CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Alors que plusieurs locataires de la région emménageront bientôt dans un nouvel appartement, diverses organisations provinciales ont partagé certains conseils en vue de cette journée importante.

D'abord, la Société d'habitation du Québec (SHQ) a fait savoir qu'elle travaillera au cours des prochains jours à «tout mettre tout en œuvre pour s'assurer que chaque ménage québécois à la recherche d'un logis pourra trouver un toit pour les prochains mois».

À compter d'aujourd'hui, jusqu'au 3 juillet inclusivement, le Centre des relations avec la clientèle sera ouvert avec un horaire prolongé. Il est possible de parler à un préposé en composant le 1 800 463-4315.

La SHQ a aussi rappelé la mise en place des mesures suivantes :

- 1 800 unités du Programme de supplément au loyer (PSL) pour aider des ménages dans le besoin qui répondent aux critères d'admissibilité à payer leur loyer;

- De l'aide d'urgence aux municipalités affichant un taux d'inoccupation de 2 % ou moins pour assumer une partie des dépenses engagées pour l'hébergement temporaire de certains ménages, leur déménagement ou l'entreposage de leurs biens;

- Un prêt sans intérêt de 1 500 $ aux locataires dont les revenus sont diminués en raison de la COVID-19. Ce prêt correspond à deux mois de loyer, soit les mois de mai et juin;

- Une mesure de soutien financier pour les ménages en attente de leur résidence principale. Cette mesure consiste en un remboursement des frais d'hébergement temporaire et des frais d'entreposage ou de déménagement aux ménages qui voient leur projet d'emménagement dans leur résidence principale (incluant un logement) reporté en raison de la COVID-19.

Notons que plusieurs informations en lien avec le déménagement, dont le guide pour conseiller les personnes qui déménagent en période de pandémie, peuvent être consultées au www.habitation.gouv.qc.ca.

Une solution pour changer votre adresse

Le gouvernement du Québec invite pour sa part les citoyens qui déménagent pendant la période de la pandémie de COVID-19 à privilégier le Service québécois de changement d'adresse (SQCA) en ligne pour informer, en tout temps, le gouvernement du Québec de leur nouvelle adresse.

Le SQCA est un service gratuit. Il permet de faire connaître, en une seule étape, une nouvelle adresse d'un citoyen à sept ministères et organismes du gouvernement du Québec auprès desquels la population fait le plus souvent des démarches : le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Retraite Québec, la Société de l'assurance automobile du Québec, Revenu Québec, Élections Québec, la Régie de l'assurance maladie du Québec et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Le SQCA en ligne est accessible au quebec.ca/demenager.

Quelques conseils pour les consommateurs

Pour sa part, l'Office de la protection du consommateur propose les conseils suivants pour que la journée de votre déménagement se passe aussi bien que possible, si vous avez retenu les services d'une entreprise de déménagement :

- Prendre soin de conclure une entente par écrit avec votre déménageur où tous les détails importants seront consignés;

- Si le prix était convenu à l'avance et que le déménageur vous parle de «frais COVID-19», attention! Bien que parfois, de tels frais puissent être légitimes, la loi ne permet pas au commerçant d'ajouter des sommes dues qui n'étaient pas prévues au contrat. Pour préserver la bonne entente, il pourrait être sage, si les mesures sanitaires entraînent effectivement un surcoût réel pour le déménageur, de convenir d'un montant supplémentaire raisonnable. Par contre, vous pourriez refuser des «frais surprises», à plus forte raison si vous jugez qu'il y a de l'abus;

- Avant le déménagement, si vous craignez pour certains biens précieux ou des meubles de valeur, enregistrez des images photos ou vidéos. Elles pourraient servir de preuve si un bien disparaissait ou était abimé;

- Au «jour J», soyez sur les lieux et, de préférence, ne soyez pas seul. Il est utile de prévoir qu'une personne soit à l'endroit de départ et une autre au point d'arrivée, pour gérer le trafic des boîtes. La présence d'un témoin peut aussi être utile en cas de problème;

- Si un conflit éclate avec votre déménageur, dans tous les cas, il vaut toujours mieux discuter pour trouver une entente. Si rien n'y fait, comme vous êtes probablement plus vulnérable dans les circonstances, il vaut parfois mieux régler sur le moment, tout en prévenant le déménageur que vous n'en resterez pas là. Vous pourrez communiquer avec l'Office dans les jours qui suivent, exposer la situation et obtenir des renseignements pour faire valoir vos droits.

Cinq erreurs courantes à éviter pour déménager sans se blesser

Près d'un Québécois sur cinq se serait déjà blessé lors d'un déménagement. Il y a d'ailleurs recrudescence de patients qui consultent en chiropratique chaque année début juillet pour des entorses lombaires, des hernies discales, des lombalgies, des étirements musculaires ou des courbatures. Avec le contexte de la pandémie de COVID-19, il faut de plus porter une attention particulière à la désinfection du lieu de vie et donc à la posture utilisée pour procéder au grand ménage.

L'Association des chiropraticiens du Québec invite donc les Québécois à suivre les conseils suivants pour éviter une blessure.

Avant 

Utilisez des boîtes de taille moyenne ou petite et évitez de les surcharger;

- Déposez vos boîtes sur une surface à la hauteur des hanches pour les remplir;

- Répartissez bien le contenu de vos boîtes afin de bien équilibrer leur poids;

- Choisissez des boîtes munies de poignées, si possible, pour faciliter la préhension;

- Échauffez-vous avant de commencer à déplacer le contenu de votre résidence.

Pendant

Penchez-vous en pliant les genoux et en gardant le dos droit;

- Soulevez votre charge en utilisant la force de vos jambes;

- Gardez la charge près de votre corps pour diminuer la tension sur les muscles, articulations et disques intervertébraux;

- Évitez les torsions du haut du corps quand vous déposez une boîte. Pivotez plutôt avec les pieds;

- Utilisez des courroies de levage ou un «diable» au besoin;

- Poussez plutôt que tirer lorsque c'est possible;

- Prenez des pauses régulièrement et hydratez-vous.

Après

- Étirez-vous après le transport manuel des items de manière à éviter les douleurs musculaires.

Les plus lus

Des bleuets pour la bonne cause

Dans le cadre d'une collecte de dons au profit de trois organismes communautaire, petits et grands pourront venir cueillir gratuitement des fruits à la Bleuetière DuRoy, à St-Étienne-de-Lauzon, les samedis 25 juillet, 1er et 8 août.

Lettre d'opinion - Un site qui a besoin d'amour

Il arrive parfois que l'ordre des choses établi soit bouleversé; dans une pièce avec un café, une plume s'éveille sur le tard, n'ayant ni crédit ni tribune pour se faire entendre. Incapable d'arrêter d'écrire, dans certain cas particulier, cela donna naissance, au début des années 1970, au phénomène du journalisme gonzo; le texte qui suit en est une tentative de ma part.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

COVID-19: un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Après près d’une semaine sans nouveau cas, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a recensé une infection supplémentaire à la COVID-19, à Lévis. Depuis le début de la crise, 523 personnes ont contracté la maladie en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : quatre nouveaux cas dans la région

La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.

Une maison des aînés et alternative à Saint-Étienne-de-Lauzon

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, accompagnée de Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, a annoncé la création d’une maison des aînés et alternative dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon au prolongement de l’avenue Albert-Rousseau, le 28 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter

Sept personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs continue d'augmenter. Au Québec, le dernier bilan fait état de 145 nouveaux cas.