CRÉDIT : DAVID TOMASETI - UNSPLASH

Alors que seulement 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le coronavirus, la COVID-19 a cependant provoqué la mort dernièrement de trois autres résidents de la région. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie.

Une personne décédée résidait au CHSLD privé conventionné Chanoine-Audet de Saint-Romuald, une autre demeurait au CHSLD Marc-André-Jacques à East Broughton et la troisième résidait à la résidence privée pour aînés (RPA) Maison Louise-Élizabeth de Lévis.

Ces trois décès supplémentaires font passer le nombre de résidents de la région ayant succombé depuis avril des suites d'une infection au coronavirus à 114.

Quant aux 42 cas d'infection confirmés hier en Chaudière-Appalaches, 18 d'entre eux ont été découverts à Lévis, 10 dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 5 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), 4 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce), 2 dans la MRC de Montmagny, 1 dans la MRC de Lotbinière, 1 dans la MRC de Bellechasse et 1 dans la MRC de L'Islet

En ce qui a trait aux MRC de La Nouvelle-Beauce et des Etchemins, aucun nouveau cas n'y a été découvert jeudi.

Ces 42 nouveaux cas ont fait passer le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches infectés par le nouveau coronavirus depuis mars à 4 812. Parmi ces derniers, 4 213 personnes sont toutefois guéries de la COVID-19 (+ 139 comparativement aux données dévoilées jeudi par l'INSPQ).

En Chaudière-Appalaches, 22 personnes sont présentement hospitalisées en raison de la COVID-19 (- 1 comparativement au bilan de jeudi), dont 8 aux soins intensifs (+ 2 comparativement à hier).

Selon le CISSS-CA, il y avait jeudi 504 cas actifs confirmés en Chaudière-Appalaches (- 81 comparativement à mercredi).

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation de cette donnée comparativement à la journée précédente (entre parenthèses) par MRC - En date du 19 novembre à 16h

  • Lévis : 1 923 (165 / - 17)
  • Appalaches : 769 (78 / - 13)
  • Beauce-Sartigan : 520 (85 / - 6)
  • Nouvelle-Beauce : 347 (27 / -7)
  • Robert-Cliche : 313 (50 / - 11)
  • Lotbinière : 296 (34 / -11)
  • Bellechasse : 287 (15 / - 2)
  • Montmagny : 178 (37 / - 10)
  • Les Etchemins : 90 (7 / 0)
  • L'Islet : 89 (6 / - 4)

Situation dans les hôpitaux, les milieux d'hébergement pour aînés et les écoles du Grand Lévis

En raison de l'éclosion à l’Hôtel-Dieu de Lévis, on y compte désormais 8 cas actifs chez les usagers (+ 1 comparativement au bilan de jeudi) et 5 actifs chez les travailleurs ainsi que 21 décès cumulatifs.

Au niveau des milieux d'hébergement pour aînés, trois nouveaux cas ont été découverts à l'Unité Belvédère du Centre Paul-Gilbert de Charny. On y dénombre 9 cas actifs chez les résidents et 11 cas actifs chez les travailleurs. 

Un nouveau cas a aussi été découvert à la RPA Corporation des aînés de Saint-Apollinaire. Un cas actif est dénombré chez les résidents.

Aucun nouveau cas n'a été confirmé au CHSLD privé conventionné Chanoine-Audet (13 cas actifs chez les résidents et moins de 5 cas actifs chez les travailleurs* ainsi que 9 décès cumulatifs.), au Pavillon Sekoia de Lévis (un cas actif chez les résidents et moins de cinq cas actif chez les travailleurs *), au Manoir Liverpool de Saint-Romuald (quatre cas actifs chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs *), à la RPA Mgr Bourget de Lauzon (17 cas actifs chez les résidents et 12 cas actifs chez les travailleurs ainsi que 2 décès cumulatifs), à la Maison Louise-Élizabeth de Lévis (un cas actif chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez les travailleurs* ainsi qu’un décès) ainsi qu'aux Marronniers à Lévis (neuf cas actifs chez les résidents ainsi que cinq décès cumulatifs).

Quant à la situation dans les écoles, vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du jeudi 19 novembre, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux. Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

Le CISSS-CA rapporte présentement 80 éclosions sur le territoire (aucune augmentation nette comparativement au bilan de jeudi), soit 33 dans des entreprises, 16 dans des écoles, 6 dans des RPA, 6 dans d'autres milieux d'hébergement, 5 en CHSLD et 4 dans d’autres milieux de soins.

