Avant leur sortie du 23 juin, les membres du Club de course Lévis ont remis un chèque de 1 000 $ à la directrice du Service d’entraide de Pintendre, Édith Lachance. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Si la pandémie a bouleversé le coup de pouce que donne annuellement le Club de course Lévis au Service d’entraide de Pintendre, le groupe réunissant des passionnés de la course à pied a trouvé un moyen d’aider l’organisme lévisien. En effet, le Club de course Lévis a remis un chèque de 1 000 $ au Service d’entraide de Pintendre, avant l’un de leurs entraînements le 23 juin dernier.

Rappelons  d’emblée que sous l’impulsion de Chantal Vézina, la vice-présidente des conseils d’administration du Club de course Lévis et du Service d’entraide de Pintendre, le groupe sportif lévisien participe depuis deux ans à l’organisation du Grand défi Entraide, une activité de financement au profit du Service d’entraide de Pintendre où la course et le vélo sont à l’honneur.

Coronavirus oblige, l’événement a été annulé cette année et le Service d’entraide envisage la tenue d’une collecte de fonds virtuelle afin de la remplacer. Toutefois, les quelque 65 membres du Club de course Lévis ont décidé de remplacer leur contribution logistique en une contribution monétaire afin de soutenir l’organisme qui vient en aide à plusieurs résidents de Pintendre.

«Nous trouvions important de nous impliquer encore une fois pour le Service d’entraide de Pintendre. Comme le Grand défi Entraide n’aura pas lieu cette année, nous avons décidé de lui remettre 1 000 $ puisque sa cause nous tient à cœur. En plus de permettre à des gens partageant la passion de la course et de la forme physique de se réunir dans une ambiance amicale, le Club de course Lévis veut faire une différence dans sa communauté», a expliqué Sébastien Tremblay, ancien président de l’organisation fondée il y a près de 25 ans qui est désormais l’un de ses administrateurs.

Le don a été accepté avec joie par les dirigeantes du Service d’entraide de Pintendre, un organisme qui offre des services essentiels pendant cette crise sans précédent.

«Depuis le début de la pandémie, nous avons vu les demandes pour notre service d’aide alimentaire doubler, ce qui a occasionné des frais supplémentaires. Aussi, nos services de popote roulante et de transport sont toujours offerts, ce qui a provoqué aussi des défis supplémentaires puisque nous avons dû revoir leur fonctionnement afin de respecter les directives de la Santé publique. Un autre défi a été celui de refaire des équipes de bénévoles, en raison du confinement obligatoire des personnes âgées de 70 ans et plus. Certains services qui nous amenaient des petits revenus, comme les cuisines collectives, ont dû être arrêtés. Si nous avons pu obtenir une aide financière du gouvernement provincial, tout don nous permet de poursuivre notre mission», ont souligné Édith Lachance, directrice du Service d’entraide de Pintendre, et Chantal Vézina.

D’ailleurs, il est possible en tout temps d’effectuer un don au Service d’entraide de Pintendre en consultant le entraidepintendre.org. Pour en savoir plus sur les activités du Club de course Lévis, vous pouvez également consulter le www.clubdecourselevis.com.

Les plus lus

Logement : aussi des problèmes à Lévis

Si la situation lévisienne n’est pas aussi problématique que dans d’autres villes québécoises, la crise du logement frappe également Lévis, selon l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec.

Une application consacrée à la santé mentale maintenant disponible

L’A-Droit de Chaudière-Appalaches a officiellement lancé ce printemps l’application DRSM – Santé mentale sur l’App Store et Google Play. Avec ce nouvel outil, l’organisme de promotion et de défense de droits en santé mentale basé à Lévis veut informer autant les gens de la région qu’ailleurs en province sur les droits et les différentes ressources en santé mentale.

Un nouveau coup de pouce de la Piazzetta pour le Collège

C’est le 9 juin prochain que la Piazzetta de Lévis tiendra sa traditionnelle journée Generosa, événement qui permet chaque année au restaurant de soutenir une cause locale. Pour une deuxième année consécutive, l’activité caritative profitera à la Fondation Collège de Lévis.

Un Patro qui souhaite s’ouvrir encore plus à sa communauté

C’est à la fin de l’année 2019 que l’équipe du Patro de Lévis et son conseil d’administration ont constaté qu’ils étaient arrivés à la fin de leur planification stratégique, dont tous les objectifs étaient atteints. Vieux de ses 115 ans, le Patro a décidé de développer une nouvelle vision tout en préservant ses valeurs fondamentales afin de servir encore mieux la communauté lévisienne.

Le marché Ostara et Neo débarquent au Patro

Déjà, de nouveaux univers du Patro de Lévis apparaîtront dans les prochaines semaines pour la saison estivale. Le nouvel univers du camp de jour, qui portera désormais le nom de Neo, ainsi que le marché Ostara seront mis sur pied prochainement.

Mon Quartier de Lévis lance officiellement ses activités

En place depuis quelques mois, Mon Quartier de Lévis, l’organisme qui remplace les défunts organismes de revitalisation du Vieux-Charny, du Vieux-Lévis, du Vieux-Saint-Romuald et du Village Saint-Nicolas, a officiellement lancé ses activités, le 26 mai dernier. CRÉDIT : COURTOISIE

Une offre de Communauto dans le Vieux-Lévis

Une entente de location d’espaces de stationnement dans le Vieux-Lévis entre l’entreprise d’autopartage Communauto et la Ville de Lévis a été conclue, a annoncé la municipalité, le 27 mai dernier.

Ode à la bienveillance envers les aînés

Le 15 juin, ce sera la Journée mondiale de lutte à la maltraitance des personnes aînées. Afin de souligner cette journée, plusieurs intervenants de la Chaudière-Appalaches ont uni leurs forces pour proposer une formule qui mettra plutôt l’accent sur un message positif.

Don de Lemieux Assurances à Marcelle-Mallet

François Lemieux, président de Lemieux Assurances, Alexandra Turgeon, directrice de la Fondation de l’École Marcelle-Mallet, et Robin Bernier, directeur général de l’institution privée du Vieux-Lévis, ont récemment présenté le nouveau tableau numérique du gymnase de l’école secondaire, un partenariat de Lemieux Assurances.

Un nouvel hébergement pour le CAPJ de Lévis

Le Centre Aide et Prévention Jeunesse (CAPJ) de Lévis a saisi les opportunités de financement mises en place par le gouvernement fédéral pour développer son offre d’hébergement long terme pour les personnes vivant des difficultés de logement.