Le gendarme Éric Plante et le caporal Frédéric Gagnon surveillent le fleuve Saint-Laurent dans la région de Québec pour la GRC. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Des agents du détachement de Québec de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) étaient de passage, le 22 juillet dernier, au Parc nautique Lévy (marina de Lévis), dans le cadre de la campagne Soyez nos yeux et nos oreilles. Les agents de la paix ont profité de cette opération de visibilité la semaine dernière pour sensibiliser les plaisanciers et les employés des marinas de la région de Québec à l’importance de leurs observations dans la lutte contre la criminalité.

Si la GRC mène plusieurs interventions sur le fleuve Saint-Laurent ainsi que dans les installations portuaires et les aéroports de la région pendant toute l’année pour faire cesser les agissements criminels, le corps policier fédéral veut rappeler aux citoyens lors de sa campagne Soyez nos yeux et nos oreilles qu’il peut faire échec au crime grâce à leurs témoignages.

«Cette campagne, qui fait partie de notre mission d’assurer l’intégrité frontalière, vise à sensibiliser et recueillir des renseignements. On sait fort bien que les criminels utilisent les marinas et les ports pour commettre leurs activités illégales, comme le trafic de stupéfiants, l’immigration illégale ou la traite de personnes. Comme la frontière canadienne est assez grande, on demande aux usagers et aux employés des marinas et des ports d’être nos yeux et nos oreilles. Ils sont les mieux placés pour savoir ce qui est suspect dans leur environnement», a expliqué le gendarme Éric Plante.

Concrètement, la GRC demande à ces derniers de la contacter s’ils constatent les éléments suspects suivants :

- Absence de nom ou d’immatriculation sur le navire;

- Nom du navire inscrit sur un dispositif amovible;

- Paiement en argent comptant pour le matériel, les biens, le carburant et les réparations;

- Bateau abandonné dans une marina pendant une longue période;

- Itinéraire inhabituel;

- Horaire irrégulier;

- Bateau doté de réservoirs à essence supplémentaires et d’un bateau pneumatique;

- Équipage qui hésite à quitter le bateau pendant l’entretien ou qui prend des mesures de sécurité inhabituelles;

- Bateau ancré ou qui navigue la nuit sans phares;

- Ligne de flottaison du bateau élevée ou fausse ligne de flottaison peinte sur le bateau;

- Changements visibles sur la coque;

- Bateaux de pays étrangers dans des lieux très éloignés ou isolés.

«Cela peut paraître banal pour les plaisanciers ou les employés, mais ces renseignements peuvent nous être très utiles pour lancer une enquête ou pour alimenter une enquête en cours», a souligné le gendarme Plante.

Un citoyen qui remarque un élément suspect concernant un navire sur le fleuve Saint-Laurent ou un équipage peut téléphoner en tout temps au 1-800 771-5401, la ligne confidentielle de la division du Québec de la GRC. Notons finalement que pour toute situation urgente, les résidents de la région sont invités par le corps policier fédéral à composer le 911.

Les plus lus

Incendie majeur à la Davie

Avec l'aide des sapeurs du chantier maritime, plusieurs équipes du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) sont actuellement déployées au Chantier Davie, à Lauzon, afin de combattre un important brasier qui s'est déclaré ce matin dans l'un des entrepôts de l'entreprise.

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Nouveau défi sportif pour la Fondation Ancrage Jeunesse

La Fondation Ancrage Jeunesse a joint ses forces avec la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu'avec le Gym Facteur 23 afin de créer un événement sportif à Lévis. L’activité a pour but d’amasser des fonds pour aider et soutenir les jeunes qui sont suivis par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Le Défi Facteur...

L’homme disparu dans les eaux du fleuve a été retrouvé

Le Lévisien disparu dans les eaux du fleuve Saint-Laurent après que son embarcation eu chaviré a été retrouvé samedi en après-midi.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Soins de santé dans la région : une situation alarmante

Avec un système de la santé déjà fatigué avant même la pandémie de COVID-19, le syndicat des professionnels en soins de Chaudière-Appalaches craint arriver à un point de non-retour dans le prochain mois. Selon l’organisation syndicale, les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Saint-Georges et Thetford Mines pourraient se retrouver en bris de service après le 15 octobre prochain, date où le personnel soig...

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.