Laurianne Houde a de nouveau brillé au cours des derniers mois. CRÉDIT : COURTOISIE

Laurianne Houde, une jeune violoniste de 19 ans, a reçu le grand prix dans la catégorie des 19-30 ans à l’édition 2021 du Concours de musique du Canada CANIMEX.

Le Concours de musique du Canada est un organisme national œuvrant dans le domaine de la musique classique, qui a pour but de soutenir et d’encourager les jeunes interprètes canadiens. Il encourage le musicien au dépassement de soi, au développement de sa personnalité artistique, à son épanouissement comme interprète et à sa réalisation comme être humain. Parmi les récipiendaires des éditions précédentes, on retrouve notamment Marc-André Hamelin, pianiste et compositeur originaire de Montréal dont le talent est reconnu depuis plusieurs années à l’international.

Le grand prix des 19-25 ans au concours de musique du Canada est le plus prestigieux prix que Laurianne Houde ait gagné en carrière. Cette catégorie regroupe tous les différents instruments des musiciens de cette tranche d’âge au pays. Auparavant, elle a aussi gagné d’autres prix du concours, dont la première place de la catégorie des violons 17 ans.

«Ça fait plusieurs années que je participe au concours, mais ça, c’est le plus grand prix pour tous les instruments chez les musiciens de 19 à 25 ans. Cette année, c’était plus difficile d’être toute seule à pratiquer, sans autre étudiant et sans événement. Je ne m’attendais pas ce prix, c’était une surprise pour moi et ça m’a encouragé à continuer dans cette voie-là.»

Plusieurs prix

Il y a quelques mois, elle a aussi participé au Concours de musique de la Capitale à Québec où elle a gagné la coupe iA Groupe financier. En plus de remporter un autre honneur, cette opportunité a permis à Laurianne Houde de renouer avec la scène.

«J’étais contente d’avoir quelques auditeurs, parce que pour moi la musique c’est vraiment de communiquer avec les gens. Ça m’a rendue très heureuse. J’étais un peu nerveuse, mais contente de pouvoir partager mes heures de pratique avec les gens dans la salle.»

2021 marque également un important anniversaire dans la carrière musicale de la jeune violoniste de Lévis. En effet, c’est il y a cinq ans qu’elle remportait le concours musical Virtuose, animé par Gregory Charles sur ICI Radio-Canada Télé.

Cette victoire lui avait permis de faire des représentations dans plusieurs salles de spectacle. Depuis plusieurs années, elle participe aux différents concours et accumule les différents prix. «Je vais continuer ces concours-là, car je trouve que c’est formateur et ça m’aide à préparer mon programme. Recevoir les commentaires des juges aussi ça aide beaucoup.»

Baigner dans la musique

La jeune musicienne originaire de Lévis étudie présentement au Conservatoire de musique de Québec au niveau du baccalauréat. Provenant d’une famille de musiciens, la musique coule en elle du plus loin qu’elle se souvienne.

«J’ai commencé le violon à l’âge de trois ans. Ma famille est une famille de musiciens, ma mère jouait du piano lorsque j‘étais petite et mon frère aussi.»

Toutefois, elle explique qu’il peut être difficile de se tailler une place dans l’univers musical. Elle suit donc des cours en science au cégep comme filet de sécurité, mais «des prix comme ceux-là ça nous encourage à persévérer dans ce que l’on fait et je suis très contente», confie-t-elle.

Désirant joindre un orchestre symphonique à titre de violoniste, Laurianne Houde termine ses études au conservatoire et envisage bien de participer à nouveau aux différents concours pour que son rêve s’accomplisse.

Les plus lus

Un court-métrage à saveur lévisienne tourné au Myanmar

Tout droit sortie du Myanmar, Business Woman, l’histoire d’une quête spirituelle, sera présenté en avant-première le 11 octobre prochain au cinéma Lido à Lévis. Le court-métrage de près d’une trentaine de minutes a été réalisé par la réalisatrice et fondatrice de la boîte de productions lévisienne Boîte d’allumettes, Frédérique Alain.

Regard artistique sur le tunnel Québec-Lévis

Regart, centre d’artistes en art actuel, présente l’exposition la Commission des liens jusqu’au 24 octobre prochain. Laure Bourgault et Marc-Antoine Blais agissent à titre de commissaires dans cette exposition qui prend la forme d’une commission d’enquête à la fois sérieuse, mais aussi humoristique

Le festival du conte Jos Violon renaît «majeur et vacciné»

Le Festival international du conte Jos Violon de la Maison natale de Louis Fréchette est de retour cette année après une pause inattendue d’un an. Puisque le festival en est à sa 18e édition, les amateurs de contes et légendes seront transportés en octobre à l’époque de leurs 18 ans, l’événement se déroulant sous la thématique Majeur et vacciné, pour vrai!.

Voyageons dans le temps lors des Journées de la culture

Pour sa 25e édition, les Journées de la culture invitent les citoyens et citoyennes à voyager dans le temps. Nouveautés, entretiens, captations en direct ou en différé, une multitude d’activités seront offertes gratuitement les 24, 25 et 26 septembre.

Cultur’Art fête ses 15 ans

Le Rallye Cultur’art de Lévis fête, en 2021, ses 15 ans d’existence. Les 16 et 17 octobre prochains, les amateurs d’art pourront faire la visite des ateliers de près d’une trentaine d’artistes lévisiens.

Des œuvres de Daniel Bonneau exposées dans Charlevoix

Le rêve de Daniel Bonneau s’est enfin concrétisé. Jusqu’à la mi-novembre, le Musée de Charlevoix dédie l’une de ses expositions aux œuvres de l’artiste animalier de Saint-Anselme.

La musique retentit de nouveau à l’Espace symphonique de Lévis

Les 25 et 26 septembre prochain, l’Orchestre symphonique de Lévis (OSLévis) a repris ses activités après une année d’arrêt, dans le cadre des Journées de la culture. L’ensemble en a profité pour rendre hommage aux travailleurs de la santé.

L’Anglicane propose trois productions théâtrales cet automne

Les pièces Oleanna, Omi Mouna et Dans la tête de Proust habiteront L’Anglicane pour les prochains mois. Dans le cadre de sa série théâtrale, Diffusion culturelle invite les habitués comme les nouveaux publics à voir ces pièces qui abordent les enjeux et thématiques du monde contemporain.

La commission des liens, une exposition sur le troisième lien

Dans le cadre de sa programmation sur la décroissance, Regart, centre d’artistes en art actuel, présentera l’exposition de Laure Bourgault et Marc-Antoine Blais intitulée La commission des liens jusqu’au 24 octobre.

Dominique Croteau Habib exposée à l’ECQNS

L’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas (ECQSN) présentera jusqu’au 24 octobre prochain, Créatures intérieurs, une exposition solo de l’artiste Dominique Croteau Habib.