CRÉDIT : COURTOISIE

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

Par Samy-Nicolas Lévesque – Collaboration spéciale

Même s’il a retrouvé les bancs d’école à la rentrée, Félix Fortier ne perd pas de temps. Alors qu’il termine son secondaire cette année, le jeune homme travaille depuis maintenant un an sur son projet qui vient de voir le jour.

Il s’agit d’une marque de vêtements qui promeut le sport ainsi que la mode. Elle s’adresse surtout aux athlètes québécois qui seraient à la recherche de vêtements chauds et confortables pour braver le froid des montagnes de ski ou même de la rosée du matin pour les coureurs.

«Je suis quelqu’un qui aime faire du sport, surtout du sport d’hiver, et je suis parti de cette idée-là pour mon logo (deux triangles qui représentent des montagnes) et ma marque», explique le Lévisien.

Face aux Dragons

Pendant son parcours au concours il y a quelques mois, Félix a remporté la bourse maximale dans sa catégorie, soit un montant de 800 $. Par contre, ce n’est pas seulement de l’argent que Félix retire de son aventure.

«Ça amène un bon stress! J’ai eu besoin de faire une bonne préparation pour avoir une bonne stratégie d’affaires efficace. J’avais un coach qui me poussait beaucoup, mais, en général, c’était vraiment une super expérience.»

Il est certain que pour démarrer son entreprise, le concours a été d’une aide plus que précieuse. Elle a réglé la question financière et elle lui a donné la confiance et les connaissances pour se lancer en affaires.

Une passion depuis toujours

Lorsqu’il était jeune, Félix adorait gérer des petites compagnies. Par exemple, il vendait des objets qu’il faisait en blocs Lego à sa famille.

Selon lui, les qualités d’un bon entrepreneur sont la confiance en soi, d’être un bon vendeur et la rigueur. À celles-ci, on pourrait ajouter l’humilité et la passion.

«Je pense que j’en ai une bonne partie, mais je n’ai que 16 ans, alors c’est certain qu’il m’en reste encore à développer qui vont m’aider dans mon cheminement», affirme le jeune entrepreneur.
Après son secondaire, Félix va tenter de se diriger en marketing et en affaires pour ses études supérieures. Il croit déjà avoir les connaissances qu’il lui faut en mode, alors il lui reste à peaufiner ses connaissances dans le domaine de l’entrepreneuriat.

«C’est vraiment un grand monde. Pour l’instant, je suis bien occupé, mais je sens qu’avec le début de l’automne et mon nouveau modèle, j’aurai beaucoup de demandes.» 

Ses objectifs seraient de posséder une clientèle fixe et d’avoir une compagnie stable. Il souhaite aussi gérer son entreprise sans problème et sans stress. Le rêve de tout entrepreneur.

Les plus lus

Transit agrandira ses installations de Lauzon

L’entrepôt lévisien de Transit grouillera d’activités au cours de la prochaine année. En effet, le distributeur en gros de pièces automobiles de Lévis triplera la superficie de son centre situé dans le parc industriel de Lauzon, un projet sur trois ans estimé entre 15 et 18 M$.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Le policier persévérant

La rencontre de Joé Randisi avec des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) il y a quelques années, dans le cadre du programme Défi Everest, a littéralement changé la vie du jeune Lotbiniérois. Faisant face à de nombreuses difficultés scolaires, il a travaillé d’arrache-pied afin de réaliser son rêve : devenir policier.

Richard Turgeon tire sa révérence

En décembre, Richard Turgeon, conseiller aux projets spéciaux et thanatologue au Groupe Garneau ainsi qu’ancien propriétaire de Gilbert & Turgeon, prendra sa retraite. Ce sera la conclusion d’une carrière de 46 ans où le Lévisien a supporté de nombreuses familles du quartier Lévis dans leur processus de deuil. Portrait d’un homme de cœur qui aura marqué de son empreinte la ville, autant au niveau ...

Conseil en bref : La Ville confirme une nouvelle glace à l’Aréna de Lévis

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier et les conseillers municipaux se sont rassemblés lors d’une séance ordinaire du conseil, le 9 décembre dernier. Voici un résumé des principaux points abordés ou adoptés au cours de cette rencontre.

Ferme Chapais : comment lui donner une nouvelle vie?

Que deviendra la ferme Chapais? L’immense site de 40 hectares situé en plein cœur de Lévis attise bien des convoitises. Alors que la Ville a déjà exprimé sa volonté d’en devenir propriétaire, c’était au tour des citoyens de faire part de leurs idées.

Le conseil municipal du 25 novembre en bref

Les échevins lévisiens se sont réunis, le 25 novembre, lors d'une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions importantes qu'ont prises les conseillers lors de la soirée.

38e édition du tournoi junior de Saint-Romuald : faire sa place parmi les meilleurs

Le Tournoi provincial junior Lefrançois-Lorrain de Saint-Romuald tiendra sa 38e édition du 26 novembre au 1er décembre prochain au Complexe 2 Glaces Honco. Ce seront 36 équipes qui s’affronteront dans les catégories AA, A et B, alors que le tournoi cherche à confirmer sa place comme l’un des plus importants tournois de hockey junior au Québec.

Le Sélection Lévis souffle 10 bougies

Champagne et décoration festive étaient présents au Sélection Lévis, le 27 novembre dernier, pour célébrer les 10 ans de cette résidence pour personnes retraitées du quartier Lévis. De plus, l’équipe du Sélection en a profité pour fêter les trois centenaires qui y logent.

Les élus municipaux ajustent leur salaire

À la suite de la mise en place d’une imposition fédérale sur l’allocation de dépenses des élus municipaux, le conseil municipal a demandé la modification de la rémunération des élus municipaux afin de compenser cette perte.