L’humour explosif et corrosif de Neev débarque au Vieux Bureau de Poste (VBP), le 7 décembre. Avec un sens inné de l’autodérision, l’humoriste partage ses expériences dans son premier one man show.

Neev parle de lui et c’est très dôle. «Le canevas parle de moi tout le temps, c’est toujours quelque chose qui m’est arrivé, qui me tracasse, qui m’énerve ou qui me fait rire», présente l’humoriste.

Celui qui n’hésite pas à rire de lui pour faire rire les autres parle d’intégration, du couple, de la paternité et de différents sujets qui le touchent et trouvent écho chez les spectateurs. «Il faut comprendre ce que c’est d’être le sujet d’une blague pour être capable de blaguer sur les autres», assure Neev. 

«L’autodérision, ça m’a servi avant même de penser faire de l’humour, enfant, adolescent. Très vite j’ai compris que si je fais la blague avant toi, tu n’as plus d’arme. J’ai utilisé ça souvent. Aujourd’hui, je suis un grand gros, mais j’ai déjà été un petit gros et ça a été difficile», plaisante-t-il.

Sur scène, l’humoriste aime interpeller le public et lui faire comprendre «qu’on vit quelque chose ensemble». «Oui, c’est une performance, mais une performance où le public est très actif», prévient-il.

Ses spectacles sont comme des conversations. «J’ai besoin de l’écoute des gens et de leur réponse. Même si le public ne répond pas avec des mots, il me répond avec des rires», illustre Neev. Son but, c’est que tout le monde s’amuse. «Si les gens s’amusent, moi je m’amuse sur scène», ajoute-t-il.

L’humoriste estime que le rire est une émotion réflexe qui naît d’un rapport aussi intense que fragile avec le public. «Tu peux faire semblant d’être empathique ou d’être énervé. Mais tu ne peux pas faire semblant de rire», croit-il.

Le musicien devenu humoriste

 Celui qui était musicien avant d’être humoriste, n’en est pas à son coup d’essai sur les planches. L’auteur-compositeur-interprète, qui avait même son groupe, s’est fait remarquer alors qu’il jouait à Montréal pendant le même festival que Gad Elmaleh.

Ses premiers pas dans le monde, c’est une histoire comme dans un film de Disney, s’amuse-t-il. Il y a dix ans, il est invité à faire la première partie de Gad Elmaleh au théâtre Saint-Denis. «Ça a super bien marché!»

Et ce n’est qu’un début puisque Neev continue d’ouvrir les spectacles de l’humoriste français, puis se produit à Juste pour rire, se fait remarquer comme chroniqueur, avant de précéder Simon Gouache et Louis-José Houde lors de leur tournée.

«Le départ, ça a été canon. Bang! J’avais un contrat en main et j’étais prêt à conquérir la planète.» Ce qui n’a pas empêché Neev d’apprendre le métier à la dure dans des bars. «C’est un défi! C’est une job de faire rire plus que ses amis ou son entourage.»

«Venez rigoler un bon coup, venez triper avec moi et vous détendre, ça fait du bien ! C’est ben l’fun. C’est comme un party de famille mais sans l’oncle lourdaud», invite-t-il. 

Les billets sont disponibles à la billetterie du Vieux Bureau de Poste. Les réservations se font par téléphone au 418 839-1018 ou sur le site Web de la salle.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Travaux sur le pont Laporte : des mesures d’atténuation bientôt en place

En raison des entraves majeures qui seront en place à certains moments cet été sur le pont Pierre-Laporte, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 13 mai, les mesures d’atténuation en transport collectif qui seront en place pour faciliter les déplacements des citoyens.

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Logement : aussi des problèmes à Lévis

Si la situation lévisienne n’est pas aussi problématique que dans d’autres villes québécoises, la crise du logement frappe également Lévis, selon l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec.

Le tronçon de la peur

Des résidents de Saint-Nicolas se mobilisent afin que la Ville de Lévis et le ministère des Transports du Québec (MTQ) mettent en place des infrastructures sur la route Marie-Victorin (route 132) afin d’assurer la sécurité des piétons et des cyclistes dans le secteur du village. Plusieurs parents craignent qu’un drame survienne bientôt en raison de la configuration actuelle de cette portion de la ...

Les déchets ne seront ramassés qu'aux deux semaines cet été

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a confirmé, le 15 juin, que la collecte des déchets ne sera pas effectuée hebdomadairement cet été comme lors des dernières périodes estivales.

Dépistage massif à l'école primaire de Saint-Lambert-de-Lauzon

La Santé publique régionale mènera demain un dépistage massif auprès des élèves de 2e, 3e et 4e année de l'École du Bac, un établissement scolaire de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Lévis passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Lévis demande une nouvelle fois aux résidents de l'ouest d'utiliser judicieusement l'eau

Comme la semaine dernière, la Ville de Lévis a lancé un appel aux résidents des quartiers Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur, le 10 juin, afin qu'ils fassent un usage judicieux de l’eau potable pour toute la période estivale. Sinon, la municipalité n'aura pas d'autre choix que de mettre en place des interdictions d'utilisation.

COVID-19 : Chaudière-Appalaches passera en zone jaune lundi

En raison de l'amélioration de la situation épidémiologique de la région, la Chaudière-Appalaches passera au palier jaune (niveau préalerte) à compter de lundi.