La comédienne, Daphnée Côté-Hallé, fait partie de la distribution de la série Week-End Family qui sera diffusée sur Disney+. CRÉDIT : ALEXIS GR

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

Par Manuel Cardenas

Le 12 mai, Daphnée Côté-Hallé a fait ses valises en direction de Paris, pour débuter le tournage du premier grand rôle de sa carrière. La série, de style comédie familiale, comptera huit épisodes et sera traduite en 45 langues. La femme de 28 ans est encore sous le choc de vivre cette nouvelle aventure.

«Je ressens encore de l’étonnement et de l’émerveillement. Je suis fière de moi, mais au début je dois avouer que je ne le réalisais pas encore. Tout a commencé quand mon agence a reçu une demande pour le rôle et pour une audition. Ensuite, c’est allé très vite. J’ai passé une audition à distance, ils m’ont donné les commentaires, après j’ai refait une autre audition, aussi un Zoom avec mon partenaire de scène (la vedette française Éric Judor) et quelques jours après, j’ai eu le rôle. Le processus d’audition a tellement été naturel et c’était tellement en adéquation avec où j’étais rendue dans ma carrière! Je me suis entendue rapidement avec l’équipe et j’avais vraiment hâte de travailler avec eux», a fait valoir la jeune comédienne.

Emanuelle, le personnage qu’elle interprète dans la série de Disney + France, est Québécoise. Toutefois, Daphnée Côté-Hallé a dû changer sa façon de parler afin que le public français puisse bien la saisir.

«L’accent de la série, c’est un accent québécois-français. Pour me faire comprendre par les Français je n’ai pas le choix d’utiliser un accent québécois soutenu et articulé. Cet accent commence à faire partie de mon quotidien», a expliqué l’artiste.

Lévis, une ville marquante

L’actrice décrit Lévis comme une ville ayant une communauté soudée. Lorsqu’elle résidait sur le territoire lévisien, elle a fréquenté l’école secondaire Pointe-Lévy et le Cégep de Lévis. Ces deux établissements lui ont permis de faire d’importantes rencontres et expériences qui ont été clés pour sa carrière.

«En secondaire 5, j’avais un professeur d’art-études en théâtre qui m’avait beaucoup marqué. Il s’appelle Tommy Bélanger, et il m’a aidé dans mon développement en tant qu’actrice et en tant qu’humain. Sinon, une bonne professeur que j’ai eu au secondaire, c’est ma professeur de français Madeleine Gauthier. C’est elle qui m’a initié à la littérature. Je crois que pour une artiste les œuvres littéraires c’est important afin de laisser aller son imagination. Au Cégep de Lévis, j’avais fait Cégeps en spectacle et ils m’ont donné des moyens supers pour que je puisse m’épanouir en tant qu’artiste dès un très jeune âge. Je trouve ça cool d’avoir vécu dans une petite grande ville comme Lévis à mon adolescence. Je ne suis pas sûr que si j’avais été à Montréal à cet âge-là, j’aurais eu autant d’aisance à essayer des trucs», a communiqué la comédienne.

Daphnée Côté-Hallé reviendra à Québec à la fin du mois de juillet et se penchera sur ses projets personnels. Deux projets sont actuellement sous son radar, dont un qui la fera revenir à Lévis.

«J’ai une série que je développe avec une amie qui sera Web ou télé, et qui se nomme Symphonie pathétique en collaboration avec Echo Media. Je ne peux pas trop en parler, mais je vais me lancer dans l’écriture une fois que je serai à Montréal. En août, je prévois également me pencher sur un documentaire sur lequel je travaille depuis trois ans. C’est un métrage sur ma mère aussi connue comme Greluche le clown à Lévis», a conclu Daphnée Côté-Hallé.

Les plus lus

Incendie majeur à la Davie

Avec l'aide des sapeurs du chantier maritime, plusieurs équipes du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) sont actuellement déployées au Chantier Davie, à Lauzon, afin de combattre un important brasier qui s'est déclaré ce matin dans l'un des entrepôts de l'entreprise.

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Nouveau défi sportif pour la Fondation Ancrage Jeunesse

La Fondation Ancrage Jeunesse a joint ses forces avec la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu'avec le Gym Facteur 23 afin de créer un événement sportif à Lévis. L’activité a pour but d’amasser des fonds pour aider et soutenir les jeunes qui sont suivis par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Le Défi Facteur...

L’homme disparu dans les eaux du fleuve a été retrouvé

Le Lévisien disparu dans les eaux du fleuve Saint-Laurent après que son embarcation eu chaviré a été retrouvé samedi en après-midi.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Soins de santé dans la région : une situation alarmante

Avec un système de la santé déjà fatigué avant même la pandémie de COVID-19, le syndicat des professionnels en soins de Chaudière-Appalaches craint arriver à un point de non-retour dans le prochain mois. Selon l’organisation syndicale, les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Saint-Georges et Thetford Mines pourraient se retrouver en bris de service après le 15 octobre prochain, date où le personnel soig...

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.