Lors d’une activité, des membres de la communauté du Cégep de Lévis-Lauzon ont planté deux pommiers. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES ET COURTOISIE

Le 27 septembre est marqué par la tenue de plusieurs manifestations à travers le monde dans le cadre de la journée mondiale de mobilisation pour le climat. Lévis n’échappe pas à ce mouvement international alors que plusieurs initiatives sont en cours pour demander une lutte plus énergique contre les changements climatiques.

D’abord, plusieurs membres de la communauté collégiale du Cégep de Lévis-Lauzon ont posé un geste symbolique le 27 septembre, en matinée. Deux pommiers ont alors été plantés sur le terrain de l’institution lévisienne, résultat d’une concertation entre la direction, les trois syndicats et les deux associations, dont celle regroupant les étudiants.

«Ces deux arbres nourriciers, dont nous devons nous occuper chaque année, représentent le soin que nous devons accorder à notre planète si nous voulons que les générations futures puissent y vivre heureuses», a souligné Michèle Leduc, conseillère pédagogique et membre du comité Environnement du Cégep de Lévis-Lauzon.

En plus de cette action symbolique, l’établissement collégial lévisien a également suspendu ses cours le 27 septembre afin de permettre aux membres de sa communauté de participer à la marche pour le climat se déroulant à Québec.

Notons enfin que le Cégep a profité de l’occasion pour rappeler les actions qu’il a posé au cours de la dernière année pour réduire son empreinte écologique, telles que des activités de nettoyage du campus, l’installation de bacs de compostage ou la valorisation du transport collectif. D’ailleurs, l’établissement poursuivra son travail à ce chapitre au cours de la prochaine année scolaire, notamment avec l’interdiction de la vente d’eau embouteillée entre ses murs dès le 1er octobre.

Un réchauffement qui «s’attaque aux plus vulnérables»

Également, plusieurs membres de l’Association de défense des droits sociaux (ADDS) de la Rive-Sud, du Filon et du Centre Femmes l’Ancrage prendront part à la manifestation pour le climat du côté de Québec. Une action importante pour ces organismes communautaires puisqu’ils estiment que les changements climatiques touchent en premier les personnes qu’ils représentent.

«Nous voyons que l’urgence climatique touchera en premier les personnes en situation de pauvreté, les personnes seules, les enfants et le femmes. Par exemple, lors des canicules, ce sont les personnes seules qui vivent les conséquences les plus graves (de ce phénomène provoqué par les changements climatiques)», a expliqué Esther Baillargeon, militante-salariée à l’ADDS de la Rive-Sud.

Pour renverser la vapeur, les organismes communautaires lévisiens qui participent à la manifestation demandent que la population soit informée de la gravité des dérèglements climatiques et de l’effondrement de la biodiversité par des campagnes de sensibilisation.

Ils veulent aussi l’adoption d’une loi climatique qui force l’atteinte des cibles pour limiter le réchauffement du climat à 1,5 degré Celsius, l’interdiction de tout nouveau projet d’exploration ou d’exploitation d’hydrocarbure, la fin des subventions directes ou indirectes aux combustibles fossiles ainsi que la mise en place de structures régionales qui permettraient à la population de contribuer à une «transition juste et porteuse de justice sociale».

Notons finalement que le 27 septembre, le transport en commun et le transport adapté sont offerts gratuitement sur tout le réseau de la Société de transport de Lévis (STLévis). La Ville de Lévis remboursera financièrement la société de transport dans le cadre de cette opération. Dans son communiqué de presse, la municipalité n'a pas indiqué combien coûtera la mesure.

Les plus lus

Le policier persévérant

La rencontre de Joé Randisi avec des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) il y a quelques années, dans le cadre du programme Défi Everest, a littéralement changé la vie du jeune Lotbiniérois. Faisant face à de nombreuses difficultés scolaires, il a travaillé d’arrache-pied afin de réaliser son rêve : devenir policier.

L’effectif infirmier stable en Chaudière-Appalaches

L’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé, le 27 novembre, le nombre d’infirmiers inscrits à son Tableau pour 2018-2019. Ces chiffres permettent de constater que l’effectif infirmier demeure stable en Chaudière-Appalaches.

Ferme Chapais : comment lui donner une nouvelle vie?

Que deviendra la ferme Chapais? L’immense site de 40 hectares situé en plein cœur de Lévis attise bien des convoitises. Alors que la Ville a déjà exprimé sa volonté d’en devenir propriétaire, c’était au tour des citoyens de faire part de leurs idées.

Le PQPTM sera déployé en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches est l’un des cinq établissements la province où sera déployé le Programme québécois pour les troubles mentaux (PQPTM).

Du cœur au ventre pour des travailleurs pas si différents

Depuis février dernier, le Manoir Liverpool et le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI) Chaudière-Appalaches ont établi un partenariat. La résidence pour personnes âgées autonomes à semi-autonomes accueille quotidiennement six travailleurs-stagiaires afin d’effectuer différentes tâches. Ces travailleurs-stagiaires avaient invité leur famille à visiter leur lieu de travail, le ...

26 agents du SPVL honorés

Dix-neuf membres du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont reçu, le 21 novembre, la Médaille de la police pour services distingués du lieutenant-gouverneur du Québec. À cette occasion, sept membres du SPVL ont aussi reçu une distinction honorifique de la Ville de Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 novembre 2019

La 23e édition des prix Hommage bénévolat-Québec a récemment été lancée. Les ministres Jean Boulet et Marie-Eve Proulx ont désigné le porte-parole de la région de la Chaudière-Appalaches pour le concours qui se terminera le 5 décembre. Il s’agit de Thierry Durand, directeur général du Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière. Remise par le gouvernement du Québec, cette distinction sou...

Récompense pour des élèves impliqués

Comme à son habitude, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récompensé ses brigadiers-élèves avant le temps des Fêtes, le 27 novembre dernier. Pour ce faire, les policiers lévisiens ont invité 251 brigadiers-élèves à jouer aux quilles.

Un Bellechassois à L'amour est dans le pré

V et Attraction Images ont confirmé, le 10 décembre, l'identité des cinq agriculteurs qui seront en vedette lors de la prochaine saison de la téléréalité L'amour est dans le pré, qui sera télédiffusée cet hiver. Un résident de Saint-Anselme, Nicolas, fait partie du groupe d'agriculteurs qui trouveront peut-être l'amour grâce à cette émission.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 novembre 2019

Le 7 décembre, l’Orchestre symphonique de Lévis vous invite à venir célébrer un Noël façon romantique avec lui à l’église de Saint-David, dès 20h. Après Christmas Celebration, l’ensemble recevra la soprano Karine Bouchard (sur la 1re photo) qui va prêter sa voix puissante aux Lieder de Richard Strauss, mais surtout à l’éternelle Isolde de Wagner dans le Liebestod. Après le Roméo de Tchaikovsky, l’...