Lancée le 19 novembre, la 7e édition de la campagne des Pâtés pour s’aider se poursuit jusqu’au 19 décembre.

La bonne odeur qui s’échappe des cuisines du Filon annonce déjà les réjouissances du temps des Fêtes. Pour garnir sa table et celle de ceux qui en ont besoin, l’organisme cuisinera plus de 2 000 pâtés qui aideront les familles moins bien nanties du territoire.

La campagne des Pâtés pour s’aider permet de garnir les paniers de Noël remis à plus de 1 200 familles défavorisées de la région. Chaque don de 20 $ permet d’obtenir un pâté et d’en redonner quatre à Noël. Lancée le 19 novembre, la 7e édition se poursuit jusqu’au 19 décembre.

L’idée est venue d’un participant aux activités de l’organisme. «Un monsieur est arrivé, il venait aux cuisines collectives et restait dans un HLM. Il a dit que ça serait le fun de faire des pâtés pour Noël. Et puis, qu'on pourrait en faire un petit peu plus et en donner dans les paniers de Noël», a raconté le coordonnateur du Filon, Vincent Frenette.

La première année 50 pâtés sortent des cuisines, et bientôt 1 000. L’organisme, qui ne peut supporter seul les coûts de production, mise désormais sur la solidarité pour financer la distribution.

Une chaîne de générosité

 «Le succès de la campagne passe par une formidable chaîne de générosité. Environ 250 bénévoles s’activent au Filon pour confectionner plus de 2 000 pâtés, les emballer aux couleurs de la saison et les livrer aux destinataires», a souligné Carole Marcoux, présidente du conseil d’administration de l’organisme.

«Les gens font un pâté pour eux et puis aident la collectivité. Ils réalisent quelque chose pour eux et aussi de plus grand. C’est là que se crée la fierté et la confiance en l’être humain, a ajouté Vincent Frenette.

L’édition 2019 se déroule sous la coprésidence d’honneur de Lyne Carrier et de sa fille Anne-Marie Demers, respectivement ancienne vice-présidente et actuelle vice-présidente ainsi que directrice générale de JM Demers Inc.

«On veut redonner à la communauté en mettant un peu de bonheur sur toutes les tables. Ce sont des familles de Lévis qui vont en bénéficier», a partagé Anne-Marie Demers. «Si notre modeste contribution peut apporter bonheur et réconfort, nous en serons ravies», espèrent-elles.

Il est possible de commander son pâté au www.filon.ca/chaudronnee sous l'onglet Pâtés pour s'aider.


Les plus lus

Ressourcerie de Lévis : comportements déplorables

Si la Ressourcerie de Lévis peut de nouveau recevoir des biens dont veulent se débarrasser les gens de la région, l’entreprise d’économie sociale fait face à un phénomène récurrent qui provoque du gaspillage. Contrairement aux consignes de la Ressourcerie, plusieurs Lévisiens déposent des matières à revaloriser à l’extérieur de son point de service de Lévis alors qu’il est fermé.

Ressources-Naissances poursuit sa mission

En raison des mesures de confinement mises en place par le gouvernement dans le but de freiner la propagation de la COVID-19, Ressources-Naissances a dû faire preuve de créativité afin de continuer à offrir ses services aux familles de la région.

5 jardins communautaires rouverts, 3 en projet à Lévis

Cinq jardins communautaires rouvriront progressivement à partir du 18 mai sur le territoire lévisien. Trois nouveaux emplacements cultivables seront accessibles aux Lévisiens dès 2021 et 2022.

Une fête des Mères tout de même soulignée

Afin de permettre à leurs résidents de célébrer la fête des Mères malgré le confinement imposé en raison de la pandémie, plusieurs résidences pour aînés lévisiennes ont tenu des activités spéciales la fin de semaine dernière.

Bouger sur son balcon

En collaboration avec l’Association des locataires (ADL) de l’Office municipal d’habitation de Lévis (OMH), l’OMH organise plusieurs activités sportives afin de permettre aux locataires de bouger sur leur balcon, directives sanitaires obligent.

Le CAPJ en mode proactif

Par voie de communiqué, le Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ) a détaillé, le 4 mai, les diverses mesures qu’il a mis en place afin de supporter sa clientèle malgré les restrictions imposées par la crise de la COVID-19.

La campagne de l’œillet toujours en cours

Coronavirus oblige, la campagne de l’œillet a dû se transformer. Comme partout au pays, le volet régional de cette activité de financement au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera cette année en ligne.

Desjardins s’associe à l’Appui pour soutenir les proches aidants

Pour faire face à l’augmentation des demandes d’aide au service Info-aidant, Desjardins et l’Appui se sont associés pour déployer de nouvelles ressources au bénéfice des proches aidants. Pour ce faire, la coopérative financière de Lévis a apporté son soutien financier à la consolidation du service à hauteur de 300 000 $.

Courir pour les banques alimentaires du Québec

Un collectif d’amis coureurs composé de Yvan L’Heureux (Rivière-du-Loup), Richard Turgeon (Gatineau), Anne Bouchard (Montréal), Marline Côté (Lévis) et Martine Marois (Rive-Sud de Montréal) ont lancé, le 26 avril à Rivière-du-Loup, un concept de course afin de venir en aide aux banques alimentaires du Québec : la SolidariCourse.

Une bénévole lévisienne récompensée pour son travail

Laurette Blanchet, une résidente de Charny, a récemment reçu un honneur bien particulier. En effet, la Lévisienne s’est vu remettre la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés afin de la récompenser pour ses nombreuses implications bénévoles.