Les deux instigateurs qui ont mis sur pied le Fonds Nancy Nadeau, le policier Denis Bilodeau et le pompier François Robitaille, aux côtés de Nancy Nadeau. CRÉDIT : COURTOISIE

Le 31 décembre, le Fonds Nancy Nadeau remettait à une jeune fille affectée par la perte d’un proche emporté par la maladie, une tablette afin de lui permettre de vivre sa passion pour le dessin. Cette initiative des pompiers et policiers lévisiens apporte depuis 2015 du réconfort à des personnes du territoire qui vivent des situations difficiles.

Interpellé par la tristesse des événements vécus pendant les Fêtes par une jeune fille, le sergent détective principal du Service de police de la Ville de Lévis, Stéphane Hébert, a mobilisé les constables S. Poirier et A. Tremblay, le sergent-détective Bragagnolo ainsi que les ressources de la DPJ, les responsables du Fonds Nancy Nadeau et la Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Après avoir découvert la passion de la jeune fille pour le dessin et les arts visuels, ces acteurs lui ont remis le 31 décembre, lors d’une rencontre au poste de police, un iPad Air ayant toutes les spécifications requises pour lui permettre de poursuivre ses rêves.

Depuis 2015, le Fonds Nancy Nadeau apporte du soutien et un support aux personnes qui traversent des épreuves difficiles. L’organisation est née d’un partenariat entre les policiers et les pompiers de Lévis à la mémoire de la policière Nancy Nadeau. Près de 7 000 $ ont été remis à ce jour. Les dons remis par le fonds sont financés par un tournoi de golf et différentes activités organisées par les pompiers et les policiers.

«Nancy était impliquée dans sa communauté et c’était une personne très appréciée. On voulait que nos deux organisations, le service incendie et le service de police, fassent le lien pour que son nom ne soit jamais oublié», partage le sergent du service de police de la Ville de Lévis, Denis Bilodeau, qui a créé le fonds avec le pompier Francois Robitaille.

Un petit coup de main dans les situations difficiles

 Alors que les policiers et les pompiers sont souvent les premiers témoins et premiers intervenants auprès de citoyens qui sont frappés par le suicide, la maladie, les inégalités ainsi que différents drames humains, ces derniers voulaient faire une différence au-delà de leur mission.

«On intervient souvent dans des situations où les gens font face à des difficultés. Quand on se rend compte que certains ont besoin d’un petit coup de main, on les aide. On ne va pas changer leur vie, mais on soutient ceux qui en ont besoin. Les gens sont pris en charge, ils ne sont pas abandonnés, mais si on peut les soutenir, on le fait.»

Équipement sportif, inscription à des activités, support financier, le Fonds Nancy Nadeau remet du matériel ou une aide financière qui apporte du réconfort à des jeunes ou à des familles. Par exemple, des jeunes endeuillés par un drame familial ont ainsi reçu un but de hockey et divers articles, une famille frappée par la maladie a reçu un don pour l’aider à aménager sa maison, une mère atteinte de paralysie a bénéficié d’une aide pour la soulager dans la préparation des repas.

«Quand les gens font face à de l’adversité, c’est une façon de leur dire qu’on n’est pas insensibles à leur cause. Ce n’est pas parce qu’on est policier ou pompier que ça ne nous atteint pas. Il y a des situations où des enfants sont touchés, où il y a eu un suicide, où les gens n’ont pas eu de chance, ça nous interpelle. Les gens méritent qu’on leur dise, ne lâche pas et continue. C’est le message qu’on veut envoyer.»

Les plus lus

Un projet pour connecter les personnes isolées

Pour aider les personnes vulnérables qui n’ont pas accès à un téléphone et à une connexion Internet, un regroupement d’organismes lévisiens lance le projet Wifi pour tous. Une collecte est en cours pour amasser 200 téléphones cellulaires intelligents usagés avec leur chargeur.

OMH de Lévis : une nouvelle approche pour faire face à la pandémie

Depuis le début de l’année, l’Office municipal d’habitation de Lévis (OMH) peut compter sur une agente d’intervention COVID, Karolann Parent. En intervenant directement dans les édifices de l’organisme paramunicipal, cette intervenante peut soutenir les personnes qui demeurent dans ces logements à travers les nombreux défis créés par la pandémie de COVID-19.

Créer sa propre entreprise caritative contre le cancer

Un finissant de l’École Pointe-Lévy, Tristan Falardeau, a décidé de créer une entreprise pour amasser des dons pour la lutte contre le cancer. Aidé par cinq autres amis, ces jeunes vendent symboliquement leurs cheveux et donnent les sous récoltés à des organismes caritatifs.

La fin d’une longue implication

En raison de son déménagement à Mont-Saint-Hilaire afin de se rapprocher de son fils Louis, Gilbert Samson a dû mettre fin à ses activités de bénévolat dans sa ville natale, dont celles auprès de la Société d’histoire de Lévis (SHL). Ce grand bâtisseur natif de Bienville aura fait une différence à Lévis pendant plus de 60 ans en s’impliquant au sein de nombreux organismes.

Le 12e Groupe Déziel souligne son 85e anniversaire

Fondé en 1936 à la demande du curé de Notre-Dame de Lévis, le chanoine Eugène Carrier, le Groupe Déziel fête ses 85 années d’existence.

Des élèves invitent les citoyens à un grand nettoyage

Formé d’élèves du programme d’éducation intermédiaire (PEI) de troisième, quatrième et cinquième secondaire à l’École Pointe-Lévy, le nouveau comité derrière projet du nettoyage des berges du Saint-Laurent a dû adapter son événement en raison de la pandémie, cette année. C’est pourquoi ces élèves invitent les Lévisiens à ramasser les déchets qui apparaissent après la fonte des neiges sur le territ...

Une conférence en ligne de Kim Thúy

L’Association de la fibromyalgie région Chaudière-Appalaches (AFRCA) reporte son Salon de la fibromyalgie et de la douleur chronique en raison de la pandémie. L’organisme propose toutefois à ses membres et au grand public une conférence virtuelle de Kim Thúy, le 24 avril.

Le Collectif Virage se penche sur la sécurité piétonnière hivernale

Le collectif citoyen lévisien, Collectif Virage, profite du passage de Piétons Québec dans la Chaudière-Appalaches dans le cadre de sa campagne Tous piétons! jusqu’au 29 avril prochain, pour présenter Carnet d’hiver 2021 : Regards sur la place du piéton à Lévis où les membres se sont penchés sur les enjeux piétonniers de certains secteurs de la ville. (A.B.)

Activité-bénéfice pour la Fondation du Sixième

La Fondation du Sixième, un organisme qui soutient certaines initiatives des membres du 6e Régiment d’artillerie de campagne (6e RAC), une unité de réservistes des Forces armées canadiennes (FAC) notamment basée à Lévis, tiendra une activité de financement virtuelle, le 27 mai prochain dès 19h.

Pour le respect de la différence

La Fédération et les associations régionales, dont celle de Chaudière-Appalaches, en autisme lancent le 37e Mois de l’autisme. Une programmation en ligne est proposée pour souligner l’événement.