CRÉDIT:COURTOISIE

Les jeunes amateurs de films d’horreur se retrouveront au Patro de Lévis cet été. Pour la première édition du Vidéoclub Ça fout la chienne, une soirée cinéma en plein air se tiendra ce 11 juillet.

Après le magazine jeunesse Ça fout la chienne, créé par le bédéiste et cinéaste lévisien Luca Jalbert, voici la soirée. Au menu de la première édition du Vidéoclub Ça fout la chienne : cinéma en plein air, maïs éclaté, tirages et discussion autour du film présenté, Silver Bullet (Peur bleue) dans sa version de 1985.

Adaptation du livre L’année du loup-garou de Stephen King, le long-métrage raconte l’histoire de ces étranges meurtres qui frappent à chaque pleine lune la petite ville de Tarker’s Mills jusqu’à ce que des habitants décident de partir à la chasse du monstre… Là-bas, personne n’oubliera cet été là.

La soirée est gratuite pour les abonnés au magazine et les jeunes du Patro-Vacances qui porteront leur chandail. Les sous récoltés iront au Patro de Lévis et à la production des prochains numéros de Ça fout la chienne.

En cas de pluie, la projection se fera à l’intérieur dans la chapelle du Patro. Vidéoclub Ça fout la chienne, ce 11 juillet, dès 19h, au Patro de Lévis situé au 6150 de la rue Saint-Georges. Information sur la page Facebook de Ça fout la chienne dans la rubrique Événements.

Les plus lus

Amener la musique dans les quartiers du Québec

Depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs initiatives sont nées pour permettre aux Québécois de se divertir tout en restant sur leur propriété, dont une qui a vu le jour à Lévis. Depuis le 23 juin, les artistes de la région Patrick Dumoulin, Samuel Jalbert-Raymond et Jérémy Plante font vivre la tournée Nomade, une série de concerts mobiles à travers le Québec.

À la découverte d’une collection méconnue

Le Centre d’exposition Louise-Carrier dévoile ses Œuvres choisies, pour la plupart, exposées pour la première fois. Jusqu’au 6 septembre, l’exposition présente une sélection de peintures et de sculptures des 19e et 20e siècles, provenant des riches et vastes collections de la Ville de Lévis.

Une autrice lance un appel pour créer un recueil de textes

La Lévisienne Florence Guay invite les plumes d’ici et d’ailleurs à contribuer à un ouvrage collectif à paraître. Le recueil sera composé d’histoires vécues et réelles qui racontent un moment extraordinaire de la vie de leur auteur.

Une expo qui fait du bien

Tout en tendresse, Jacynthe Bergeron illustre le lien profond qui nous unit à ce qui nous entoure. «Prendre soin de la nature, c’est prendre soin de notre nature profonde. Si on y regarde de plus près, elles ne font qu’un», dit l’artiste. Elle expose ses œuvres jusqu’au 16 août à l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

Pascale Bourdages, l’étoile montante

La chanteuse prépare un premier album de sa composition. À Trois-Pistoles en chanson, la Lévisienne a remporté la première place de la catégorie auteur-compositeur-interprète et le coup de cœur du public avec deux pièces qui figureront sur le disque à venir.

Le public de L'Anglicane au rendez-vous

En moins de deux semaines, trois des quatre spectacles de la courte saison d’été de L’Anglicane, annoncée à la suite de la reprise des activités dans la salle de spectacle, affichent complets. L’Anglicane vient également de dévoiler sa programmation d’automne.

Une pause artistique devant la vitrine de Regart

Jusqu'au 26 juillet, l'artiste Marilou Kenny-Gagnon expose son installation Fictions logiques (phase 1) dans la vitrine du centre d'artistes en art actuel, Regart. Une œuvre à découvrir depuis l'extérieur de la galerie lors d'une balade dans le quartier de la Traverse ou d'un arrêt au quai Paquet.

Regart met aux enchères des œuvres en canne

Levée de fonds au profit du Centre d’artistes en art actuel, l’Encann’ se déroule sur les réseaux sociaux, jusqu’au 11 septembre. Cette cinquième édition virtuelle rassemble 36 artistes, dont plusieurs œuvres sont mise à l’encan chaque semaine.

La poésie sort dans la ville

Le projet #SORTONSLAPOÉSIE s’affiche depuis le 29 juillet dans différents lieux de Lévis. Présentés sur des panneaux, les 14 poèmes sont à découvrir jusqu’à la fin août.

Des activités en ligne pour les passionnés de danse

Dernier né de la famille Hit The Floor fondé par le Lévisien Nicolas Bégin, le festival de danse multi-styles Flofest passe en mode virtuel afin de rassembler la communauté de la danse autour de quatre activités, les 10, 11 et 12 juillet.