Les élèves de l'ESLE ont créé des cartes virtuelles et pousser la chansonnette pour des aînés demeurant à la Résidence Mgr-Bourget, à l'approche de la Saint-Valentin. Photos : Érick Deschênes

Avec la fin des mesures sanitaires qui ont restreint ses activités au cours des deux dernières années, l’entreprise de cartes virtuelles gratuites de la Formation préparatoire au travail adapté (FPTA) de l’École secondaire les Etchemins (ESLE) répand le bonheur dans le Grand Lévis plus que jamais. À l’approche de la Saint-Valentin, des élèves de ce programme, accompagné d’élèves de l’option art dramatique de l’établissement de Charny planchant sur une comédie musicale, ont offert une après-midi bien spéciale à plusieurs aînés demeurant à la Résidence Mgr-Bourget de Lauzon, le 13 février dernier.

Dans une pièce attenante à la salle de réunion où sont réunis plus d’une vingtaine de résidents, les élèves de l’ESLE participant à l’activité se préparent. Tandis que les élèves présents de la FPTA s’assurent que leurs divers équipements permettant la création des cartes virtuelles soient prêts, les 10 élèves du projet de comédie musicale de l’ESLE réchauffent pour une dernière fois leur voix.

C’est maintenant à eux de lancer l’activité spéciale. Pendant une vingtaine de minutes, que ce soit en solo ou en groupe, la dizaine d’élèves chante plusieurs succès parlant d’amour, notamment ceux de Joe Dassin ou de Céline Dion, devant les aînés bien heureux d’assister au tour de chant.

S’ils voulaient continuer d’écouter les performances de ces élèves, plusieurs résidents se dirigent rapidement vers le local accueillant les artisans de l’entreprise de cartes virtuelles de la FPTA de l’ESLE. À tour de rôle, les aînés, certains même avec des proches, prennent la pose devant un fond vert. Après avoir sélectionné la photo désirée par chacun de leurs clients, les artistes de la FPTA s’activent ensuite sur les iPad pour créer chaque carte virtuelle personnalisée de la Saint-Valentin. Des créations qui ont littéralement donné le sourire à leurs clients de la Résidence Mgr-Bourget.

Plaisir, sourire et fierté

Si l’entreprise de cartes virtuelles de la FPTA de l’ESLE avait déjà offert ses services dans certaines résidences privées pour aînés (RPA), les pédagogues qui encadrent les élèves du programme, l’enseignant Daniel Gingras et l’éducatrice spécialisée Justine Lévesque-Nadeau, voulaient que leur initiative prenne davantage de l’ampleur dans les RPA.

C’est ainsi que les artisans de l’entreprise de cartes virtuelles ont visité six RPA lévisiennes à l’approche de la Saint-Valentin, soit trois à Charny, une à Saint-Nicolas, une à Saint-Romuald et à la Résidence Mgr-Bourget. Pour cette visite dans la RPA de Lauzon, Daniel Gingras et Justine Lévesque-Nadeau ont décidé de reproduire une expérience couronnée de succès qu’ils ont eu la chance de vivre à l’approche des Fêtes.

«La collaboration avec l’option art dramatique était déjà présente, alors que des élèves incarnaient notamment des personnages liés aux Fêtes pour nos cartes virtuelles. Lors de nos discussions avec Rachel Paquet en début d’année scolaire, une enseignante de cette option, on a décidé de poursuivre dans la même veine. Aussi, on a convenu que des élèves de l’option fassent un tour de chant lors de notre activité de cartes virtuelles à la résidence de Louise Brissette en décembre (NDLR : une dame de Saint-Anselme qui a adopté plus d’une vingtaine d’enfants handicapés). Ça a été un beau succès. De fil en aiguille, on a décidé de bonifier notre service de cartes virtuelles pour la Saint-Valentin dans les RPA et d’offrir un tour de chant lors de notre passage dans l’une des résidences», a expliqué Daniel Gingras.

Et comme avec les cartes virtuelles produites pour des élèves d’écoles primaires ou les élèves de l’ESLE pour diverses fêtes, les élèves de la FPTA ainsi que leur enseignant et leur éducatrice spécialisée étaient bien heureux des nombreux effets bénéfiques créés grâce à leurs visites dans des RPA.

