Marc Picard et François Paradis sentent que les Québécois ont une volonté de changement.

Comme à leur habitude, François Paradis et Marc Picard, les députés de la Coalition avenir Québec (CAQ) de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière, ont profité de la fin de la session à l’Assemblée nationale pour dresser le bilan de leur action parlementaire, le 20 juin. À cette occasion, les deux élus lévisiens ont une nouvelle fois dé

«C’est une dernière session d’un gouvernement en fin de piste. Cette année, ils ont même présenté des projets de loi deux jours avant la fin des travaux. À un moment donné, c’est rire du monde parce qu’on sait que ces projets de loi ne seront jamais adoptés. […] On a le sentiment qu’on a un gouvernement en réaction, qu’il (pose des gestes) parce que la pression est trop forte», ont d’emblée déploré MM. Picard et Paradis lors d’une entrevue avec le Journal.

Déplorant notamment la gestion des libéraux dans les dossiers de l’accessibilité à un médecin de famille, la couverture ambulancière, le projet de modernisation de l’Hôtel-Dieu de Lévis et les taxes scolaires, les deux députés de la CAQ ont descendu en flammes le travail du gouvernement en vue de l’implantation d’un troisième lien entre Lévis et Québec.

«On a fait beaucoup de surplace dans la majorité des dossiers nationaux et dans des dossiers locaux. On est obligé de constater que pour le troisième lien, il n’y a pas d’évidence pour le Parti libéral. Ils ont beau nous dire qu’ils s’engagent, on ne sait pas où il sera, l’échéancier ou ce que fait le bureau de projet. Il y a encore un flou perceptible. Les gens le ressentent et ne comprennent pas qu’on est encore à tergiverser et à se questionner alors que la volonté populaire a été exprimée il y a longtemps et se maintient», a déploré François Paradis.

Fierté et espoir

Quant au travail de la CAQ à l’Assemblée nationale, François Paradis et Marc Picard estiment une nouvelle fois que leur formation politique a réellement assuré le rôle d’opposition officielle aux libéraux (titre réservé au Parti québécois au Salon bleu). Du même souffle, les deux élus se sont réjouis que la CAQ ait travaillé pour les citoyens du Québec.

«Je suis fier du travail que nous avons accompli. Il y a un sentiment de fierté parce qu’on est restés collés sur les besoins des citoyens. On a porté des dossiers qui résultaient de questions de citoyens. Cette proximité est l’une de nos forces, particulièrement à Lévis», a mentionné M. Paradis.

Jugeant que la volonté de changement est forte chez les électeurs de la province, les deux élus lévisiens croient fermement que les élections générales du 1er octobre sont un «moment opportun pour changer les choses». Toutefois, si les sondages semblent confirmer cette tendance et prédisent l’arrivée au pouvoir de la CAQ, François Paradis et Marc Picard gardent les deux pieds sur terre.

«(Cette volonté) se cimente, mais il faut continuer d’atteindre nos objectifs, c’est-à-dire de garder la proximité que nous avons avec les citoyens. Il reste encore trois mois et il y a une campagne. Il faut continuer à travailler. Beaucoup de citoyens nous appellent pour nous donner des idées pour gagner. On sent vraiment que la population veut participer au changement. Il y a un mouvement, mais il faut continuer parce qu’il y aura une campagne de peur. Les libéraux sont en panique et le Parti québécois, c’est la même chose», ont conclu les deux élus caquistes.

Les plus lus

Incendie majeur à la Davie

Avec l'aide des sapeurs du chantier maritime, plusieurs équipes du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) sont actuellement déployées au Chantier Davie, à Lauzon, afin de combattre un important brasier qui s'est déclaré ce matin dans l'un des entrepôts de l'entreprise.

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Nouveau défi sportif pour la Fondation Ancrage Jeunesse

La Fondation Ancrage Jeunesse a joint ses forces avec la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu'avec le Gym Facteur 23 afin de créer un événement sportif à Lévis. L’activité a pour but d’amasser des fonds pour aider et soutenir les jeunes qui sont suivis par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Le Défi Facteur...

L’homme disparu dans les eaux du fleuve a été retrouvé

Le Lévisien disparu dans les eaux du fleuve Saint-Laurent après que son embarcation eu chaviré a été retrouvé samedi en après-midi.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Soins de santé dans la région : une situation alarmante

Avec un système de la santé déjà fatigué avant même la pandémie de COVID-19, le syndicat des professionnels en soins de Chaudière-Appalaches craint arriver à un point de non-retour dans le prochain mois. Selon l’organisation syndicale, les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Saint-Georges et Thetford Mines pourraient se retrouver en bris de service après le 15 octobre prochain, date où le personnel soig...

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.