À la fin mars, Daniel Bonneau a pu remettre certaines de ses œuvres à Nadyne Deschênes, responsable des collections du Musée de Charlevoix. CRÉDIT : COURTOISIE

L’artiste animalier de Saint-Anselme, Daniel Bonneau, a vu l’un de ses rêves les plus chers finalement se concrétiser il y a deux semaines. Le septuagénaire a donné une trentaine de ses œuvres au Musée de Charlevoix, un établissement muséal qui pourra conserver les créations du Bellechassois dans sa collection.

Artiste depuis plus de 40 ans, Daniel Bonneau caressait depuis quelques années de voir un corpus représentatif de sa création artistique faire son entrée dans un musée québécois. Après avoir entamé des démarches infructueuses auprès du Musée de la civilisation de Québec et du Musée national des beaux-arts du Québec, il avait profité d’une rencontre avec la ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy, en décembre 2019 pour parler de son rêve avec cette dernière.

Quelques mois plus tard, l’artiste animalier de Saint-Anselme a reçu une lettre de la ministre de la Culture. Dans sa missive, Nathalie Roy recommandait à Daniel Bonneau d’approcher le Musée POP de Trois-Rivières et le Musée de Charlevoix, des institutions muséales spécialisées dans la mise en valeur de l’art populaire.

«Après avoir lu la lettre de Mme Roy, j’ai contacté les deux musées. Du côté de Trois-Rivières, ça cadrait moins bien puisque le Musée POP ne tient que des expositions temporaires. Par contre, le Musée de Charlevoix a levé la main pour accueillir l’une de mes œuvres. J’ai finalement proposé de leur en donner plusieurs et comme ils aimaient ce que je faisais et ils trouvaient mes œuvres originales, ils ont accepté mon don», a expliqué l’artiste bellechassois.

Bientôt en vedette dans une exposition?

Au final, c’est une trentaine d’œuvres de Daniel Bonneau qui feront leur apparition au Musée de Charlevoix. Peintures, dessins à l’encre, lithographies et animations sur pierre font partie du legs laissé par l’artiste animalier à l’institution située à La Malbaie. De plus, Daniel Bonneau a laissé plusieurs coupures de journaux au musée, des articles retraçant son parcours artistique.

Certaines des œuvres de Daniel Bonneau devraient d’ailleurs être exposées l’automne prochain, au grand plaisir de ce dernier qui espérait depuis longtemps que certaines de ses créations fassent leur entrée dans un musée.

«Ma vie est littéralement dans le corpus que j’ai donné au Musée de Charlevoix. Je suis vraiment heureux que cette institution ait accepté mon don. Les gens vont pouvoir constater mon évolution au cours des 40 dernières années et ce qui m’a passionné pendant tout ce temps. Je suis bien heureux de voir de mon vivant un musée préserver une partie de mon œuvre. Je ne voulais notamment pas laisser à ma fille le souci de gérer toute ma collection lorsque je ne serai plus là», a partagé l’artiste de Saint-Anselme.

Poursuivre la création

 Si l’un de ses rêves les plus chers s’est concrétisé, la passion de l’art animalier n’a toujours pas quitté Daniel Bonneau, bien au contraire. L’artiste bellechassois poursuit sa série d’œuvres peintes sur des tranches de bois, qu’il recouvre ensuite de résine époxy.

Présentement, il s’attelle sur d’imposantes tranches de bois qui deviendront la surface de tables. Particulièrement, Daniel Bonneau désire créer une table rendant hommage à la faune de la Réserve faunique des Laurentides, une œuvre qu’il aimerait bien voir trôner dans l’un des établissements de ce joyau de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

En parallèle, Daniel Bonneau a également donné l’une de ses œuvres pour l’encan virtuel de la Fondation Héritage et il s’implique avec l’association Artistes visuels du Québec. Par ces contributions, l’artiste bellechassois veut une nouvelle fois faire une différence dans sa communauté.

Les plus lus

Jacob Roberge en demi-finale de Star Académie

Le chanteur et musicien lévisien Jacob Roberge prendra part à la première demi-finale de Star Académie, présenté lors du variété de ce dimanche.

L’Anglicane dévoile sa programmation printanière

Dès que le gouvernement permettra la réouverture des salles de spectacle, le public pourra à nouveau prendre place à L’Anglicane de Lévis et la salle retrouvera sa raison d’être. Une programmation riche en rencontres attend les spectateurs ce printemps.

Jacob Roberge éliminé de Star Académie

L’artiste lévisien Jacob Roberge a vu son parcours à Star Académie s’arrêter le 18 avril dernier. Le chanteur de 23 ans n’a pas convaincu le public de lui donner un billet pour la grande finale du concours musical de TVA.

Peinture : les différents visages de Candy Pelletier

Jusqu’au 31 mai, l’artiste lévisienne Candy Pelletier expose ses œuvres à la galerie Chez Alfred Pellan, à Québec. L’artiste, qui présente des visages et des portraits d’animaux, se distingue par un style réaliste et des toiles en noir et blanc.

Talents Bleus : une expérience mémorable pour le duo Waz’O

Le duo Waz’O, représentants de la Chaudière-Appalaches, prenait part à la finale du concours Talents Bleus à l’émission La semaine des 4 Julie, diffusée sur les ondes de Noovo le 7 avril dernier. Les circassiens trapézistes Marie-Christine Fournier, originaire de Lévis, et Louis-David Simoneau se sont inclinés à cette ultime étape de la compétition.

Une nouvelle de Mélanie L’Hérault pour les mamans

Une nouvelle de l’autrice lévisienne Mélanie L’Hérault figure dans le recueil Des nouvelles de maman, paru chez Guy Saint-Jean, qui rassemble douze plumes publiées par l’éditeur autour du thème de la maternité.

Star Académie : Jacob Roberge satisfait

Malgré son élimination de Star Académie le 18 avril dernier, le Lévisien part de l’aventure la tête haute. Le jeune artiste, qui est content de son parcours et de son gain en expérience, a déjà des projets futurs en tête.

L’Orchestre symphonique de Lévis veut récolter 20 000 $

La campagne Achetez vos Décibels de l’Orchestre symphonique de Lévis est en cours jusqu’au 15 juin. Les dons serviront à l’acquisition d’instruments de musique ainsi qu’à l’entretien et à l’achat d’équipements.

L’École de musique Jésus-Marie veut récolter 20 000 $

La quatorzième campagne de financement annuelle de l’École de musique Jésus-Marie est en cours jusqu’au  juin avec un objectif de 20 000 $.

Deux Lévisiennes lauréates à Secondaire en spectacle

Les artistes des établissements secondaires de la région ont brillé lors des deux Finales régionales de Secondaire en spectacle en Chaudière-Appalaches.