«Je trouve l’expérience formidable. Les aînés me disaient que j’étais bon. On donne des sourires aux gens et j’aime ça. J’étais très content et fier de les rendre heureux. Je n’envisageais pas de faire un stage de travail dans une RPA, mais après nos visites dans des résidences, j’ai le goût de vivre cette expérience», a partagé Jason Mathieu, l’un des élèves de la FPTA qui œuvre au sein de l’entreprise.

«Juste de voir les élèves interagir avec les aînés, c’est un bel objectif atteint pour nous. Nos visites dans les RPA, c’est une belle porte d’entrée pour nos élèves vers le monde des adultes. En plus, les nombreux commentaires positifs émis par les aînés envers le travail des élèves, ça leur apporte beaucoup de fierté», a ajouté Justine Lévesque-Nadeau.

Continuer de semer des sourires

En raison des nombreux apports du projet, ses artisans ont encore bien des idées pour permettre à l’initiative de se poursuivre et de se renouveler. En plus des cartes virtuelles qui seront produites lors de prochaines fêtes pour des élèves, l’entreprise de la FPTA et des élèves inscrits à l’option art dramatique de l’ESLE veulent de nouveau offrir chansons et cartes virtuelles à la résidence de Louise Brissette à Saint-Anselme, pour la fête des Mères.

Si l’entreprise de cartes virtuelles de la FPTA de l’ESLE a atteint ses limites, Daniel Gingras aimerait bien que le projet fasse des petits ailleurs, en raison de ses nombreux impacts positifs.

Les plus lus

Nouveau nom pour le Collège Dina-Bélanger

Le Collège Dina-Bélanger a annoncé, le 30 août, qu'il devient le Collège Jésus-Marie de Bellechasse.

Quoi faire lors de la fin de semaine du 9 septembre?

Si dame Nature est clémente, les Lévisiens pourront profiter de plusieurs activités au cours des prochains jours.

Un nouveau médium pour le cuisinier monoparental

Après avoir aidé plusieurs parents à l’heure du souper grâce à ses recettes publiées sur TikTok et Instagram, Martin Goyette, ce Lévisien derrière Guide de survie pour mono, a lancé son premier livre de cuisine, le 30 août dernier.

Le dossier progresse

Un projet de construction d’une nouvelle école primaire dans le quartier Lévis pour répondre à la saturation des classes dans les écoles primaires du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) observée dans les derniers mois, se concrétise peu à peu. C’est au mois de juin que le projet a été accordé au CSSDN et au moment d’écrire ces lignes, le centre de services scolaire est toujours en ...

Lorsque le maire de Lévis invita Roosevelt et Churchill

Ce n’est pas tous les jours que le maire de Lévis invite un président des États-Unis et un premier ministre de la Grande-Bretagne à visiter la ville. C’est pourtant ce qui s’est produit à l’été de 1943 lors de la conférence de Québec.

Les choix de sortie de la fin de semaine de la fête du Travail

Vous ne savez pas quoi faire cette fin de semaine à Lévis? Voici un résumé des activités proposées par différents intervenants au cours du long week-end de la fête du Travail.

Conseils pour l'achat de billets

Devant la «flambée des prix à la revente des billets de certains spectacles ou événements populaires», l'Office de la protection du consommateur (OPC) a tenu à rappeler plus tôt cette semaine certaines règles «pour mieux protéger les acheteurs».

Pus de 100 nouveaux points de service locaux

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé aujourd'hui le déploiement de plus de 100 nouveaux points de service locaux partout au Québec afin d'offrir des services de prélèvement, de dépistage et de vaccination.

Nouveau visage à la rédaction

Depuis le 28 août dernier, le Journal de Lévis peut compter sur une nouvelle plume au sein de son équipe de journalistes alors que Catherine D’Amours a fait son arrivée au sein de l’hebdomadaire.

Une nouvelle aventure mondiale pour Louis-Félix et Nathaniel

Après avoir savouré leur première expérience à la World Robot Olympiad (WRO) l’an dernier alors qu’ils étudiaient à l’École secondaire Guillaume-Couture, Louis-Félix Beaulieu et Nathaniel Aubin, deux élèves du programme de robotique de l’École Pointe-Lévy, vivront de nouveau la frénésie de la compétition internationale. Au début novembre, les deux résidents de Saint-Henri âgés de 14 ans s’envolero...