Le presbytère de Saint-Michel-de-Bellechasse. CRÉDIT : COURTOISIE - ARCHIVES

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, ont annoncé, le 13 décembre, la signature d'un avis d'intention de classement pour l'ensemble paroissial et le presbytère de Saint-Michel-de-Bellechasse.

Par cette décision, le gouvernement provincial protège donc le site, désormais classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Pour tout immeuble classé, une autorisation de la ministre est notamment nécessaire avant «d'altérer, de restaurer, de réparer, de modifier de quelque façon ou de démolir en tout ou en partie cet immeuble, de le déplacer ou de l'utiliser comme adossement à une construction».

Rappelons que le presbytère de Saint-Michel est le troisième plus ancien presbytère au Québec. Érigé en 1740, il a été agrandi en 1790 et modifié en 1853 et en 1854. Il conserve des composantes de chacune de ces phases et n'a pas subi de modifications importantes depuis la décennie de 1920.

Pour ce qui est de l'ensemble paroissial, Québec estime qu’il est important de le protéger puisqu’il témoigne de l'histoire de la paroisse de Saint-Michel. L’ensemble comprend l'église, la grange à dîme, le cimetière et le presbytère. Les bâtiments et aménagements qu'il regroupe, bien qu'ils aient été modifiés ou reconstruits, occupent le même emplacement depuis 1712, ce qui en fait l'un des plus anciens noyaux paroissiaux du Québec.

Notons que la ministre de la Culture a également signé un avis d'intention de classement pour l'orgue de l'église de Saint-Michel, qui a été fabriqué en 1897 par le facteur Napoléon Déry, et pour le bâton de bedeau, qui a été conçu par l'orfèvre Laurent Amiot vers 1820.

Des élus heureux

À la suite de cette annonce, la députée de Bellechasse et le maire de Saint-Michel, Stéphane Garneau, ont salué la décision prise par la ministre de la Culture.

«Le presbytère est un témoin matériel de l'une des plus anciennes paroisses de la rive sud du Québec, voire d'Amérique, dont les origines remontent à 1678. Notre gouvernement est à l'écoute du milieu et c'est pourquoi la ministre pose ce geste fort de protection envers le presbytère. Maintenant, les gens doivent se mobiliser pour son avenir et le garder bien vivant! », a déclaré Stéphanie Lachance.

«Ce jour doit être marqué d'une pierre blanche. C'est une partie de l'histoire du Québec, l'histoire d'un héritage, que nous consolidons aujourd'hui. Un héritage qui nous a été confié, qui nous survivra et qui est en ce sens une sorte de balise, présente et future. Une société ne peut avancer sans savoir d'où elle vient. L'intention annoncée permettra de planifier de façon judicieuse, clairvoyante et responsable la préservation du presbytère et de son environnement, ce patrimoine matériel et visuel d'exception. Nous pourrons enfin nous donner la chance d'envisager un avenir prometteur pour ce bien des habitantes et habitants de Saint-Michel, ce bien collectif, ce bien national. Nous sommes très heureux et remercions la ministre de cette intention», a renchéri le maire de Saint-Michel-de-Bellechasse.

Les plus lus

Une figure économique connue candidate du PCQ à Lévis

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a dévoilé, le 19 mai, la candidate qui représentera ses couleurs dans la circonscription de Lévis à la prochaine élection provinciale prévue à l’automne prochain. Ainsi, l’ancienne conseillère municipale et femme d’affaires lévisienne, Karine Laflamme, tentera d’obtenir la confiance des Lévisiens.

Aménagement : Lévis présente un nouveau schéma «porteur d’avenir»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que le président de la commission consultative d’urbanisme et d’aménagement et conseiller municipal du district Saint-Jean, Guy Dumoulin, ont dévoilé, le 29 avril, les détails entourant le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé. Dans le projet de schéma révisé adopté par le conseil municipal le 25 avril, l’administration Lehouillier ve...

La Ville de Lévis à la recherche d'un nouveau directeur général

La Ville de Lévis devra se dénicher un nouveau directeur général. Simon Rousseau, le titulaire de cette fonction depuis sept ans, quitte son poste pour devenir le nouveau directeur général de la Ville de Gatineau.

Ville de Lévis : un nouveau guichet unique pour l’offre de logements sociaux subventionnés

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le directeur général de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis, François Roberge, ont annoncé la mise en place d’un guichet unique regroupant l’ensemble de l’offre lévisienne de logements subventionnés, le 6 mai dernier. La Ville en a également profité pour souligner son appui au projet de 231 nouveaux logements sociaux et abordables déposé à la So...

Agrandissement de l’Aréna de Lévis : Lehouillier veut en faire un enjeu électoral

Gilles Lehouillier, le maire de Lévis, veut concrétiser le projet d’ajouter une deuxième glace à l’Aréna de Lévis. Pour y arriver, il espère que le gouvernement provincial déliera les cordons de sa bourse afin de participer financièrement au projet. Et pour s’assurer de ce soutien, le premier citoyen de Lévis entend faire de ce dossier un enjeu électoral lors des prochaines élections provinciales,...

Ponts interrives : l'APIGQ affirme que le MTQ craint pour leur intégrité structurale

En plein conflit de travail avec le gouvernement du Québec, l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) a fait une sortie, le 4 mai, pour dénoncer les conséquences du retard salarial chez les ingénieurs du gouvernement et de la perte d'expertise au sein des équipes. Le groupe a alors fait part qu'il a récemment appris que «l'intégrité de plusieurs infrastructures...

Conseil en bref : une pétition déposée concernant le lien mécanique

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 25 avril dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Lien mécanique : le regroupement déçu par la position du maire

À la suite du conseil municipal du 25 avril où certains de ses membres étaient présents pour déposer une pétition, le regroupement Pour un lien mécanique logique dans le Vieux-Lévis s'est dit déçu du refus de l'administration Lehouillier de donner suite à ses demandes. D'ailleurs, le groupe de citoyens met fin à ses requêtes comme le maire, Gilles Lehouillier, maintient le cap quant à la construct...

Le conseil en bref

Les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, se sont réunis à l’hôtel de ville lors d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 9 mai. Voici un résumé des points abordés et des décisions prises par les élus lors de la rencontre.

La Ville opte pour la collecte des déchets aux deux semaines

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le conseiller du district Saint-Étienne et président du comité de gestion des matières résiduelles ainsi que de la Régie intermunicipale de gestion des déchets des Chutes-de-la-Chaudière, Serge Bonin, ont conjointement annoncé que la collecte des matières résiduelles se fera aux deux semaines dès juin prochain. Cette mesure a été choisie dans le but de réd...