue Saint-Joseph, soit les 58-60b, 64, 71, 75, 79-81 et 85, rue Saint-Joseph. Organisme mandaté par la Ville pour y parvenir, l’Office municipal d’habitation améliorera ces sites qui feront désormais partie de son parc immobilier, dans le but d’y implanter des logements sociaux tout en améliorant le cadre bâti.

Un comité déposera plus tard des recommandations en ce sens à la municipalité, après avoir mené des consultations auprès des résidents directement concernés. Par la suite, la Ville déposera un projet à la Société d’habitation du Québec (SHQ) pour compléter son montage financier.

«Dans les six propriétés acquises par la Ville, il y a actuellement 13 logements. C’est sûr qu’on n’ira pas en bas de ça. On va peut-être profiter du réaménagement pour ajouter des logements ainsi qu’aménager un parc ou un stationnement, comme l’un des sites acquis est un terrain où il n’y a aucun édifice pour le moment», a expliqué le directeur général de l’OMH de Lévis.

Soutenir la rénovation

Dans un autre ordre d’idées, le maire a confirmé que la Ville a mis en place un programme d’aide financière pour aider les propriétaires des environs de la rue Saint-Joseph, entre les rues Fraser et Caron, qui désirent effectuer des rénovations sur leurs propriétés.

Les propriétaires admissibles, qui seront contactés par la Ville, pourront obtenir une aide financière allant jusqu’à 60 000 $ pour la rénovation ou la restauration de l’enveloppe extérieure de leur bâtiment. Les propriétaires qui soumettront une demande pourront obtenir une subvention atteignant jusqu’à 65 % des coûts admissibles.

Pour concrétiser ce programme, la Ville injectera 2,4 M$. L’administration Lehouillier a réservé 300 000 $ en 2021, 900 000 $ en 2022 et 815 000 $ en 2023 pour garnir l’enveloppe qui aidera les propriétaires. Notons que la SHQ remboursera 50 % des coûts du programme à la municipalité.

Miser sur l’économie sociale et la Davie

Cependant, le plan de match dévoilé par l’administration Lehouillier le 9 juillet ne contient pas de mesures afin d’attirer de nouveaux commerces dans le Vieux-Lauzon. Lors des consultations pour l’élaboration du programme particulier d’urbanisme du Vieux-Lauzon, plusieurs résidents du secteur avaient demandé à la municipalité de travailler à amener des commerces de proximité dans le quartier.

Toutefois, le maire de Lévis assure que son équipe s’attaquera également à cet enjeu. «Dans les prochaines années, on va appuyer beaucoup de projets proposés par des entreprises d’économie sociale afin d’amener des commerces de proximité dans les vieux quartiers grâce aux programmes d’aide financière du gouvernement du Québec. De plus, je suis convaincu que la relance du Chantier Davie, autour duquel le quartier a été construit, va ramener des commerces de voisinage. Avant que le chantier vivote, il y avait plusieurs commerces de voisinage», a-t-il conclu.

Les plus lus

Marie-Christine Richard aux couleurs du BQ dans Bellechasse-Les-Etchemins-Lévis

Le Bloc québécois (BQ) a dévoilé sa candidate dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour l’élection fédérale du 20 septembre prochain. Il s’agit de Marie-Christine Richard. La native de Saint-Lazare-de-Bellechasse souhaite mettre l’humain de l’avant et défendre les enjeux qu’elle considère comme importants pour la circonscription tout au long de la campagne électorale.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Nouveau candidat libéral à Lévis

Un entrepreneur et homme d’affaires qui réside dans la région depuis environ 10 ans, Daniel Vaillancourt, est le nouveau candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Sa candidature a été officialisée par acclamation le 17 août et il fera donc partie de la course lors de la campagne électorale qui se terminera le 20 septembre.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

L’interconnexion des liens cyclables complétée dès cet automne

Depuis 2015, la Ville de Lévis travaille à l’interconnexion de l’ensemble de ses pistes cyclables afin de créer un «réseau intégré, adapté, fonctionnel et sécuritaire». Le lien reliant les secteurs Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Hélène-de-Breakeyville, amorcé à l’automne 2020, sera complété d’ici la fin de l’automne prochain.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.