L’Hôtel-Dieu de Lévis a reçu la somme de 22 390 $.

Les hôpitaux de Lévis et de Montmagny, les centres de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme ainsi qu’en en déficience physique se sont partagés 48 970 $. Un montant de 2 580 $ provenant du Fonds Josée Lavigueur a également été remis à l’organisme Société Grand Village.

«Si on veut faire notre travail au meilleur de nos connaissances et offrir des services de soin de qualité à nos patients, on a besoin d’avoir des équipements à la fine pointe de la technologie», souligne Geneviève Taylor, pédiatre et chef de service du département de pédiatrie à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

L’Hôtel-Dieu de Lévis a reçu la somme de 22 390 $, l’Hôpital de Montmagny 20 000 $, le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme 4 230 $ et le Centre de réadaptation en déficience physique 2 350 $. À ce jour, 4 041 373 $ ont été versés dans la région par Opération Enfant Soleil et 1 838 339 $ à l’établissement de santé lévisien depuis 1997.  

Des appareils à Lévis pour soigner les patients à proximité

«C’est grâce à la générosité, d’Opération Enfant Soleil et de ses partenaires qu’on est capable d’acquérir ces outils qui nous permettent de prendre soin des enfants et de leur offrir des soins à proximité de leur lieu de résidence», remercie-t-elle.

Le montant reçu par l’Hôtel-Dieu de Lévis lui permettra d’acheter six ensembles otoscope/ophtalmoscope pédiatriques et un chariot de réanimation néonatal permettant des interventions plus rapides et plus efficaces auprès des bébés lors de situations critiques.

Cet octroi servira à l’achat d’un moniteur cardiaque permettant d’assurer une surveillance continue des paramètres vitaux des enfants, de deux sphygmomanomètres, appareils permettant de prendre la pression artérielle, et d’un appareil à succion pour les nouveau-nés.

1 000 enfants hospitalisés chaque année

En plus de disposer des équipements adéquats pour soigner ses petits patients, la pédiatre reconnait l’importance de créer des liens avec les enfants.

«Si on veut leur donner des soins de qualité, il faut être capable d’entrer en relation avec eux, par le jeu, par les sourires, à travers des blagues, partage-t-elle. Ça prend des gens autour d’eux, une équipe dévouée qui est à l’écoute et rassurante. Il faut faire équipe avec tout l’entourage. On traite des enfants, mais aussi toute une famille.»

Chaque année, l’Hôtel-Dieu de Lévis accueille en moyenne 1 900 nouveau-nés, 1 000 enfants sont hospitalisés en pédiatrie et 360 bébés sont hospitalisés en néonatalogie. En médecine et chirurgie de jour, ce sont quelque 1 000 enfants qui sont vus et 5 500 sont évalués en clinique ambulatoire de pédiatrie.

«Le plus grand trésor qu’on a dans une vie ce sont nos enfants. Quand ils sont malades, ça nous touche directement au cœur. C’est important de le considérer dans nos soins. Il faut rassurer les parents et prendre soin de l’enfant.»

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

Scies Mercier : un projet de remplacement qui ne fait pas l’affaire

Un résident et voisin du vieux bâtiment des Scies Mercier situé dans le Vieux-Lévis s’oppose fortement à la démolition de cette bâtisse patrimoniale ainsi qu’au projet d’immeuble qui accueillera six unités résidentielles modernes prévu pour remplacer ce pan de l’histoire lévisienne. À quelques jours de la date limite des dépôts de demande d’appel de la décision du comité de démolition, Charles-Oli...

COVID-19 : encore loin de la zone orange

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...