CRÉDIT : CLAUDE GENEST

Dans la chronique du 2 mars dernier intitulée Lévis et un voyage d’État, nous avons mentionné que c’est la petite-fille du maire de Lévis Sylvio Durand, Raymonde Vézina, qui avait eu l’honneur de présenter des fleurs à l’épouse du roi lors du passage du couple royal en train à Lévis le 12 juin 1939. Quatre-vingt-deux ans plus tard, elle se souvient.

Par Claude Genest – Collaboration spéciale

Le 16 mars me réservait une grande surprise, car à la suite de la parution de la chronique, Raymonde Vézina entrait en contact avec Érick Deschênes, directeur de l’information du Journal de Lévis, pour lui dire qu’elle désirait me parler. Rapidement, je saute sur le téléphone et en un clin d’œil me voilà à discuter avec cette actrice de l’histoire. Artiste peintre de Saint-Romuald, Mme Vézina non seulement a participé à cet événement historique, mais elle conserve aussi, tout comme son cousin Édouard Durand de Gatineau, des documents de la visite à Lévis de George VI qui appartiennent à la famille.

Raymonde Vézina n’avait que deux ans au moment du passage du couple royal à la gare près de la Traverse. Quatre-vingt-deux ans plus tard, quels sont ses souvenirs de cette journée du 12 juin 1939? «Je n’avais que deux ans», dit-elle d’emblée et son seul souvenir est qu’elle portait «une robe longue en montant dans une voiture», probablement une automobile de fonction, car son grand-père n’avait pas d’auto. Lorsqu’elle y pense, il s’agissait alors d’un pari pour le moins étonnant. «Oserait-on demander à un enfant de deux ans de faire cela aujourd’hui?», se questionne-t-elle.

Quoi qu’il en soit, elle fut choisie par ses grands-parents qui l’adoraient et elle nous raconte que cet événement a eu deux principales retombées dans sa vie. La première est qu’elle est devenue la bouquetière attitrée de la famille dans les années suivantes, principalement lors de mariages. Qui peut en effet se priver d’avoir une bouquetière qui fut aussi celle de l’épouse du roi. L’autre héritage est davantage à long terme, soit que ce petit événement de quelques minutes lui a donné à l’époque de son enfance une confiance en elle, confiance qu’elle a conservée jusqu’à aujourd’hui.

Dans la vie de tous les jours, peu de gens lui parlent de cet événement lointain, mais qui est resté bien vivant dans la mémoire familiale de Saint-Romuald à Gatineau en passant par les Prairies canadiennes où elle a également de la parenté. Son seul regret est de ne pas s’être manifestée lors du dernier voyage au Canada de la reine mère en 1989, à l’occasion du 50e anniversaire du voyage d’État de 1939. N’ayant pas osé lever la main, elle a su par l’entremise de membres de sa famille que des journaux de l’Ontario avaient fait un appel en ce sens et qu’avoir su cela elle aurait pu revoir 50 ans plus tard à Ottawa la personne à qui elle avait donné le bouquet sur le quai de la gare à Lévis.

Soucieuse de la transmission des archives conservées par son grand-père et la famille, Raymonde Vézina aimerait bien que ces documents soient archivés et potentiellement mis en valeur adéquatement, par un organisme sérieux voué à la préservation de la mémoire.

Les plus lus

Incendie majeur à la Davie

Avec l'aide des sapeurs du chantier maritime, plusieurs équipes du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) sont actuellement déployées au Chantier Davie, à Lauzon, afin de combattre un important brasier qui s'est déclaré ce matin dans l'un des entrepôts de l'entreprise.

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Nouveau défi sportif pour la Fondation Ancrage Jeunesse

La Fondation Ancrage Jeunesse a joint ses forces avec la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu'avec le Gym Facteur 23 afin de créer un événement sportif à Lévis. L’activité a pour but d’amasser des fonds pour aider et soutenir les jeunes qui sont suivis par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Le Défi Facteur...

L’homme disparu dans les eaux du fleuve a été retrouvé

Le Lévisien disparu dans les eaux du fleuve Saint-Laurent après que son embarcation eu chaviré a été retrouvé samedi en après-midi.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Soins de santé dans la région : une situation alarmante

Avec un système de la santé déjà fatigué avant même la pandémie de COVID-19, le syndicat des professionnels en soins de Chaudière-Appalaches craint arriver à un point de non-retour dans le prochain mois. Selon l’organisation syndicale, les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Saint-Georges et Thetford Mines pourraient se retrouver en bris de service après le 15 octobre prochain, date où le personnel soig...

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.