Catherine I. souhaite amasser 300 sacs lors de la collecte de Bagage pour la vie en Chaudière-Appalaches, le 21 novembre prochain. CRÉDIT : COURTOISIE

La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches procédera à la collecte de dons sous forme de sacs et de bagages aidant ainsi les jeunes dans le besoin à transporter leurs effets personnels convenablement, le 21 novembre prochain. La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches s’est fixée l’objectif d’amasser 300 sacs neufs ou usagés en excellente condition.

Cette initiative vient d’un projet personnel porté par Catherine I., qui a sollicité personnellement les fondations qui viennent en aide aux jeunes des quatre coins du Québec à y prendre part. Pour le moment, huit régions participent à cette œuvre de charité, dont la Chaudière-Appalaches, la Capitale-Nationale, Laval, les Laurentides, Lanaudière, la Côte-Nord, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’Outaouais.

«La clientèle jeunesse est mise de côté trop souvent. Je trouve que c’est une clientèle un peu oubliée. Quand j’ai su que certains jeunes se promenaient avec un sac-poubelle en guise de bagage, pour moi, ça allait de soi d’aller de l’avant avec ce projet-là», explique-t-elle. 

En effet, ces sacs seront acheminés aux jeunes sous les services de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) qui n’ont pas de bagages appropriés pour transporter leurs effets personnels.

Cette dernière invite les entreprises et les citoyens à prendre part à son projet en venant offrir des bagages à ces jeunes dans le besoin. Déjà, un engouement certain se fait sentir dans les différentes régions qui y participent et on le ressent aussi dans la Chaudière-Appalaches, selon l’instigatrice du projet. 

Dans les régions de la Capitale-Nationale, des Laurentides et de Lanaudière, 426 sacs ont été ramassés par les fondations responsables de leur région.

Catherine I. avait besoin d’un projet personnel parce qu’elle sentait qu’elle avait envie de faire une différence d’une certaine façon auprès d’une cause qui lui tenait à cœur. De voir autant de mobilisation pour son projet, elle se dit «mission accomplie».

«Si ce n’est que les fondations ont de l’intérêt, c’est une chose, mais ce qui me fait triper, c’est de voir que la population est vraiment présente. Les gens sont super emballés par l’initiative et veulent beaucoup contribuer», relate Catherine I.

Une initiative accueillie à bras ouverts

Pour ce qui est de la collecte en tant que telle, chacune des fondations participantes mobilisera ses bénévoles lors de leur journée de collecte où les gens seront invités à venir donner.

En Chaudière-Appalaches, la collecte se fera dans les bureaux de la Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches situés au 100, rue Monseigneur-Bourget à Lévis, entre 13h et 20h le 21 novembre. 

Pour plus d’information, consultez la page Facebook Bagage de vie. Des services de covoiturage pour la journée de la collecte y sont également proposés.

Les plus lus

Ressourcerie de Lévis : comportements déplorables

Si la Ressourcerie de Lévis peut de nouveau recevoir des biens dont veulent se débarrasser les gens de la région, l’entreprise d’économie sociale fait face à un phénomène récurrent qui provoque du gaspillage. Contrairement aux consignes de la Ressourcerie, plusieurs Lévisiens déposent des matières à revaloriser à l’extérieur de son point de service de Lévis alors qu’il est fermé.

Ressources-Naissances poursuit sa mission

En raison des mesures de confinement mises en place par le gouvernement dans le but de freiner la propagation de la COVID-19, Ressources-Naissances a dû faire preuve de créativité afin de continuer à offrir ses services aux familles de la région.

5 jardins communautaires rouverts, 3 en projet à Lévis

Cinq jardins communautaires rouvriront progressivement à partir du 18 mai sur le territoire lévisien. Trois nouveaux emplacements cultivables seront accessibles aux Lévisiens dès 2021 et 2022.

Une fête des Mères tout de même soulignée

Afin de permettre à leurs résidents de célébrer la fête des Mères malgré le confinement imposé en raison de la pandémie, plusieurs résidences pour aînés lévisiennes ont tenu des activités spéciales la fin de semaine dernière.

Bouger sur son balcon

En collaboration avec l’Association des locataires (ADL) de l’Office municipal d’habitation de Lévis (OMH), l’OMH organise plusieurs activités sportives afin de permettre aux locataires de bouger sur leur balcon, directives sanitaires obligent.

Le CAPJ en mode proactif

Par voie de communiqué, le Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ) a détaillé, le 4 mai, les diverses mesures qu’il a mis en place afin de supporter sa clientèle malgré les restrictions imposées par la crise de la COVID-19.

La campagne de l’œillet toujours en cours

Coronavirus oblige, la campagne de l’œillet a dû se transformer. Comme partout au pays, le volet régional de cette activité de financement au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera cette année en ligne.

Desjardins s’associe à l’Appui pour soutenir les proches aidants

Pour faire face à l’augmentation des demandes d’aide au service Info-aidant, Desjardins et l’Appui se sont associés pour déployer de nouvelles ressources au bénéfice des proches aidants. Pour ce faire, la coopérative financière de Lévis a apporté son soutien financier à la consolidation du service à hauteur de 300 000 $.

Courir pour les banques alimentaires du Québec

Un collectif d’amis coureurs composé de Yvan L’Heureux (Rivière-du-Loup), Richard Turgeon (Gatineau), Anne Bouchard (Montréal), Marline Côté (Lévis) et Martine Marois (Rive-Sud de Montréal) ont lancé, le 26 avril à Rivière-du-Loup, un concept de course afin de venir en aide aux banques alimentaires du Québec : la SolidariCourse.

Une bénévole lévisienne récompensée pour son travail

Laurette Blanchet, une résidente de Charny, a récemment reçu un honneur bien particulier. En effet, la Lévisienne s’est vu remettre la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés afin de la récompenser pour ses nombreuses implications bénévoles.