CRÉDIT : COURTOISIE

Au cœur de sa tournée C’est la fin du monde à tous les jours, Lou-Adriane Cassidy s’arrêtera à L’Anglicane le 1er novembre. L’autrice-compositrice-interprète en plein essor sera précédée d’Ariane Roy en première partie.

Depuis son passage à La Voix et sur les scènes des concours de chanson de Petite-Vallée, Granby, des Francouvertes et des prix Rideau 2019, Lou-Adriane Cassidy fait parler d’elle et séduit le public comme les professionnels de la musique.

Pop seventies greffée à la langueur d’une chanson française brute et belle, sa musique allie des arrangements sobres et des envolées de cordes émouvantes. Riches métaphores ou vers simples, ses chansons sont appuyées de gradations mélodiques. L’intensité et la voix basse et ronde de Lou-Adriane ramènent l’auditeur en des territoires qui rappellent les grandes dames de la chanson française.

Teintés de candeur et de justesse, ses morceaux explorent nos existences. L’artiste y parle de cette vie qui file à toute vitesse. Elle relate la tragédie humaine et anecdotique. En nuances et en émotions, elle évoque les drames qui se jouent tous les jours et en tous lieux.

Originaire de Québec et fille de Paule-Andrée Cassidy, la jeune femme a grandi entourée de chansons dans une famille où la musique soulève le quotidien. Lou-Adriane Cassidy fait preuve d’une étonnante maturité artistique. Elle est accompagnée de Simon Pedneault (guitares), Alexandre Martel (basse), Vincent Gagnon (claviers) et Pierre-Emmanuel Beaudoin (batterie).

Réservations par téléphone au 418 838-6000 ou au www.billetterie.langlicane.com.

Les plus lus

De Lévis à Paris

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

District.Mao finaliste aux 73e Emmy Awards

C’est lors du dévoilement des nommés, le 13 juillet, que Marie-Odile Haince-LeBel ainsi que Caroline Lemieux, fondatrices de DM Productions, ont appris qu’elles étaient en nomination dans la catégorie des chorégraphies exceptionnelles pour les émissions de variété ou de téléréalité.

Programmation éclatée pour le retour de Festivent

C’est le 20 juillet que le Festivent de Lévis dévoilait sa programmation dans le cadre de Cet été, je parcours Lévis. L’événement se déroulera du 4 au 22 août prochain dans quatre différents sites à travers la ville.

Une Lévisienne primée à Village en Arts

C’est lors de la remise de prix virtuelle du 2 juillet dernier que l’artiste lévisienne, Louise Daigle, a appris qu’elle était récipiendaire de la troisième place du symposium Village en Arts de l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

Les Mea Culpa : début d’une carrière solo

Le 18 juin dernier, Les Mea Culpa, le premier mini-album (EP) de Lily Tea, est sorti sur toutes les plateformes numériques. L’artiste lévisienne a fait une semaine de résidence de création au Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald afin de préparer le lancement.

Critique - Braquage de banque au VBP

Le Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald invite le public à prendre ça cool cet été alors que la pièce Bonnie et Claud sera présentée jusqu’au 7 août. Les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec proposent à cette occasion une version haute en couleur de la comédie d’Yves Amyot.

L’art de la décroissance

Dans le cadre de sa programmation 2021-2023, Regart, le centre d’artistes en art actuel, invitait les artistes et commissaires à réfléchir à la décroissance. Ce seront donc 11 dossiers et 22 intervenants qui présenteront leurs pistes de réflexion sous différentes formes artistiques.

Une chanteuse qui trace son chemin

Originaire de Rivière-du-Loup et emménagée à Lévis il y a deux ans, la chanteuse Camila Woodman n’est qu’au début de sa carrière. Après avoir sorti son premier mini-album en 2018, elle proposera son premier album cet automne. Avec ce nouveau projet, la jeune artiste espère réussir à partager sa musique avec le public.

Du soutien pour 10 artistes lévisiens en émergence

La Ville de Lévis, en collaboration avec le gouvernement du Québec, a dévoilé le 17 juin dernier le nom des 10 artistes émergents qui se partagent une aide financière, à la hauteur de 61 000 $, afin de les soutenir dans leur démarche de professionnalisation et leurs projets qui favorisent les liens entre les arts et la collectivité.

L’Internationale d’art miniature de retour à Lévis

Le Centre d’exposition Louise-Carrier accueille les visiteurs pour la 11e édition de l’Internationale d’art miniature jusqu’au 5 septembre. Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 27 juin dernier.