CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 17 février, qu'il a procédé à l'arrestation d'Emmanuel Lapointe, un Lévisien de 26 ans, pour une tentative de meurtre dans un contexte de violence conjugale.

C'est le 16 février que la série d'événements ayant mené à l'arrestation de Lapointe s'est amorcée.

Vers la fin de l'avant-midi, le SPVL a été prévenu qu'une femme de 18 ans s'était présentée à l'hôpital en mentionnant qu'elle se serait fait battre. Cette dernière présentait des blessures apparentes au visage.

La jeune femme aurait été frappée à son domicile, à Charny. Cette dernière a aussi indiqué qu'elle avait été victime d'autres gestes de violence de la part du suspect avant les événements survenus récemment.

Lors de leur enquête, les patrouilleurs ont été en mesure d'identifier le suspect, Emmanuel Lapointe. Ce dernier est l'ex-conjoint de la jeune femme de 18 ans.

Les policiers ont par la suite procédé à l'arrestation de Lapointe pour voies de fait graves. L'homme de 26 ans aurait résisté à son interpellation et il aurait alors tenté de frapper un policier.

Après avoir été maîtrisé, Lapointe a été conduit au poste où il a rencontré des enquêteurs du SPVL.

Il a ensuite comparu au palais de justice de Québec, où il a dû répondre à des accusations de tentative de meurtre, voie de fait graves, voie de fait causant de lésions, agression armée, séquestration et bris d’engagement.

Notons finalement que le SPVL a arrêté un autre homme en lien avec cette affaire. L'individu a été libéré avec une promesse de comparaître. Ultérieurement, il pourrait faire face à une accusation de complicité après le fait.

Les plus lus

Le SPVL met fin à un rassemblement illégal à Saint-Jean-Chrysostome

Une réunion dans une résidence de Saint-Jean-Chrysostome, tenue hier soir, aura finalement été coûteuse pour cinq personnes. En plus de voir des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) mettre fin à leur rassemblement illégal, en vertu des règles sanitaires en vigueur, le groupe a reçu plusieurs constats d'infraction.

COVID-19 : le SPVL a mis fin à deux partys la nuit dernière

Les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont dû mettre fin à deux rassemblements illégaux le 2 avril, un peu après 3h.

Une autopatrouille du SPVL dérobée finalement retrouvée

Une autopatrouille du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a été dérobée lundi midi par un homme en crise. Les policiers de la région ont mené des recherches pendant l'après-midi, des démarches qui ont finalement permis de retrouver le véhicule et d'arrêter le présumé voleur, selon ce que rapporte la Sûreté du Québec (SQ).

Proxénétisme et agressions sexuelles : le SPVQ arrête cinq jeunes lévisiens

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé ce matin à l’arrestation de cinq Lévisiens âgés de 17 à 19 ans pour proxénétisme, proxénétisme de moins de 18 ans, agression sexuelle, trafic de stupéfiants, avantage matériel et publicité de services sexuels.

COVID-19 : le SPVL a remis 28 constats d'infraction lors de la dernière semaine

Pour la période du 22 au 28 mars, les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont remis 28 constats d'infraction à des citoyens ne respectant pas les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. Il s'agit d'une importante augmentation du nombre de constats remis hebdomadairement comparativement aux dernières semaines.

La résidence Margo évacuée en raison d'une fuite de gaz

Les quelque 400 résidents du Margo, une résidence privée pour aînés (RPA) située au centre-ville de Lévis, ont dû être évacués dimanche soir en raison d'une fuite de monoxyde de carbone (CO) dans l'établissement.

COVID-19 : semaine occupée pour les agents du SPVL

Comme la semaine précédente, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a dû répondre à plusieurs appels en lien avec des infractions aux règles en vigueur afin de freiner la propagation du coronavirus. Pour la période du 28 mars au 4 avril, les agents du corps policier lévisien ont remis 34 constats d'infraction à des personnes ne respectant pas les mesures sanitaires.

Ivre au volant pendant le couvre-feu

Des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté une quadragénaire lévisienne après que ces derniers ont retrouvé la récidiviste en pareille matière ivre au volant de sa voiture, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un jeune arrêté par le SPVL pour agression armée et méfaits

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 19 mars, qu'il a arrêté le 16 mars un Lévisien de 19 ans qui aurait commis une agression armée et des méfaits au cours des derniers mois dans le centre de Lévis.

COVID-19 : 15 constats d'infraction remis par le SPVL lors de la dernière semaine

Pour la période du 8 au 14 mars, les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont remis 15 constats d'infraction à des citoyens qui ne respectaient pas les règles sanitaires en vigueur sur le territoire lévisien afin de freiner la propagation du coronavirus.