CRÉDIT:RYANKUONEN - FLICKR

Fondée en 1960 à Los Angeles, l’association des Outremangeurs anonymes (OA) est un groupe de partage pour les gens souffrant de compulsion alimentaire. Les OA proposent des sessions de partage entre outremangeurs afin de briser l’isolement. D’ailleurs, une cellule lévisienne tient ses activités tous les lundis.

Basé sur le modèle des Alcooliques anonymes, les OA proposent douze étapes et traditions afin de supporter de la meilleure façon possible les gens qui participent à ces rencontres. Les OA accueillent et tendent la main à ceux qui ont un rapport excessif avec la nourriture.

«Ça s’adresse à toutes les personnes qui ont des comportements inadéquats avec la nourriture. Il ne faut pas penser que ce ne sont que des obèses qui se présentent aux rencontres des OA. Ce sont les gens obsédés par la nourriture, quand elle prend toute la place», explique Denise, une membre des OA qui fréquentent ces réunions depuis 38 ans.

Elle mentionne que «la compulsion alimentaire est une maladie» et que les outremangeurs sont souvent plus affectés par cette obsession que physiquement. C’est ce rapport excessif avec la nourriture qui guette les outremangeurs. «On ne mange pas nécessairement parce qu’on est malheureux. Manger, c’est festif et social! La nourriture peut jouer plusieurs rôles dans la nos vies», partage la OA.

Une démarche qui gagne à être connue

 Plusieurs rencontres axées sur différents aspects de la maladie se tiennent un peu partout au Québec. À Lévis, les rencontres prennent la forme de lectures de la littérature des OA et des AA suivies de partages sur ces lectures et, mensuellement, un membre invité vient partager sa démarche chez les OA et parler de ses expériences avec la compulsion alimentaire.

Pour Denise, les OA lui ont «sauvé la vie». «On se le dit à nous-même et on se le fait dire aussi, mais plusieurs croient que c’est un manque de volonté, mais ça va au-delà de ça. C’est tout ce côté obsessif de la maladie, ce n’est pas qu’une question de volonté. De découvrir que je n’étais pas seule à vivre avec ça, oh wow, maintenant je sais que je ne serai plus jamais toute seule», expose-t-elle.

Ces partages permettent d’apprivoiser cette maladie qu’est la compulsion alimentaire puisqu’elle sera toujours présente en dormance chez les outremangeurs, rapporte la OA qui a appris à vivre avec cette obsession pour la nourriture au fil des années et des rencontres avec différents groupes de partage.

Selon elle, les OA sont une pièce importante de la solution.

«On souhaite simplement lever un petit drapeau pour que les gens sachent que ça existe et que les médecins ainsi que les nutritionnistes proposent la partie de solution que sont les OA à leurs patients. […] On suggère fortement de consulter un professionnel de la santé pour créer un plan alimentaire, mais on les invite à venir à nos rencontres. Ils auront du soutien et seront avec des gens qui les comprennent», souligne Denise.

Le processus d’intégration des OA est très simple, il ne suffit que de se présenter à une rencontre, aucune carte de membre n’est exigée et aucuns frais ne sont à défrayer. «Le but, c’est que ce soit simple pour n’importe qui. Déjà, ce n’est pas facile de l’accepter et d’y aller, mais c’est important de le faire. Les gens disent trop souvent “Si j’avais su, je l’aurais fait avant”», conclut la OA.

Pour plus d’information ou connaître l’horaire des réunions du groupe lévisien, visitez le www.oaquebec.org/reunions-oa.html.

Les plus lus

Travaux sur le pont Laporte : des mesures d’atténuation bientôt en place

En raison des entraves majeures qui seront en place à certains moments cet été sur le pont Pierre-Laporte, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 13 mai, les mesures d’atténuation en transport collectif qui seront en place pour faciliter les déplacements des citoyens.

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Le tronçon de la peur

Des résidents de Saint-Nicolas se mobilisent afin que la Ville de Lévis et le ministère des Transports du Québec (MTQ) mettent en place des infrastructures sur la route Marie-Victorin (route 132) afin d’assurer la sécurité des piétons et des cyclistes dans le secteur du village. Plusieurs parents craignent qu’un drame survienne bientôt en raison de la configuration actuelle de cette portion de la ...

Les déchets ne seront ramassés qu'aux deux semaines cet été

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a confirmé, le 15 juin, que la collecte des déchets ne sera pas effectuée hebdomadairement cet été comme lors des dernières périodes estivales.

Dépistage massif à l'école primaire de Saint-Lambert-de-Lauzon

La Santé publique régionale mènera demain un dépistage massif auprès des élèves de 2e, 3e et 4e année de l'École du Bac, un établissement scolaire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Lévis passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Lévis demande une nouvelle fois aux résidents de l'ouest d'utiliser judicieusement l'eau

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

COVID-19 : Chaudière-Appalaches passera en zone jaune lundi

En raison de l'amélioration de la situation épidémiologique de la région, la Chaudière-Appalaches passera au palier jaune (niveau préalerte) à compter de lundi.

Des rassemblements qui inquiètent à Saint-Rédempteur

Depuis le début de la pandémie, le parc Renaud-Maillette de Saint-Rédempteur est devenu un lieu très apprécié par les adolescents et les jeunes adultes de la région pour se rassembler. Toutefois, l’ampleur de ces fêtes improvisées commence à inquiéter certains utilisateurs de ces installations de la Ville de Lévis, dont l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO).

La collecte hebdomadaire des déchets retardée

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 28 mai, que la reprise de la collecte hebdomadaire des déchets en période estivale n'aura finalement pas lieu le lundi 31 mai, comme initialement prévue.