David Montminy, Denis Beaumont, l’un des instigateurs du projet et père de l’un des résidents, et Marc Picard, député provincial des Chutes-de-la-Chaudière, étaient bien heureux de pouvoir inaugurer officiellement l’établissement. Photo : Érick Deschênes

Après que l’événement a dû être remis en raison de la pandémie, les artisans de la Maison Oasis ont finalement pu inaugurer la résidence pour personnes handicapées du secteur Saint-David, le 7 juin dernier.

Nous sommes bien heureux de pouvoir enfin vous présenter ce beau projet bien intégré au milieu qui a finalement été concrétisé au plus grand bonheur des parents et des résidents. C’est sûr qu’au début il y a eu des ajustements à faire, mais ce projet inédit fonctionne maintenant très bien», a d’emblée déclaré David Montminy, le président du conseil d’administration de l’Oasis, lors de l’inauguration.

La cérémonie a marqué la fin de plusieurs années d’efforts afin de concrétiser ce rêve de plusieurs citoyens de la région. Au tournant des années 2010, des parents dont des enfants sont des personnes handicapées intellectuelles se sont unis pour créer la résidence. Comme eux-mêmes s’approchaient du moment où ils ne seraient plus capables de s’occuper de leurs enfants, les personnes derrière le projet de l’Oasis désiraient qu’un établissement voit le jour pour prendre soin en tout temps de leurs enfants adultes. 

En 2015, la Fondation Oasis pour adultes handicapés de Lévis (OPAHL) a été créée pour soutenir l’initiative. Grâce à l’appui de divers intervenants, dont le gouvernement du Québec, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et la Ville de Lévis, l’Oasis a pu voir le jour sur les terrains de l’ancien hôtel de ville de Saint-David grâce à un investissement de 2,2 M$, à l’intersection des rues Saint-Georges et Hallé.

En 2019, l’établissement a finalement pu ouvrir ses portes. Grâce à la quinzaine d’employés de la ressource, les 14 résidents de la maison, âgés de 28 à 60 ans, peuvent profiter d’un chez-soi stable et permanent, fidèle aux habitudes de vie familiale. 

Coup de pouce bientôt demandé

En plus d’officiellement inaugurer l’Oasis, la cérémonie du 7 juin a permis de poser les bases de la campagne de financement à venir de la Fondation OPAHL. Dès l’automne prochain, l’organisme espère que les citoyens de la région seront généreux en son endroit. Les sommes récoltées permettront à l’Oasis de poursuivre sa mission. Chaque année, les coûts d’opération de la résidence sont d’environ 600 000 $.

«On le sait que la population est touchée par la hausse du coût de la vie et notre maison fait face également à l’inflation. Avec la campagne de financement, on veut aller chercher des fonds pour nous aider dans l’opérationnel et maintenir les standards de qualité que connaissent les résidents depuis les débuts de l’Oasis», a conclu M. Montminy.

Les plus lus

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Souligner le précieux apport des proches aidants

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroulait cette année du 7 au 13 novembre, le Journal s’est entretenu avec un aidant naturel lévisien, ainsi qu’avec l’une des coordonnatrices du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert qui œuvre également au sein de leur service de répit.

Le Noël de l’espoir présenté à Lauzon

Au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques, un grand concert-bénéfice de Noël se tiendra à l’église Saint-Joseph-de-Lauzon, le 11 décembre à 15h.

Première au Magasin général Rive-Sud

Le président du conseil d’administration du Magasin général Rive-Sud/Société Saint-Vincent de Paul, Michel Damico, a annoncé, le 27 octobre, la nomination de Hélène Massé (sur la photo) à titre de directrice générale de l’organisme.

Célébrer la diversité culturelle lévisienne

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces acti...

Les enfants nombreux à célébrer l’Halloween à Saint-Étienne

La Pat’Patrouille fête l’Halloween à Saint-Étienne, un événement organisé le 30 octobre dernier par la Parade de Noël de Saint-Étienne, a connu un franc succès.

Un nouvel outil pour venir en aide aux auteurs de violence conjugale

Les centres Yvon Mercier, Ex-Equo et Alter Agir, qui viennent tous en aide aux auteurs et auteurs potentiels de violence conjugale, ont lancé STOP Violence, le 24 novembre, une première ligne téléphonique 24/7 du genre pour venir en aide à cette clientèle dans la région de la Chaudière-Appalaches accessible via le 1-866 232-5030.

Louise Gingras présidente d’honneur des Pâtés pour s’aider

Le Filon a annoncé, le 24 octobre, que Louise Gingras (sur la photo), d’Autobus Auger, sera la présidente d’honneur de l’édition 2022 de la campagne Des pâtés pour s’aider.