CRÉDIT : ARCHIVES

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.

Plus précisément, il s'agit des renseignements de 2,7 M de membres particuliers et de 173 000 membres entreprises.

Les renseignements personnels concernés des membres particuliers sont les suivants : nom, prénom, date de naissance, numéro d'assurance sociale, adresse, numéro de téléphone, courriel ainsi que certains renseignements au sujet d'habitudes transactionnelles et de produits détenus chez Desjardins.

Mentionnons toutefois que la coopérative financière assure que les mots de passe, les questions de sécurité et les numéros d'identification personnels (NIP) n'ont pas été compromis.

Pour ce qui est des membres entreprises, à la suite de vérifications, Desjardins a annoncé que les renseignements concernés sont ceux d'identification, comme le nom de l'entreprise, son adresse, son numéro de téléphone, le nom du propriétaire ou le nom de l'utilisateur du compte AccèsD Affaires. Certains renseignements sur les propriétaires ou les utilisateurs d'AccèsD Affaires pourraient aussi être concernés. Si tel est le cas, ces personnes recevront une communication pour les en informer.

Un geste criminel?

Selon Desjardins, la fuite n'a pas été provoquée par une cyberattaque, mais par des «usages internes non autorisés et illégaux d'un employé aujourd'hui congédié».

Le SPL a initié une enquête sur ces agissements et l'ancien employé qui aurait provoqué la fuite a été arrêté. L'enquête est toujours en cours. Le suspect n'est présentement pas détenu et des accusations seront déposées contre lui lorsque l'enquête policière sera bouclée.

Desjardins prend des mesures

En raison de cette fuite majeure, Desjardins a annoncé, le 20 juin, que des mesures additionnelles de protection des renseignements personnels ont été déployées pour l'ensemble des membres et clients.

De plus, le Mouvement Desjardins communiquera directement par lettre avec les membres touchés par la situation.

D'ailleurs, à ses frais, la coopérative offrira aussi aux membres concernés qui recevront une communication de souscrire à un service de surveillance du dossier de crédit et d'assurance en cas de vol d'identité pour une durée de cinq ans. Un code d'activation sera indiqué dans la correspondance qu'ils recevront.

«Je tiens à rassurer nos membres et clients : les avoirs qu'ils détiennent chez Desjardins et les transactions qu'ils effectuent sont protégés. Advenant une perte financière liée à cette situation, ils seront remboursés. Nous regrettons cette situation et nous prenons tous les moyens pour qu'elle ne se reproduise pas», a déclaré Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins.

Soulignons finalement que les membres et clients de Desjardins qui ont des questions ou des préoccupations peuvent téléphoner au service à la clientèle de la coopérative au 1 800 CAISSES (1 800 224-7737), tous les jours de 9h à 21h. Desjardins a également créé un site Internet avec des renseignements sur la situation. Il peut être consulté au www.desjardins.com/renseignements-personnels.

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

Le Pacini de Lévis définitivement fermé?

Un autre restaurant lévisien sera vraisemblablement une nouvelle victime de la COVID-19. Selon un article de La Presse, le restaurant Pacini de Lévis n'ouvrira plus ses portes.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Un nouvel honneur pour le Quality Inn & Suites de Lévis

Dans le cadre des prix Satisfaction de la clientèle 2020, Choice Hotels Canada a remis le prix Platine au Quality Inn & Suites de Lévis. Cette distinction récompense les hôtels canadiens «pour leur excellence opérationnelle et leur dévouement à offrir un service de qualité supérieure».

Unis pour Lévis : une initiative pour l’achat local

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a lancé Unis pour Lévis dans le cadre du programme de Desjardins Du cœur à l’achat sur la plateforme La Ruche, le 29 juin. La CCL souhaite récolter 25 000 $ pour les entreprises d’ici et Desjardins s’engage à remettre le même montant qui sera amassé, jusqu’à concurrence de 25 000 $, à deux organismes qui se le partageront, c’est-à-dire l’ADOberge et la Fondati...

Lettre ouverte - L’acquisition d’un traversier d’outre-mer par le gouvernement fédéral sera-t-elle vraiment une solution temporaire?

Le gouvernement fédéral a fait l’annonce, la semaine dernière, de l’acquisition d’un traversier espagnol, le NM Villa de Teror, pour desservir les Îles-de-la-Madeleine. Bien qu’il s’agisse officiellement d’une solution dite «temporaire», en attendant la construction d’un navire de remplacement permanent par le Chantier Davie, la situation nous inquiète et nous amène à demander des précisions au go...

Soupir de soulagement pour les restaurateurs

Privés de leur salle à manger depuis la mi-mars en raison de la COVID-19, les restaurateurs ont dû faire des pieds et des mains pour maintenir leur commerce en vie. Depuis le 15 juin, les restaurants ont obtenu le feu vert de la Santé publique, tout en respectant les règles établies entourant la situation de pandémie, afin d’accueillir de nouveau leur clientèle dans leur salle à manger.

Un gadget pour faire respecter la distanciation sociale

Désirant aider ses homologues à ce niveau, Innovex, une entreprise de Saint-Nicolas, a récemment conclu un partenariat avec la firme italienne AME afin de distribuer sur le marché canadien l’EGOpro, un distanciateur qui permet de s’assurer que les personnes se trouvant dans une usine ou un commerce respectent la distance de deux mètres entre chacune d’entre elles.