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique moins de cinq afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

Augmentation des risques d'hospitalisation

Selon les nouveaux rapports hebdomadaires produits par l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS), le nombre d'hospitalisations anticipées grimpe de 27 % par rapport à la moyenne des quatre dernières semaines.

Selon les données colligées durant la semaine du 9 au 15 novembre 2020, les projections pour l'ensemble du Québec affichent une légère hausse du nombre de cas par rapport à la semaine précédente, à hauteur de 3,7 %. Cette proportion augmente sensiblement du côté des personnes de 80 ans et plus ainsi que chez celles qui ont un profil avec forte comorbidité. Soulignons que ces deux clientèles présentent un risque accru d'hospitalisation, ce qui explique la hausse du nombre d'hospitalisations anticipées.

Les données suggèrent une augmentation des hospitalisations moins marquée que prévue du côté de Montréal et des régions adjacentes, un dépassement des capacités hospitalières n'est donc pas à prévoir dans ces régions pour les quatre prochaines semaines. Toutefois, dans les autres régions du Québec, l'augmentation des hospitalisations projetées est plus importante. Ainsi, un risque de dépassement des capacités ne peut être exclu, notamment en raison d'éclosions observées dans certains milieux de vie hébergeant des personnes âgées.

Baisse des nouveaux cas, mais importante augmentation des hospitalisations dans la province

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 259 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 129 699. Parmi ces dernières, 111 326 Québécois sont désormais rétablis de l'infection (+ 1 526 comparativement à mercredi).

Le plus récent bilan gouvernemental fait également état de 32 nouveaux décès, mais le nombre total de décès s'élève à 6 774 en raison du retrait de 2 décès pour lesquels l'enquête a démontré qu'ils n'étaient pas attribuables à la COVID-19. De ces 32 décès, 9 sont survenus dans les 24 dernières heures, 22 sont survenus entre le 13 et le 18 novembre et 1 est survenu à une date inconnue.

Selon les données compilées par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), il y avait hier 11 599 cas actifs confirmés au Québec (- 297 comparativement à mercredi).

Le nombre d'hospitalisations a diminué de 27 par rapport à la veille, avec un cumul de 624. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 5, et s'élève maintenant à 96. Les prélèvements réalisés le 18 novembre s'élèvent à 34 703, pour un total de 3 621 067.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé du Québec. 

Les plus lus

Travaux sur le pont Laporte : des mesures d’atténuation bientôt en place

En raison des entraves majeures qui seront en place à certains moments cet été sur le pont Pierre-Laporte, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 13 mai, les mesures d’atténuation en transport collectif qui seront en place pour faciliter les déplacements des citoyens.

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Les déchets ne seront ramassés qu'aux deux semaines cet été

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a confirmé, le 15 juin, que la collecte des déchets ne sera pas effectuée hebdomadairement cet été comme lors des dernières périodes estivales.

Dépistage massif à l'école primaire de Saint-Lambert-de-Lauzon

La Santé publique régionale mènera demain un dépistage massif auprès des élèves de 2e, 3e et 4e année de l'École du Bac, un établissement scolaire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Des rassemblements qui inquiètent à Saint-Rédempteur

Depuis le début de la pandémie, le parc Renaud-Maillette de Saint-Rédempteur est devenu un lieu très apprécié par les adolescents et les jeunes adultes de la région pour se rassembler. Toutefois, l’ampleur de ces fêtes improvisées commence à inquiéter certains utilisateurs de ces installations de la Ville de Lévis, dont l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO).

Lévis passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Lévis demande une nouvelle fois aux résidents de l'ouest d'utiliser judicieusement l'eau

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

COVID-19 : Chaudière-Appalaches passera en zone jaune lundi

En raison de l'amélioration de la situation épidémiologique de la région, la Chaudière-Appalaches passera au palier jaune (niveau préalerte) à compter de lundi.

La collecte hebdomadaire des déchets retardée

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 28 mai, que la reprise de la collecte hebdomadaire des déchets en période estivale n'aura finalement pas lieu le lundi 31 mai, comme initialement prévue.

Autres grèves à venir dans le réseau de l'éducation

En raison de l'impasse à la table de négociations, des syndicats représentant des travailleurs de l'éducation de la région seront en grève au cours des prochaines semaines.