Les policiers lévisiens ont dû intervenir à quelques reprises, la fin de semaine dernière, pour disperser des rassemblements. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province, le gouvernement du Québec a adopté de nouvelles mesures draconiennes pour éviter les contacts entre les citoyens. D'autres événements en lien avec cette crise sont également survenus au cours des dernières heures. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

À lire aussi : COVID-19 : le milieu communautaire se réorganise

À lire aussi : Une bibliothèque nouveau genre au temps du coronavirus

En début d'après-midi, le gouvernement provincial a annoncé qu'il interdisait désormais aux personnes âgées vivant dans des résidences pour aînés de sortir sans supervision. De plus, il exige la fermeture de toutes les entreprises et les commerces qu'il jugent non essentiels (liste des entreprises et des commerces essentiels disponible ici) jusqu'au 13 avril, à partir de demain minuit.

Notons qu'en plus des épiceries et des pharmacies, d'autres commerces, comme les succursales de la SAQ et de la SQDC, pourront demeurer ouverts. Toutefois, les syndicats de la CSN représentant les employés de la SAQ et de la SQDC ont déploré le maintien de l'ouverture des succursales sans mesures de prévention supplémentaires.

Ces mesures s'ajoutent à celles en vigueur depuis quelques jours pour accentuer la distanciation sociale, comme notamment la prolongation de la fermeture des écoles, des cégeps, des universités et des services de garde jusqu'au 1er mai.

C'est en raison de l'augmentation importante de cas confirmés d'infection à la COVID-19 que Québec impose ce confinement. Dans son bilan d'aujourd'hui, le gouvernement provincial a indiqué qu'il y a désormais 628 cas confirmés, soit 409 de plus que dimanche. 45 de ces personnes sont hospitalisées, dont 20 aux soins intensifs. Toutefois, aucun nouveau décès n’est survenu en raison du virus, le compteur demeurant à quatre. Près de 1 900 personnes étaient en attente du résultat du test de dépistage, tandis que 11 200 Québécois avaient reçu un résultat négatif (plus de détails ici).

Le directeur régional de la santé publique dresse un état de la situation

Plus tard lundi, le directeur de la santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le Dr Philippe Lessard, a publié, par voie de communiqué, les dernières statistiques en lien avec la présence du nouveau coronavirus dans la région.

Deux nouveaux cas positifs ont été confirmés, ce qui porte le total de personnes infectées par la COVID-19 dans la région à 15. Heureusement, ces 15 cas touchent des personnes de retour de voyage ou qui ont été en contact avec les premiers cas positifs qui se trouvaient déjà en isolement. Il n'y a donc pas de contamination communautaire en Chaudière-Appalaches, contrairement à d'autres endroits dans la province où des indices de ce type de contamination ont été détectés par les autorités sanitaires (plus de détails ici).

Trudeau martèle son message de sensibilisation

Pour sa part, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a demandé une nouvelle fois aux Canadiens de demeurer chez eux afin de freiner la propagation du coronavirus.

En plus de cet appel au civisme, M. Trudeau a rappelé que son gouvernement investit 192 M$ pour soutenir la création et la production de vaccins contre la COVID-19.

La Ville agit

De son côté, la Ville de Lévis poursuit ses efforts pour éviter une propagation de la maladie. Ce week-end, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a dû intervenir à une dizaine de reprises pour disperser des rassemblements. Rappelons qu'il est désormais interdit de se réunir avec d'autres personnes, sauf dans un lieu de travail ou avec des personnes qui vivent à la même adresse.

Quant à lui, le conseil municipal de Lévis tenait sa première séance depuis le début de la crise. Les réunions du conseil municipal se déroulent désormais à huis clos, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Celles-ci se déroulent par visioconférence, ce qui permet aux conseillers municipaux d’y participer tout en respectant les règles sanitaires émises par le ministère de la Santé. 

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, jeudi, que trois autres Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.