Depuis quelques années confrontée à la diminution importante du nombre de fidèles et au manque de relève au niveau des prêtres et des agents de pastorale, l'Assemblée de fabrique de la nouvelle paroisse de Saint-Joseph-de-Lévis fait tout pour éviter la fermeture d'églises et rejoindre la communauté.

Par Marie-Christine Patry
mc.patry@journaldelevis.com

« Notre orientation pour faire face au défi qui se pose à nous c'est de  travailler à l'utilisation optimale de nos bâtiments. On a des églises qui sont sous-utilisés pour une, deux ou trois messe la fin de semaine. Nos démarches présentes et futures vont porter là-dessus. De s'associer et trouver des partenariats avec des organismes communautaires, avec les autorités municipales. Il faut partager les charges et trouver des revenus, on va travailler dans ce sens-là », explique Jean-Pierre Morneau, directeur administratif de la paroisse.

Nouvelles réalités

Ainsi, le regroupement aura permis la formation de comités et la mise en place de projets afin d'adapter la paroisse aux nouvelles réalités. Entre autres, un comité de réflexion sur l'avenir des églises et des presbytères a dû être formé. Sa responsabilité est d'élaborer un plan directeur du parc immobilier.

Il aura à déterminer les espaces excédentaires des bâtiments de l'Assemblée de fabrique et la solution sera de créer des partenariats afin d'offrir les espace excédentaire pour la location. «L'approche, c'est de penser à un usage multifonctionnel de nos bâtiments. Il y a des plages où les églises peuvent être utilisées pour le culte et d'autres pour d'autres usages et ça peut-être très large». Par exemple, l'assemblée est en pourparler avec l'Orchestre symphonique de Québec pour l'enregistrement d'un disque, chose qu'elle a déjà faite auparavant. Aussi, des démarches sont entreprises auprès de la Ville de Lévis, auprès du député de Lévis et auprès d'organismes communautaires, comme l'Orchestre symphonique de Lévis, pour trouver des solutions à ce qui sera identifié comme espace excédentaire.

La fermeture d'une église vient en tout dernier recours, insiste M. Morneau. Si cela avait à arriver, ce ne sera pas la décision de l'Assemblée et M. Morneau assure que tout aura été tenté au préalable et que la population aura été consultée.

Nouveau poisitionnement

Outre son utilisation du parc immobilier, l'Assemblée de fabrique change son approche envers la population. «C'est un nouveau positionnement. Les églises se vident. La nouvelle évangélisation, c'est d'aller vers les gens. D'aller les retrouver là où ils se trouvent et selon leurs disponibilités. Les travailleurs, les familles reconstituées, il faut s'organiser pour tenir compte de ça», ajoute M. Hallé.

Une autre réalité : la disparition des cours de catéchèse dans les écoles. «Il n'y a plus d'enseignement religieux dans les écoles. Donc dans les paroisses, il faut s'organiser pour offrir de la catéchèse aux gens. Pas seulement aux jeunes, mais aussi pour les adultes et les personnes âgées. C'est donc là un autre des avantages au regroupement, selon Denis Cadrin, curé de la paroisse. «Cette année, on travaille beaucoup là-dessus, ce qu'on appelle le projet catéchétique. Ce n'est pas juste pour faire les sacrements, c'est aussi pour donner une base à la foi. Après, les gens, ça peut leur donner le goût de poser des gestes de foi, d'être en lien avec la communauté chrétienne».

Par ailleurs, le comité d'orientation pastorale travaille d'arrache-pied à élaborer une politique d'encadrement du bénévolat. «La personne qui choisi de s'impliquer serait supporter dans son implication».
Les façons de faire sont ainsi bien différentes d'autrefois. «Il faut se convertir constamment, convient M. Cadrin, mais on a beaucoup d'espérance.

Les plus lus

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 7 septembre 2022

Le Groupe Maurice a un nouveau président et chef de la direction : Alain Champagne (1re photo).

L’Aventure médecine est lancée à Lévis

Après des années de préparation, l’Université Laval (UL) et ses partenaires, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et le réseau de la santé du Québec, ont lancé en septembre Aventure médecine. Comme leurs homologues à Rimouski, 18 étudiants ont pu amorcer leurs études en médecine à Lévis, à l’extérieur du campus lavallois. Le Journal a récemment pu rencontrer deux étudiants qui se sont lancés d...

Sanimax : des citoyens excédés débarquent au conseil municipal

Plusieurs citoyens de Lévis ont assisté à la séance ordinaire du conseil municipal, le 26 septembre, pour déposer une pétition signée par plus de 400 personnes demandant aux autorités de régler le problème des odeurs nauséabondes émises par l’usine Sanimax de Charny. Exaspérés par la problématique, ces résidents de l’ouest de la ville veulent que cette dernière soit réglée une bonne fois pour tout...

Montréal-Québec à la course pour soutenir un jeune Lévisien malade

Lorsque le Montréalais Patrick Michel a appris que le fils de cinq ans de ses anciens collègues de travail était aux prises avec une leucémie, le sportif a rapidement organisé une course à pied entre Montréal et Québec afin d’amasser des fonds pour la famille lévisienne. Via Une course pour une vie, le Montréalais a parcouru les 270 km qui séparent Montréal et Québec, du 25 au 28 août derniers.

Quelques étudiants en moins au Cégep de Lévis cet automne

Les étudiants du Cégep de Lévis effectuaient leur rentrée en classe dernièrement. Cette année, le Cégep de Lévis constate une légère baisse de sa population étudiante, une situation comparable au reste de la province.

Distribution de verrous de pontet dans la région

Comme depuis plusieurs années, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) profitera de la tenue en septembre de la Journée mondiale de prévention du suicide afin de distribuer des verrous de pontet aux propriétaires d'armes à feu de la région.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 14 septembre 2022

Frédérick Purcell, directeur des ventes chez Groupe Lou-Tec, est très fier de son fils Tyler. Ce dernier a récemment participé à son initiation lors de la rentrée universitaire (1re photo).