Lors du Défi des recrues, de jeunes élèves du secondaire peuvent découvrir les métiers qu’exercent les diplômés des centres de formation professionnelle. CRÉDIT : COURTOISIE - CSDN

1 600 élèves de toutes les écoles secondaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), principalement de secondaire 1, vivront une expérience hors de l’ordinaire les 4 et 5 décembre prochains aux centres de formation professionnelle (CFP) Gabriel-Rousseau et de Lévis. Dans le cadre de la première édition du Défi des recrues à la CSDN, ces derniers rivaliseront amicalement entre eux tout en découvrant plusieurs des formations offertes par des CFP de la région.

«À la CSDN, on veut que les jeunes aient un contact régulier avec la formation professionnelle tout le long de leur cheminement au secondaire. C’est dans le but de démystifier autant que faire se peut les programmes de la formation professionnelle et que les élèves connaissent l’offre et ce qu’on peut leur offrir, s’ils envisagent cette voie. Le Défi des recrues s’inscrit dans cette vision», a d’emblée expliqué Daniel-Étienne Vachon, directeur du Centre de formation en mécanique de véhicule lourd (CFMVL) et l’un des membres du comité organisateur, sur l’origine de l’événement.

Rappelons que fondé par la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, le Défi des recrues est maintenant une série d’activités se déroulant partout en province propulsée par Compétences Québec. Cette organisation a pour mission de promouvoir les métiers et les programmes de formation professionnelle et technique. 

Concrètement, les jeunes élèves de la province peuvent découvrir ces métiers et les programmes de formation professionnelle en jouant. À la CSDN, les 1 600 élèves participants seront divisés en 236 équipes. Chaque groupe affrontera un groupe d’un autre établissement lors de six épreuves parmi la vingtaine concoctées par les organisateurs.

À cette occasion, les équipes devront, par exemple, traire une vache, piloter une mini-pelle téléguidée selon certaines consignes ou installer un petit réseau électrique, sous la supervision d’enseignants et d’élèves de centres de formation professionnelle. À l’issue des deux journées du Défi des recrues, une école sera couronnée gagnante pour la réussite des épreuves et une autre pour la qualité de l’esprit d’équipe.

Une voie à promouvoir

 Déjà convaincue des effets positifs que le Défi des recrues aura au sein de son organisation, la CSDN souhaite déjà que l’activité revienne sur une base annuelle. L’événement s’inscrit également dans une réflexion initiée au sein de la CSDN «afin de davantage positionner la formation professionnelle».

«Présentement, nous avons beaucoup d’employeurs qui cognent à notre porte parce qu’ils ont des besoins criants. Dans le cadre de sa mission, notre organisation ne peut pas rester insensible à cet appel. On le constate, il y a encore des préjugés qui existent face à la formation professionnelle. Par cette réflexion, nous voulons avoir un plan d’action pour pouvoir joindre la population ainsi que les élèves et les employés de la CSDN pour graduellement les sensibiliser davantage aux possibilités offertes par la formation professionnelle», a conclu M. Vachon.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.