Les organismes derrière la sortie auraient aimé que davantage d’arbres matures soient conservés à proximité des maisons des aînés. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Nature Québec et des professionnels de la santé ont fait une sortie, le 21 juillet dernier, pour déplorer les déboisements effectués pour permettre la construction des nouvelles maisons des aînés promises par le gouvernement de la Coalition avenir Québec. Selon eux, l’absence d’arbres près de ces établissements provoquera des impacts sur la santé de ses résidents.

Le groupe a d’emblée critiqué la décision du gouvernement d’autoriser la coupe de centaines d’arbres matures sur les sites qui accueilleront des maisons des aînés à Saint-Étienne-de-Lauzon, Black Lake (Thetford Mines), Québec, Rivière-des-Prairies, Alma, Val-d’Or, Chicoutimi et Gatineau.

Même si le regroupement d’intervenants a salué la décision de Québec de prévoir «des plantations pour compenser les coupes», il estime que les effets bénéfiques amenés par ces futurs arbres matures n’arriveront pas à temps pour plusieurs des résidents des maisons des aînés.

En effet, Nature Québec, l’Association québécoise des médecins pour l’environnement et La Planète s’invite en santé estiment que la préservation d’arbres matures à proximité des maisons des aînés aurait permis de conserver des îlots de fraîcheur, des lieux de socialisation ainsi que des sites pour permettre la pratique de la marche.

«Le verdissement urbain a un impact positif sur la santé humaine, entre autres en captant la pollution atmosphérique, en contribuant à l’apaisement psychologique et en diminuant les îlots de chaleur. Les aînés sont particulièrement vulnérables à la chaleur, et sont donc parmi les premières populations affectées par une diminution de la canopée urbaine», a argué Dr Éric Notebaert, vice-président de l’Association québécoise des médecins pour l’environnement.

«Alors que nous traversons des crises sans précédent, le gouvernement doit arrêter d’implanter des projets sous cloche de verre, sans penser aux effets néfastes de ce type de construction sur les populations âgées et avoisinantes. Dans l’arrondissement de Sainte-Foy, à Québec, ce sont 70 arbres matures qui ont été coupés, c’est inacceptable de penser de même encore en 2021!», a par la suite renchéri Cyril Frazao, directeur exécutif de Nature Québec.

Avec cette sortie, les trois groupes ont profité de l’occasion pour demander au gouvernement provincial d’inclure la protection stricte des milieux naturels urbains lors de la construction des maisons des aînés. D’ailleurs, ils entendent mener une campagne tout au long de l’été afin de sensibiliser les citoyens «aux effets bénéfiques de la nature de proximité pour la population vieillissante». Les organisations proposeront aussi des actions pour amener une «vision responsable et un environnement urbain sain, accessible et en santé».

Les plus lus

Incendie majeur à la Davie

Avec l'aide des sapeurs du chantier maritime, plusieurs équipes du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) sont actuellement déployées au Chantier Davie, à Lauzon, afin de combattre un important brasier qui s'est déclaré ce matin dans l'un des entrepôts de l'entreprise.

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Nouveau défi sportif pour la Fondation Ancrage Jeunesse

La Fondation Ancrage Jeunesse a joint ses forces avec la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu'avec le Gym Facteur 23 afin de créer un événement sportif à Lévis. L’activité a pour but d’amasser des fonds pour aider et soutenir les jeunes qui sont suivis par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Le Défi Facteur...

L’homme disparu dans les eaux du fleuve a été retrouvé

Le Lévisien disparu dans les eaux du fleuve Saint-Laurent après que son embarcation eu chaviré a été retrouvé samedi en après-midi.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Soins de santé dans la région : une situation alarmante

Avec un système de la santé déjà fatigué avant même la pandémie de COVID-19, le syndicat des professionnels en soins de Chaudière-Appalaches craint arriver à un point de non-retour dans le prochain mois. Selon l’organisation syndicale, les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Saint-Georges et Thetford Mines pourraient se retrouver en bris de service après le 15 octobre prochain, date où le personnel soig...

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.