CRÉDIT : ARCHIVES

La Ville met en garde les citoyens de Lévis contre des vendeurs à domicile, par voie de communiqué. Ses services ont été informés que des représentants sollicitent les résidents par téléphone et font du porte-à-porte pour vendre des appareils de filtration d’eau.

Les vendeurs expliqueraient que «la qualité de l’eau potable de la Ville n’est pas adéquate pour la consommation», rapporte la municipalité.

L’eau potable «répond aux normes édictées par le Règlement sur la qualité de l’eau potable du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques de même qu’aux exigences de Santé Canada», affirme la Ville. Des tests sont ainsi effectués quotidiennement et en continu sur tout le territoire lévisien. 

L’administration lévisienne indique qu’elle n’a délivré aucun permis à des entreprises d'entretien et de vente de filtreurs d’eau et qu’elle n’a mandaté aucune d’entre elles afin de solliciter les citoyennes et les citoyens à domicile.

La Ville demande aux citoyens d’être vigilants en tout temps et de «s’assurer que les entreprises qui se disent mandatées par Lévis présentent leur permis de vente itinérante». Selon ses règlements, les colporteurs doivent en effet détenir une autorisation de la Ville pour leurs activités.

Pour dénoncer une pratique contraire aux règlements, les citoyens peuvent communiquer avec le Service de police de la Ville de Lévis au 418 832-2911. 

Les personnes ayant reçu la visite ou l’appel d’un représentant d’une compagnie aux pratiques, qu’ils estiment «douteuses», peuvent également porter plainte auprès de l’Office de la protection du consommateur en composant le 418 643-1484. 

Les plus lus

Le SPVL recherche un présumé trafiquant de drogues

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a demandé l’aide de la population, le 7 juillet, afin de localiser Jean-Philippe Turmel, un Lévisien de 28 ans recherché en lien avec du trafic de stupéfiants.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Accident sur le chemin des Îles

Le conducteur d'une automobile a été blessé à la suite d'une collision entre son véhicule et un camion sur le chemin des Îles, lundi en début d'après-midi.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont mené une importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière, mercredi matin, puisqu'ils ont été prévenus qu'un individu avec un comportement particulier se trouvait près du mémorial érigé pour Norah et Romy, ces deux fillettes lévisiennes dont les corps ont été retrouvés dans un boisé de S...

Les policiers arrêtent Jean-Philippe Turmel

Recherché depuis le 7 juillet dernier par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Jean-Philippe Turmel, un présumé trafiquant de stupéfiants lévisien, a été arrêté par les policiers le 10 juillet.

Deux présumés voleurs ont tenu occupé le SPVL

Les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont fait face à plusieurs vols au cours de la journée de dimanche.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Une alerte Amber est déclenchée pour retrouver deux fillettes lévisiennes

La Sûreté du Québec (SQ) a déclenché une alerte Amber dans la province afin de retrouver deux fillettes lévisiennes, Norah Carpentier (11 ans - 1re photo) et sa soeur Romy Carpentier (6 ans - 3e photo).