Frédéric Jardot a créé la Bikeroom au Cégep de Lévis-Lauzon, une salle haute performance cycliste ouverte aux citoyens. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Depuis l’automne dernier, Développement cycliste VO2MAX (DCVO2MAX) a mis sur pied, entre les murs du complexe sportif du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL), la Bikeroom, une salle haute performance cycliste. Ouverte à tous, la Bikeroom permet, tant aux amateurs qu’aux professionnels, de venir pédaler à son rythme avec de l’équipement dernier cri.

D’abord créée pour les étudiants du sport-études en cyclisme et triathlon, la Bikeroom est optimale pour ces étudiants qui n’ont qu’à enfourcher leur vélo et suivre le parcours que Frédéric Jardot, instigateur du projet et entraîneur au CLL, a conçu spécialement pour eux.

«Presque tous les après-midi, c’est l’endroit où les étudiants en sport-études cyclisme et triathlon viennent s’entraîner», explique-t-il.

Passionné par le sport, l’entraîneur a décidé de rendre accessible sa passion au plus grand nombre d’individus possible en ouvrant à tous les portes de la Bikeroom. Ainsi, matin, midi et soir, DCVO2MAX accueille professionnels et non-initiés.

«C’est tous niveaux confondus parce que, de la manière dont on fonctionne, c’est chacun qui suit sa propre cadence et son propre objectif sur un grand écran commun. Le programme s’adapte en fonction de la capacité du cycliste et ajuste la difficulté. Ainsi, tout le monde peut suivre le même circuit malgré les niveaux différents», mentionne M. Jardot.

La salle est équipée de 13 stations, soit sur bases ou sur rouleaux pour les initiés. Le cycliste n’a qu’à se présenter à son premier cours avec son vélo, l’entraîneur lui installera sur une de ces stations et l’entraînement pourra commencer. Frédéric Jardot observe les performances des utilisateurs de la salle et personnalise leur programme.

Lorsque l’entraînement est terminé, il est possible d’entreposer son vélo au CLL et c’est l’entraîneur qui s’occupe de les ranger et de les installer avant les séances. Les cyclistes n’ont qu’à se changer avant le cours pour arriver dans la Bikeroom et enfourcher leur vélo à leur poste habituel.

«J’ai rendu l’équipement que les professionnels utilisent accessible à tout le monde qui souhaite pratiquer le vélo. L’avantage qu’on a ici, c’est qu’on s’entraîne en gang. Tout le monde apprend à se connaître après un cours. On s’entraîne fort et on fait une partie sociale», partage Frédéric Jardot.

Pour l’instigateur du projet, l’objectif était de rendre le tout accessible en offrant un service et des équipements adéquats.

«Certains usagers viennent carrément découvrir le vélo, ils ne savent même pas changer les vitesses. C’est pourquoi je suis présent à tous les cours pour les encadrer et les pousser à aller plus loin.»

Pour plus d’information ou s’inscrire à la Bikeroom de DCVO2MAX, consultez la page Facebook Développement cycliste VO2MAX.

Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Deux nouveaux sentiers hivernaux répertoriés à Lévis

La liste des sentiers qui figurent dans le Répertoire des sentiers hivernaux de Québec et Lévis élaboré par Ça marche Doc s’allonge avec six nouveaux parcours à découvrir sur les rives sud et nord.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

L’OPC veut mettre un frein à la «surpopulation féline»

Estimant que Lévis vit un problème de «surpopulation féline», l’Organisme pour la protection des chats (OPC) demande à la Ville de Lévis de s’attaquer à cette problématique.

Conseil en bref : la biblio mobile, des jeux d’eau et le comité de toponymie reviennent

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Réforme de la gouvernance scolaire : la CSN craint un recul pour la CSDN

Par voie de communiqué, le Syndicat soutien scolaire des Navigateurs, une unité affiliée à la CSN qui regroupe plus de 1 500 membres du personnel de soutien des secteurs administratif, technique en adaptation scolaire et en services de garde ainsi que du personnel de soutien manuel et de service de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), a attaqué, le 27 janvier, la réforme envisagée par Qu...

Le projet de loi 40 adopté

Le projet de loi 40, qui vise à transformer les commissions scolaires en centres de services, à abolir les élections scolaires et à décentraliser la prise de décision, a été adopté le 8 février dernier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 février 2020

L’avocate Marie-Ève Malenfant (1re photo) relève depuis peu un nouveau défi professionnel. Elle est de retour au sein du cabinet KSA Avocats.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : des organismes s’opposent à la zone récréotouristique

Les dirigeants du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) et des Amis du parc des Chutes-de-la-Chaudière (APCC) ont uni leur voix, le 4 février, pour s’opposer à la modification envisagée au schéma d’aménagement du parc des Chutes-de-la-Chaudière.