CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Ce sont 32 chalets de services et blocs sanitaires qui seront rendus disponibles dans les parcs de Lévis et la Ville offrira une bonification de leurs horaires de service a annoncé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné du conseiller stratégique en sécurité civile de la Ville de Lévis, Gaétan Drouin, lors d’une conférence de presse, le 14 janvier.

«Ce qu’on demande à la population, c’est d’aller dans nos sites, mais d’essayer d’autres sites que ceux auxquels ils sont habitués pour éviter les rassemblements», a proposé le maire de Lévis en raison du fort achalandage et de la hausse de popularité causés par la pandémie de la COVID-19.

Dans l’arrondissement Chaudière-Est, les chalets de services et blocs sanitaires seront ouverts au parc Ian Breakey, au parc des Chutes-de-la-Chaudière, au parc Joffre, au parc de la Rivière, au parc Quatre-Saisons, au parc Champigny, au parc Lavoisier et au parc Saint-Télesphore.

En Chaudière-Ouest, ce sont les services des parcs Grandes-Pointes, Ludger-Bastien, Jean-Dumets, Soleil, des Plateaux, de l’Envol, de l’Érablière, Turcotte et Renaud-Maillette qui seront accessibles.

Puis, dans l’arrondissement Desjardins, ce sont ceux du quai Paquet, du parc régional de la Pointe-de-la-Martinière, du parc de l’Anse-Tibbits, du parc des Marguerites, du parc Mercier, du parc de la Paix, du parc Sainte-Marie, du parc Bienville, du parc des Peintres-Québécois, du parc Christ-Roi, du parc Belle-Vue, du parc de l’Auberivière, du parc Lamartine, du parc Olympique et du parc Lac Baie d’Or qui offriront des services aux usagers.

Ces chalets de services et blocs sanitaires du territoire seront ouverts du lundi au vendredi de 17h30 à 19h30, le samedi et le dimanche de 9h à 19h30.

Gilles Lehouillier assure que lui et son équipe ont sondé des citoyens dans les 100 sites d’activités de la carte Cet hiver, je parcours Lévis.

«C’est une demande de la population en raison du succès de nos opérations (du parcours) Cet hiver, je parcours Lévis. Ces chalets de services et blocs sanitaires sont d’autant plus importants puisque l’ensemble des commerces sont présentement fermés, alors il n’y a pas d’autres possibilités pour les gens. C’est là qu’on voit que les blocs sanitaires deviennent un élément extrêmement important», a exposé le maire.

Selon M. Lehouillier, d’autres chalets de services et blocs sanitaires pourraient également ouvrir leurs portes dans la région au cours de l’hiver.

Également, la terrasse du Chevalier-De Lévis sera accessible et déneigée pour les marcheurs dès le 16 janvier prochain «à la demande générale» des citoyens. Notons que le sentier d’accès à la terrasse à partir de la côte Louis-Fréchette sera déneigé lui aussi.

Gilles Lehouillier a demandé aux citoyens de transmettre leurs suggestions pour d’autres sites où des activités hivernales extérieures pourraient s’y dérouler.

D’autres secteurs toujours en service

Le premier citoyen a tenu à rappeler que les parcs et modules de jeux du territoire ainsi que les divers sentiers d’activités hivernales du territoire sont toujours accessibles en suivant les consignes sanitaires en vigueur.

À compter du 19 janvier, les étudiants auront accès aux espaces de travail et postes informatiques des bibliothèques de la municipalité. L’emprunt de documents préalablement réservés est toujours possible tandis que l’accès aux rayons demeure interdit.

Des trottoirs déneigés

La Ville portera une attention particulière cette année au déneigement de ses trottoirs comme une hausse des marcheurs a été constatée. «C’est clair que nos équipes agissent avec un grand professionnalisme que ce soit pour les abrasifs et le déneigement pour les trottoirs, c’est fait dès que possible, selon la priorité du déneigement», a assuré Gaétan Drouin.

Ce dernier rappelle que la priorité des déneigeurs est de retirer la neige des artères principales pour que l’ensemble des services d’urgence puissent circuler sans problème. Il a ajouté que malgré les faibles précipitations qui sont tombées sur Lévis cet hiver, la Ville possède les effectifs et stratégies nécessaires pour fournir à une plus grande demande.

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...