CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Les Chevaliers de Lévis accueillaient le Phénix du Collège Esther-Blondin à l’Aréna de Lévis, le 30 novembre, et prenaient la route pour affronter les Albatros du Collège Notre-Dame, le 1er décembre. La formation lévisienne de la Ligue de hockey midget AAA du Québec a enregistré une défaite à domicile de 4 à 3 et une victoire sur la route par la marque de 5 à 4.

Pour débuter ce week-end d’activités, les Chevaliers affrontaient le Phénix. Alors qu’un peu plus de 4 minutes étaient écoulées au compteur, les visiteurs ont ouvert la marque en déjouant Jordan Lambert, gardien de but des Chevaliers, qui effectuait son retour après une absence provoquée par une blessure.

La deuxième minute du deuxième tiers n’était pas complètement écoulée que le Phénix a doublé son avance. Tout juste avant de retraiter aux vestiaires, la formation du Collège Esther-Blondin a enfilé son troisième filet de la partie alors que les Chevaliers n’avaient toujours pas ouvert la marque.

De retour pour la dernière période, les Chevaliers ont finalement donné signe de vie alors que Jérome Mainguy-Nadeau, joueur affilié de la formation lévisienne, a inscrit l’équipe à la feuille de pointage. Elliot Lavoie a, lui aussi, réduit l’écart en enfilant son 19e de la présente campagne. William Roy, du Phénix, a cloué le cercueil des Chevaliers en marquant dans un filet désert alors qu’il ne restait que 2 minutes et 19 secondes à l’engagement. La formation lévisienne a ajouté un dernier but alors qu’il ne restait que 17 secondes à la rencontre. Les Chevaliers ont été défaits par la marque de 4 à 3.

«On avait dit aux gars que ça allait être un gros match. On est arrivé flat, on a offert deux mauvaises périodes et une troisième période où on a complètement dominé. Si on avait joué comme ça tout le match, le résultat aurait été différent», a expliqué l’entraîneur-chef des Chevaliers, Éric Bélanger.

Des montagnes russes face aux Albatros

Dès le lendemain, les Lévisiens jouaient au domicile des Albatros du Collège Notre-Dame. Il a fallu attendre 18 minutes et 26 secondes avant de voir une des deux équipes s’inscrire au pointage. Jacob Mathieu des Chevaliers a ouvert la marque en désavantage numérique.

De retour pour la deuxième période, la formation lévisienne a ajouté deux buts à son avance grâce à un avantage numérique et, encore une fois, en désavantage numérique. Ces deux buts ont semblé secouer les Albatros puisque la formation louperivoise s’est inscrite à la feuille de pointage en déjouant à deux reprises Jordan Lambert. Les Chevaliers ont ajouté à leur avance en marquant leur quatrième but de la rencontre.

Alors qu’elle était bien positionnée avec deux buts d’avance, la formation lévisienne a perdu cette avance puisque les Albatros ont marqué coup sur coup à 10 minutes et 56 secondes du dernier tiers et 35 secondes plus tard égalisant ainsi la marque. Les Chevaliers ont trouvé une façon de remporter cette rencontre en profitant d’un avantage numérique alors qu’il ne restait que 3 minutes et 50 secondes à l’engagement. Les Lévisiens ont finalement gagné le match par la marque de 5 à 4.

«On n’a pas mal joué, mais on a donné trop de chances de marquer à une équipe qui ne s’en fait pas toujours offrir autant. On a tout de même trouvé une façon de remporter ce match», a résumé Bélanger.

Les Chevaliers seront bientôt de retour sur la patinoire de l’Aréna de Lévis alors qu’ils accueilleront le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, le 6 décembre, et ils visiteront les Élites de Jonquière, le 7 décembre prochain.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.