Léa, Mariam et Félix-Antoine ont ramassé les déchets avec les autres élèves.

Munis de gants et chaudière à la main, les 500 élèves de l’École secondaire privée Marcelle-Mallet ont participé à une grande opération de nettoyage du parc des Chutes-de-la-Chaudière, le 14 mai. Sensibles à la protection de l’environnement, les jeunes possèdent déjà une conscience bien aiguisée face aux enjeux à venir.

«J’ai mes bottes de pluie, j’ai mes pantalons longs pour être protégé des branches, j’ai mon imperméable et une chaudière. Je suis prêt à y aller!» Élève de secondaire 5 de l’École Marcelle-Mallet et représentant des élèves au conseil étudiant, Félix-Antoine Gagné ne cache pas son enthousiasme, malgré le temps froid et pluvieux, à participer à l’activité communautaire de ramassage des déchets au parc des Chutes-de-la-Chaudière.

Papiers, emballages, bouteilles, canettes, gobelets, les chaudières se remplissent des détritus collectés par les 500 jeunes et le personnel participants. Certains ne s’attendaient pas à trouver autant de déchets. Et l’activité leur a fait prendre conscience du problème.

Des objets insolites et surprenants sont même découverts avant de rejoindre la benne à ordures, tels que des morceaux de céramiques provenant d’une toilette ou un gros câble en métal.

«Les élèves se demandaient souvent ce qu’ils pouvaient faire concrètement pour faire la différence. Ils disaient qu’ils ne voyaient pas d’impact dans les petits gestes du quotidien. On s’est dit que collectivement on pourrait faire quelque chose de plus grand», explique Julie Ouellet, directrice des services aux élèves.

L'établissement a alors pris contact avec la Ville de Lévis afin de connaître les besoins. Le nettoyage du parc des Chutes-de-la-Chaudière est proposé. «L’étendue de terrain est tellement grande qu’ils arrivent difficilement à en faire le tour. Ils se sont dit que si 500 élèves venaient là, ça allait faire une différence», remarque-t-elle.

Arrivés en autobus le matin, les élèves ont arpenté sentiers et sous-bois dans la zone qui leur avait été attitrée en équipe de six à huit jusqu’au début de l’après-midi, avant de retourner à leur établissement scolaire en autobus.

Agir dès aujourd'hui

«On ne veut pas juste faire un monde meilleur demain, on veut le faire aujourd’hui. C’est pour ça qu’on commence maintenant», lance Félix-Antoine Gagné qui, comme ses camarades, se démarque par une conscience environnementale très développée.

À ses côtés, Léa Breton qui est en charge de l’environnement au conseil étudiant, rappelle l’urgence d’agir. Au sein de l’établissement, plusieurs mesures vertes ont d’ailleurs été mises en place, comme le tri des déchets, l’extinction des lumières ou l’organisation annuelle d’une friperie et d’une vente de plantes.

«On est la première génération à sentir les effets des changements climatiques et la dernière à pouvoir agir. La nature va toujours être là. Mais on réalise que les impacts sur la nature vont détruire les êtres humains. C’est à nous d’agir!», renchérit Mariam Palude, une autre élève de secondaire 5.

Au quotidien, l’environnement est sa priorité. Et c’est elle qui le dit. «Je mange végétalien, je ne produis quasiment pas de déchet, j’essaie de prendre le transport en commun et de fermer les lumières. On est dépendant d’un système qui produit beaucoup de déchets. Chaque jour, j’utilise des sacs et des contenants réutilisables. Si on prend notre temps, on est capable d’arriver à zéro déchet.»


Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

Le SPVL arrête l'athlète international Thierry Pellerin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 3 juillet, qu'il a procédé le 2 juillet à l'arrestation de Thierry Pellerin, un Lévisien de 22 ans plutôt connu pour ses exploits sur la scène internationale de la gymnastique, pour quatre infractions d’ordre sexuel sur plusieurs victimes d’âge mineur.

Des temps difficiles pour le Boule-O-Drome

Dans l’obligation de fermer ses portes en raison de la pandémie depuis le 15 mars, Claire Nolet, propriétaire de l’établissement, attend impatiemment que le gouvernement du Québec la laisse ouvrir son salon de quilles.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Lévis présente son plan de match pour favoriser l’achat local

C’est notamment en compagnie de Philippe Meurant, le directeur du développement économique et de la promotion de la municipalité, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 11 juin le plan de match de la Ville pour favoriser l’achat local au cours des prochains mois. Avec entre autres la mise en place d’un nouveau portail territorial transactionnel, Lévis veut inciter ses citoyens à ...

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

Un incendie ravage une usine de Saint-Nicolas

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une cinquième alarme (alerte générale), samedi en début de soirée, afin de combattre un incendie qui a fait rage chez Palettes Pal Bois, une entreprise située sur le chemin Industriel à Saint-Nicolas.